Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire:    Affaires des exonérations frauduleuses, Al Moustapha reconnu coupable condamné, à 5 ans d'emprisonnement, à 200 millions de FCFA et privé de ses droits civiques
 

Côte d'Ivoire: Affaires des exonérations frauduleuses, Al Moustapha reconnu coupable condamné, à 5 ans d'emprisonnement, à 200 millions de FCFA et privé de ses droits civiques

 
 
 
 14555 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 semaine
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 29 juillet 2022 - 21:43

Touré Aladji Moussa Moustapha alias Al Moustapha


Épilogue dans l'affaire de fraude sur les bons d'exonération fiscale des sénateurs dont le sulfureux, Touré Aladji Moussa Moustapha alias Al Moustapha avait été cité. La dernière audience a eu lieu au tribunal correctionnel d'Abidjan-Plateau, le 28 juillet 2022 et la sentence est tombée également le même jour.


Comme rapporté à KOACI par des sources judiciaires, Al Moustapha a été reconnu coupable des faits de faux et usage de faux commis dans les documents administratifs, escroquerie portant sur du numéraire et blanchiment de capitaux. Il a été condamné par le tribunal à cinq (5) ans d’emprisonnement et à deux cent (200) millions de FCFA d’amende.


Touré Aladji Moussa Moustapha alias Al Moustapha a été également condamné aux peines complémentaires de cinq (5) ans de privation de droits civiques, à trois (3) ans d’interdiction d’émission de chèque, à la confiscation des comptes de l’entreprise Afrique Transit dont le prévenu est le Directeur Général, à la confiscation de tous les biens générés à partir des actes délictueux objet de sa condamnation.


Enfin, le prévenu a été condamné à verser un franc symbolique au Sénat et dix-huit (18) millions de FCFA à Kourouma Daouda autorisé à se constituer partie civile au même titre que la Chambre haute du Parlement.


Il faut préciser, qu’à la barre, le prévenu a avoué qu’aucun Sénateur ne lui a vendu son attestation d’exonération de droit et taxes douaniers sur l’achat d’un véhicule à l’importation. Et il ressort de cette décision de justice que l’administration du Sénat et les Sénateurs n’ont commis aucune infraction.


Rappel des faits


 

«En août 2021, une affaire d’exonérations frauduleuses avait éclaté après la mise en détention préventive de Touré Aladji Moussa Moustapha par le juge d’instruction sur réquisitions du Procureur de la République à l’issue des enquêtes de la Gendarmerie. En effet, le Sénat avait été saisi par la Direction générale des Douanes de la circulation et l’utilisation frauduleuse d’attestations de mandat parlementaire aux fins d’exonération de droits et taxes douaniers sur l’achat de véhicules à l’importation. Une séance de travail entre les deux administrations avait révélé plusieurs irrégularités, entres autres la falsification de la signature du Secrétaire général du Sénat pour la production de fausses attestations d’exonération de droits et taxes douaniers sur l’achat de véhicules à l’importation, l’existence d’inconnus par l’administration du Sénat, etc. Le Président du Sénat avait alors fait porter plainte contre inconnu en raison de la gravité des faits et de l’atteinte à l’honorabilité des membres de la Chambre haute du Parlement dont plusieurs ont exercé de hautes fonctions dans l’administration publique et privée avec intégrité, compétence et un sens élevé des responsabilités. Le Président du Sénat a tenu à ce que les auteurs de ces faits graves soient recherchés, poursuivis et punis afin de démonter et mettre fin à ce réseau de fraude ».


Chronologie de l'affaire de fraude sur les bons d'exonération fiscale des sénateurs


«Le 28 novembre 2019 : le Directeur général des Douanes porte à la connaissance du Secrétaire général du Sénat, la circulation et d'exonération de droits et taxes douaniers sur l'achat d'un véhicule à l'importation.


Le 10 décembre 2019 : séance de travail entre le Secrétariat Général Sénat et la Direction Générale des Douanes qui révèle plusieurs irrégularités, entres autres la falsification de la signature du Secrétaire Général du Sénat pour la production de fausses attestations d’exonération de droits et taxes douaniers sur l’achat de véhicules à l’importation, l’existence d’inconnus par l’administration du Sénat, etc.


Le 22 janvier 2020 : deux officiers de Police Judiciaire de la Brigade de la Gendarmerie, Section Recherche d'Abidjan-Plateau, reçoivent la déposition du Secrétaire général du Sénat, assisté du Conseil de l'Institution.


 

Le Parquet d'Abidjan est ensuite saisi d'une plainte contre inconnu pour des faits de faux et usage de faux commis dans des documents administratifs, usurpation de titre ou de fonction, de corruption et escroquerie portant sur du numéraire.


Le 26 août 2021 : A l'issue des enquêtes, la Gendarmerie appréhende monsieur TOURE Aladji Moussa Moustapha qui est ensuite placé en détention préventive par le juge d'instruction suivant mandat de dépôt.


Le 07 juillet 2022 : Première audience du procès


Le 28 juillet 2022 : dernière audience pour la décision. Le prévenu TOURE Aladji Moussa Moustapha est condamné par la justice.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Indépendance, invités, Gbagbo et Bédié se sont-ils arrangés pour faire fond bond à Ouattara?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Grace présidentielle accordée, deal avec Ouattara, Gbagbo a-t-il eu c...
 
2122
Oui
48%  
 
2151
Non
49%  
 
126
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Affaires des exonérations frauduleuses, Al Moustapha reconnu coupable condamné, à 5 ans d'emprisonnement, à 200 millions de FCFA et privé de ses droits civiques
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Zezeto
Al, comme toi même tu l'as dit dans l'émission faha faha, ''la justice sous la présidence d'ADO est transparente'' Dont acte
 
 il y a 1 semaine     
  Veuillez vous connecter pour répondre
pbizmut
Va dja un peu ca te feras du bien
 
 il y a 1 semaine     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter