Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :  Patrick Achi annonce que le coût des importations des poissons est évalué à plus de 300 milliards de FCFA par an et le pays est le plus grand importateur de tilapia congelés au monde
 

Côte d'Ivoire : Patrick Achi annonce que le coût des importations des poissons est évalué à plus de 300 milliards de FCFA par an et le pays est le plus grand importateur de tilapia congelés au monde

 
 
 
 4244 Vues
 
  6 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 02 août 2022 - 00:17

Patrick à la station piscicole de Loka ce lundi


«Si la Côte d’Ivoire est cette terre de merveilles naturelles, elle le doit sans aucun doute possible à sa connexion intime, séculaire avec l’eau. Oui, notre pays a été béni par Dieu qui a choisi de faire couler sur lui, à travers lui, des ressources sans pareilles qui font de notre pays l’un des châteaux d’eau du sous-continent ».


Extrait du discours tenu par le Premier ministre, Patrick Achi au lancement du PSTACI sur la station de Loka dans le Gbêkê. Il a expliqué que la Côte d'Ivoire dispose en effet d’un réseau hydrographique extrêmement dense et puissant, avec quatre grands fleuves qui zèbrent le pays du nord au sud, totalisant 3400 kilomètres de longueur, mais aussi plus de 150.000 hectares de lagunes, plus de 350.000 hectares de lacs et de bas-fonds et enfin, évidemment, une façade maritime de 550km, où la terre ocre vient se jeter dans les bras tumultueux et splendides de l’océan.


Selon lui, ce cadeau divin, ce don unique, n’est pas encore exploité à la hauteur de l’extraordinaire potentiel qu’il peut représenter. D’une part pour le développement de l'agriculture, en termes d’irrigation. D’autre part pour le développement d’une activité puissante d’aquaculture.


«Parce que nos populations aiment le poisson. Oui, elles l’aiment et elles en consomment beaucoup. Avec 550.000 tonnes chaque année, le poisson représente aujourd’hui plus de 50% de nos apports en protéines animales. Et cela ne va pas s’arrêter dans une Côte d’Ivoire qui ne cesse de grandir, avec 29 millions d’habitants aujourd’hui, 35 demain, 40 millions après-demain. C’est dire l’aspect stratégique que ce sujet recouvre pour notre sécurité comme notre souveraineté alimentaire, mais aussi pour la qualité nutritionnelle des aliments consommés par les Ivoiriens et le coût auquel ils se les procurent. Pourtant, les productions nationales halieutiques, dans le cumul pêche et aquaculture, ne couvrent que 14% des besoins de la population », a-t-il expliqué.


Pour résorber cet important déficit, le pays a donc recours aux importations massives de poissons surgelés en provenance d’Asie. Selon le Premier ministre, le coût de ces importations est évalué à plus de 300 milliards de FCFA par an, faisant du pays le plus grand importateur de tilapia congelés au monde.


 

Il a indiqué que ces faibles performances de la production ivoirienne s’expliquent essentiellement par le coût élevé des aliments importés, la faible disponibilité des alevins, le manque de ressources humaines qualifiées et le faible niveau des investissements dans le secteur.


«Le Programme Stratégique de Transformation de l’Aquaculture en Côte d’Ivoire ou PSTACI a donc été mis en place par le Gouvernement en février 2022, pour une durée de 5 ans renouvelables. Il consacre que le développement du secteur aquacole, nécessitera des investissements publics majeurs pour créer un écosystème propice à l’investissement privé et aux entrepreneurs privés, qui seront eux ensuite en charge de sa croissance à la hauteur de notre ambition. Il s’agit donc de réaliser un programme d’amorçage du développement futur de PME et de grandes entreprises, capables de satisfaire d’abord en priorité la demande nationale, mais ensuite également, l’exportation au regard de la croissance constante des besoins mondiaux en ressources halieutiques », a-t-il précisé. 


À l’horizon 2030, grâce à la méthode du PSTACI, le pays ambitionne de produire plus de 500 000 tonnes de poissons, gagnant ainsi sa pleine souveraineté alimentaire, c’est-à-dire son auto-suffisance totale en produits halieutiques, pour une chaîne de valeur estimée à environ 825 milliards de FCFA.


Selon lui, pour atteindre cet objectif, tous les efforts du pays s’articuleront dans un premier temps autour de l’amélioration de la production aquacole, la recherche-développement, la formation et la valorisation des plans d’eaux par la création de Zones Économiques Aquacoles, la création d’une station nationale d’alevinage, de fermes pilotes, mais aussi la construction d’usines d’aliments de poissons


Ensuite, comme l'a mentionné, le chef du Gouvernement, il s’agira d’améliorer la chaîne d’approvisionnement et de commercialisation, avec la promotion des produits aquacoles, l’amélioration des conditions de conservation et de transformation, la mise en place de circuits de distribution. 

Enfin, pour accompagner cette dynamique, des mécanismes institutionnels permettront de faciliter les investissements, de créer des systèmes de certifications, de former et d’encadrer des entrepreneurs aquacoles, notamment via des centres de formation professionnelle en milieu rural, à même de favoriser le lancement et l’installation des PME.


 

Il a annoncé que le programme comprendra le renforcement des centres de formation professionnelle de Tiébissou, de Grand Lahou et de Jacqueville. Ces centres permettront d’améliorer de façon significative la qualité de la formation et des enseignants. Ils faciliteront ensuite la création d’autres centres de formation. Ils seront la clé de nos succès futurs. Et je sais Monsieur le Ministre, que notre ambition peut compter sur votre vigilance, votre engagement et votre esprit d’initiative. 


Enfin, parce que cet événement constitue l’aboutissement d’un travail collectif, Il a salué l’unité de Gestion du PSTACI et le Coordonnateur du Programme dont l’action sera déterminante. Sans oublier l’appui des partenaires techniques et financiers, et celui des experts venus notamment d’Asie, pour insuffler une nouvelle dynamique dans les méthodes de production.


Wassimagnon



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

 
 
 
 
 
 
 
  6 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Patrick Achi annonce que le coût des importations des poissons est évalué à plus de 300 milliards de FCFA par an et le pays est le plus grand importateur de tilapia congelés au monde
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
jordanchoco2020
ca c'est du concret pour dire je veux ma souveraineté c'est pas des incantations !!!
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ubiquismus
-Si nous sommes 1er exportateur (pardon importateur de Tilapia congelés), c'est en 2022 que le gouvernement corrompu se rend compte que les milliers de milliards empruntés à tort et à travers n'ont pas servi à s'autosuffire ne serait-ce que sur plan alimentaire (concernant un aliment que les Ivoiriens apprécient bien et qu'ils consomment tous les jours). -La PONADEPA et le PSTACI sont des projets ambitieux dont les financements sont essentiellement adossés sur des capitaux extérieurs. Ce régime oublie que la mondialisation "heureuse" appartient désormais à l'histoire ancienne, et qu'elle fait désormais place à la mondialisation "dangereuse". Il suffit d'observer les décisions (des occidentaux) et les conséquences éventuelles de la guerre instrumentalisée en Ukraine et des "pandémies" fabriquées de toutes pièces, pour arriver à la conclusion que le libéralisme à tout va est une voie stratégique aléatoire et dangereuse pour la sécurité et la paix mondiale. Le brillant et célèbre Alain MINC a perdu sa langue lorsque de "petits journalistes" lui posent des questions sur la mondialisation heureuse. -Comment peut-on croire qu'un pays gangrené par la mauvaise gouvernance et la corruption généralisée, peut allouer des sommes énormes à la formation (au mérite) et à la recherche développement (PONADEPA et PSTACI) sans que les sommes prévues ne terminent dans les pochent privées des uns et des autres ?? Aucun projet sérieux ne peut être envisagé si nous continuons de croire que les échanges et les interdépendances économiques et financiers entre pays, vont continuer d'être comme ce qu'ils étaient par le passé. -Négro aime réciter ses connaissances livresques sans faire jouer son intelligence situationnelle et sans se donner les moyens qu'il faut...
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
aze
Intelligence situationelle. Eh internet. C'edito ? C'est propre.
 
 il y a 1 mois
jordanchoco2020
eh biscuit pourri oui c'est en 2022 qu'il prend ce chantier a bras le corps et comme tu peux lire c'est du concret que tu peux voir sous tes yeux maintenant oubli pas une chose de 2010 a 2022 le prado en a fait des choses il a un bilan donc tu as légitimement le droit de demander : électrification de la RCI, Adduction d'eau de la RCI, Routes, ponts, barrage de soubre etc, relance de air ivoire, apporter l'économie de l'anacarde dans le top 5, idem pour le palme ,j'arrête la ajoutons les écoles , les universités , les CHU et hôpitaux régionaux bref la j'arrête donc tu peux comprendre qu'il avait pas lancé le poisson lol MAINTENANT BLAKORO DONNE NOUS LES ACTION DE TON OPPOSITION DE MERDE SANS CERVELLE AUCUNE SANS VISION A PART BOIRE ET DANSER C4EST MEME ADO QUI A BITUM2 LEUR VILAGE SI LA HONTE LOL
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
aze
Non. Ne mangez pas l'argent. C'est le bois qu'on prend pour le papier là. Siouplais c'est ça on va manger en Côte d'Ivoire. Aller pour imprimer c'est long. C'est notre gboeuvre là qui sera fatigué de manhé bois..bois bété là. Maudia.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
aze
Comme ça Dieu nous a donné l'eau. Tu as vu Satan donner l'eau ? Y a pas Dieu dedans. Faut laihé pour Dié là. Donc depuis je mange carpe là on importe çà ? Carotte aussi ? Jusqu'à je porte slip France au-revoir...Je dis Patrick...il reste quoi encore !? Tu es venu manger dans garbadrome. Et Thon là !!! C'est importé !? Dis moi Patrick...Non. Toi tu es 1 français mais tu parles comme 1 ivoirien. ...je viens de d'attraper tu es un espion !?
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter