Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Répression des boulangers qui ne respectent pas les mesures du pain de 150 FCFA, des sanctions allant jusqu'aux fermetures
 

Côte d'Ivoire : Répression des boulangers qui ne respectent pas les mesures du pain de 150 FCFA, des sanctions allant jusqu'aux fermetures

 
 
 
 4109 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 20 juillet 2022 - 17:50

Yao Kouma Hyacinthe ce mercredi en plein contrôle à Abidjan (ph KOACI)



La répression des boulangers qui ne respectent pas les mesures arrêtées par le Gouvernement concernant le pain de 150 FCFA a démarré aujourd'hui à Marcory et Treichville comme constaté sur place. Yao Kouma Hyacinthe, Inspecteur de commerce chargé de la répression des fraudes et de la concurrence de la Direction régionale Abidjan sud1 a sillonné quatre boulangeries dans les communes suscitées en compagnie des éléments du Conseil national de la lutte contre la vie chère.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Il s'est assuré des affichages des prix des pains, du poids et a prodigué des conseils aux responsables de ces établissements sur la tenue évolutive d'une fiche de production. Dans l'ensemble, l'Inspecteur a constaté que les mesures arrêtées par le Gouvernement sont appliquées.


«Nous venons de faire le tour des boulangeries des deux communes, nous constatons que sur l'ensemble les mesures arrêtées par le Gouvernement sont respectées en ce qui concerne la vente du Pain de 150FCFA dans ces établissements. C'est pour encourager tous les acteurs de la boulangerie à continuer dans ce sens dans la lutte contre la cherté de la vie. Nous sommes accompagnés par des éléments du Conseil national de la lutte contre la vie chère qui nous épaule dans l'application de ces mesures. Nous exhortons tous les opérateurs à nous accompagner dans cet élan et à aider les agents dans l'exercice de leur fonction », a-t-il ajouté.


 

Yao Kouma Hyacinthe a exhorté les opérateurs à ne pas s'adonnent à des spéculations en vendant le pain cher que le prix fixé.


«Ce sont des prix acceptables et supportables pour tous les opérateurs exerçant dans le domaine de la boulangerie », a indiqué l'Inspecteur.


Des convocations ont été distribuées à deux responsables des boulangeries à Marcory. Il a assuré que s'est pour s'enquérir du fonctionnement de leur établissement.


«On leur a prodigué des conseils sur la tenue évolutive d'une fiche de production. Il ne s'agit pas d'attendre la fin de la journée pour marquer le nombre de pains de 150 FCFA produit. Il s'agit de reporter de façon progressive au cours de la journée ce qu'on produit comme pain de 150 FCFA, puisque c'est ce qui est obligatoire dans les boulangeries », a soutenu, Yao Kouma Hyacinthe, Inspecteur de commerce chargé de la répression des fraudes et de la concurrence de la Direction régionale Abidjan sud1.


 

Les opérateurs qui ne respectent pas les mesures arrêtées par le Gouvernement seront sanctionnés. Il a déclaré que ces sanctions sont de deux ordres.


«Il y a les amandes ordinaires, il y a la fermeture des établissements dont les opérateurs qui ne vont pas vendre les pains de 150 FCFA seront l'objet de fermeture jusqu'à ce qu'ils obéissent aux injonctions du Gouvernement, surtout en ce qui concerne la vente du Pain de 150 FCFA qui est le plus demandé par la population. La fermeture peut durer tant que le contrevenant ne vient pas s'acquitter de l'amende qui varie entre 100 mille FCFA et 50 millions de FCFA » a-t-il expliqué.


La visite aujourd'hui est considérée comme le début de la répression selon l'Inspecteur qui a prévenu les opérateurs que chaque jour, les équipes du ministère du Commerce sillonneront toutes les communes de Côte d'Ivoire pour s'assurer du respect des mesures arrêtées par le Gouvernement en ce qui concerne le pain.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Mali : Kandia Camara (min aff etrangères) et Adama Tounkara (médiateur) aux abonnés absents, rien d'étonnant ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Insultes des autorités maliennes, dans une autre époque le pouvoir au...
 
2120
Oui
61%  
 
1268
Non
36%  
 
113
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Répression des boulangers qui ne respectent pas les mesures du pain de 150 FCFA, des sanctions allant jusqu'aux fermetures
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Je valide. FERMETÉ... FERMETÉ... FERMETÉ. Merci au gouvernement.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
pbizmut
Toute la journée c'est au total 4 boulangeries visitées... ???
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter