Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Incivisme routier, il est alloué désormais à chaque permis de conduire un capital de points qui fait l'objet de diminution en cas d'infraction par son détenteur
 

Côte d'Ivoire : Incivisme routier, il est alloué désormais à chaque permis de conduire un capital de points qui fait l'objet de diminution en cas d'infraction par son détenteur

 
 
 
 11097 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 30 août 2022 - 10:06

Le président de la République, Alassane Ouattara, a pris un nouveau décret (No 2022-631 du 03 août 2022, modifiant celui du 03 novembre 2016, portant réglementation de l’usage des voies routières ouvertes à la circulation publique.


En son nouvel article 145, il est alloué à chaque permis de conduire, nonobstant les règles de délais prévu à l’article 144, un capital de points qui fait l’objet de diminution en cas d’infraction par son détenteur.


Ce capital de points peut être reconstitué en partie ou en totalité suivant des conditions déterminées.

L’article 131 précise que, le conducteur dont le permis a été ainsi retiré ne peut en obtenir un nouveau qu'après avoir satisfait aux épreuves pour son obtention.


Tout véhicule impliqué dans une infraction routière peut faire l'objet d'une mesure de conduite en fourrière en un lieu désigné par une autorité administrative pour le recevoir, souligne l’article 246.


 

Sont également constitutives d'infractions routières contraventionnelles et sont punies comme telles d'une amende de 10.000 FCFA à 100.000 FCFA inclusivement et d'un emprisonnement allant jusqu'à deux mois, ou de l'une de ces peines.


Quelques infractions, le refus d’obtempérer à une sommation de s'arrêter émanant d'un fonctionnaire ou agent chargé de constater les infractions à la police de roulage et l'encombrement de la voie publique par un véhicule quelconque qui empêche ou diminue la liberté ou la sûreté de passage etc. 


Selon le Ministre des Transports, Amadou Koné, les accidents de la circulation, font perdre plus de 300 milliards de FCFA par an à l’économie nationale.


Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Gbagbo dans la Mê, le PPA-CI joue-t-il la victimisation pour sa communication ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Laurent Gbagbo qui se fait enrôler sur la liste électorale, provocati...
 
2258
Oui
39%  
 
3373
Non
58%  
 
143
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Incivisme routier, il est alloué désormais à chaque permis de conduire un capital de points qui fait l'objet de diminution en cas d'infraction par son détenteur
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
BAHEFOUE
Belle décision pour réduire les accidents et leurs lourdes conséquences sur les citoyens. Je suis de ceux qui pensent que la base peut faire des suggestions aux dirigeants dans le respect et sans injures. Le milieu du transport traîne trop de tares et je pense que les objectifs visés par ce décret ne puissent être atteints si l'on ne corrige un peu les pesanteurs. Commençons par le racket, ceux qui sont en charge doivent changer de stratégie pour ramener le phénomène à son plus bas niveau. Monsieur le ministre du transport doit mettre hors état de nuire les 'gnambros' qui perturbent le transport et joue sur le moral des chauffeurs. Instaurer les tests d'alcoolémie aux différents péages sur nos routes qui en sont pourvus. Il y a lieu d'intégrer dans le programme de contrôle de la vidéosurveillance un lien avec la base de données SICTA de sorte à immobiliser les véhicules qui n'ont pas de visite technique. L'OSER devrait affecter des agents superviseurs dans les grands postes des compagnies de transport qui ont des cars qui sont plus des cercueils roulants que des moyens de déplacement. Pourquoi pas des OBC(on board computer) pour réduire les vitesses dans les 'massas' et gros cars. Je sais que les chauffeurs chercheront à les falsifier . Il faut faire quelque chose pour éviter les statistiques macabres sur nos routes. Il faut règlementer les trois roues qui sont pilotées par les enfants qui ne savent rien de la route. Je sais aussi que le risque zéro n'existe pas but WE CAN mitigate the' consequences. Réduire l'impact c'est l'objectif L'accident non plus n'est pas une fatalité. Il faut enseigner aux compagnies de transport la Conduite défensive (Defensive Driving) qui ne s'enseigne pas à l'auto-école. God help us..
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter