Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Régions du Cavally et du Guémon, Anne-Désirée Ouloto dévouée au service des populations
 

Côte d'Ivoire : Régions du Cavally et du Guémon, Anne-Désirée Ouloto dévouée au service des populations

 
 
 
 1760 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 01 septembre 2022 - 17:40

Anne-Désirée Ouloto à la pose de la première pierre


La ministre de la Fonction publique et de la Modernisation de l’administration, Anne-Désirée Ouloto, s’affirme d’année en année comme la pierre angulaire du développement dans le pays wê, peuple de l’ouest auquel elle appartient. Au-delà du département de Toulepleu dont elle est originaire, c’est toute la région du Cavally dont elle boucle son premier mandat à la tête du conseil régional qui profite de ses actions de développement. Mieux, à l’échelle du district des Montagnes, la région voisine du Guémon bénéficie également des fruits de son engagement politique. Elle a été la directrice régionale de campagne du candidat du Rhdp, SEM Alassane Ouattara en 2015 dans cette région. 


Si elle occupe aujourd’hui cette position, c’est parce que la ministre a développé très tôt un leadership fort tant au plan national que régional. Son engagement aux côtés du Président Alassane Ouattara prend ses sources dans les années de braise avec le Rassemblement des Républicains (RDR). Depuis les années 90 où elle a fait sa connaissance jusqu’à l’accession au pouvoir d’Etat en 2011 et à l’avènement du Rassemblement des houphouétistes pour le développement et la paix (RHDP), celle qui a été de tous les combats a témoigné au Président de la République une loyauté et un engagement sans faille contre vents et marées. Ce qui lui vaut aujourd’hui, ajoutée à sa compétence, une présence continue au sein du gouvernement depuis 2011. 


Au plan régional, Anne-Désirée Ouloto s’est très tôt affirmée comme le fer de lance du développement dans le pays wê. Dans cette région initialement hostile à la politique du Président Alassane Ouattara, la plupart des élus portent la bannière du RHDP, les actions concrètes de développement ayant fini de convaincre les populations qu’elles s’étaient lourdement trompées sur le compte du parti et son leader. Même au-delà du parti, son leadership est reconnu ; en témoigne les propos du maire PDCI de Toulepleu, le 15 août lors de cérémonie d’hommage et de reconnaissance des populations au Président de la République, Alassane Ouattara. « Ici nous sommes unis derrière notre sœur Anne Désirée Ouloto pour le développement de Toulepleu. Je suis PDCI, ma sœur est RHDP, mon frère est PPACI, FPI ou UDPCI, quand nous avons ainsi nos parkings politiques partagés, le parti qui doit nous réunir et nous unir doit être le parti du développement », a déclaré le maire Dénis Kah Zion. 


Des actions concrètes, fruit d’un leadership fort 


Partout dans les régions du Cavally et du Guémon, les villes et villages ont bénéficié de la construction d’innombrables infrastructures de base dans tous les domaines vitaux : éducation, santé, électrification, routes, etc. Le maire PDCI de Toulepleu, Dénis Kah Zion, admet que 80% des villages du département sont aujourd’hui électrifiés et bénéficient d’adductions d’eau potable, d’écoles, de centres de santé, etc. En plus du bitumage en cours de l’axe Blolequin-Toulepleu-Frontière du Libéria, il avait affirmé que la sécurité retrouvée était le plus grand bien des populations qui peuvent désormais vaquer en toute quiétude à leurs occupations. La satisfaction est totale en tout cas dans les sous-préfectures et communes de Bakoubly, Meo, Nezobly, Péhé, Tiobly et Toulepleu qui ont tenu à rendre un vibrant hommage à Anne-Dsirée Ouloto et à Alassane Ouattara.


 A l’échelle de la région du Cavally, le résultat est amplifié avec la construction en grand nombre d’infrastructures diverses dans les départements de Guiglo, Tai et Blolequin, en réponse aux besoins des populations. Dans le cadre des projets structurants du gouvernement et du Programme social du gouvernement (PsGou), de nombreux chantiers sont lancés dont certains toujours en cours d’exécution dans cette zone qui a toujours bénéficié, grâce au leadership de la ministre, de la plus grande attention des chefs de gouvernement que la Côte d’Ivoire a connus ces dix dernières années. Feu Amadou Gon Coulibaly par exemple avait tissé des liens étroits avec les populations du Guémon et du Cavally où il s’était rendu à plusieurs reprises entre 2017 et 2020, soit pour lancer des projets, soit pour s’enquérir de l’état d’avancement des travaux ou inaugurer des infrastructures réalisées en réponse aux préoccupations des populations. Par ailleurs, les déplacements des membres du gouvernement se multiplient dans ces régions, chacun arrivant des solutions aux problèmes relevant de son département ministériel : Infrastructures routières, Agriculture, emplois jeunes, eaux et forêts, sécurité, etc.  


 

La préservation de la paix et la cohésion sociale comme priorité



Un autre pilier de la politique d’Anne-Désirée Ouloto, c’est la préservation de la paix et de la cohésion sociale sans lesquelles aucun développement n’est possible. Elle ne lésine pas sur les moyens pour atteindre cet objectif et rien ne l’arrête, pas même les partis politiques dont certains s’adonnent à la manipulation et font de la désinformation un moyen de ratisser au sein de la population. Avec le temps, il s’est construit autour d’elle une coalition de cadres et élus mais aussi de leaders communautaires, dignitaires religieux et de jeunes engagés pour le changement de mentalité. Le sujet est au cœur de rencontres dans les deux régions, en présence du ministre de la Sécurité et de l’Intérieur, Vagondo Diomandé, de l’ex- Secrétaire d’Etat aux affaires maritimes, Serey Doh Célestin, du ministre de Réconciliation et de la Cohésion sociale, Kouadio Konan Bertin, pour ne citer que ces personnalités. 

Grâce à un financement de la république fédérale d’Allemagne, le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), avait même initié en 2020 une formation des chefs traditionnels et leaders d’opinion de la sous-préfecture de Guiglo sur la gestion des crises. Cette initiative qui rentre dans le cadre de la consolidation de la cohésion et de l’inclusion sociale avait permis d’outiller outillés les 70 participants à la prévention et à la gestion des conflits et à la gestion des rumeurs. 


Les actions ont été accentuées surtout à l’approche des élections de 2020 et cela a permis de mettre la région du Cavally à l’abri des actions de désobéissance civile lancées par l’opposition après le premier tour de l’élection présidentielle. Les impacts ont pu être minimisés ailleurs, dans le Guémon et au-delà, dans le district des montagnes. Ainsi, il n’est plus question pour les wê de suivre aveuglement les hommes politiques dont la plupart n’apportent que divisions, violences, morts et désolation. 


Une politique de proximité, dans le respect de la tradition



Le contact est maintenu avec les populations des huit départements du peuple wê, repartis dans les deux régions du Cavally et du Guémon à travers des visites de terrain, mais aussi des rencontres fréquentes aves la diaspora dans toutes ses composantes. Femmes, jeunes, mutuelles de développement, acteurs cultures, personnes en situation de handicap, opérateurs économiques, chefs traditionnels, etc.  


 

Le 19 juillet 2021, la ministre Anne-Désirée Ouloto rencontrait, dans les locaux du district d’Abidjan, 42 associations représentatives du peuple wê. Elle avait encore une fois invité les jeunes à renoncer à la violence et à redorer l’image des deux régions perçues comme des zones sensibles. « Tout ce que nous faisons, c’est pour la jeunesse, la génération dirigeante de demain », avait-elle soutenu, soulignant que le conseil régional fait beaucoup en matière d’accès à l’emploi. 

Si Anne-Désirée arrive à faire bouger les choses dans la région, c’est clairement parce qu’elle peut compter sur l’appareil d’Etat engagé derrière elle pour travailler au développement des localités et au bien-être des populations. Mais ce bon résultat, elle le doit aussi à la qualité de ses relations avec les populations, jeunes, femmes et vieux, particulièrement les chefs traditionnels auxquels une place de choix est accordée dans son dispositif. Très fortement associés à tout ce qu’elle entreprend, ils sont ses conseillers, les garants de la vulgarisation de son discours auprès des populations et les veilleurs qui encadrent les jeunes et leur donnent des utiles pour leur éviter de tomber dans des travers qui peuvent coûter chers à leurs localités, à leurs régions, donc à l’Etat. A Toulepleu récemment où les chefs du Cavally et Guémon étaient tous mobilisés, le 15 août, pour la cérémonie d’hommage au président Alassane Ouattara, le chef central Guidy Jérôme avait reconnu le leadership de la ministre dont les bénéfices pour les populations sont incommensurables. Ils lui renouvellent leur soutien à toute occasion et prient pour qu’elle garde pendant longtemps encore sa position au gouvernement et au sein du parti au pouvoir, le RHDP, pour le plus grand bien du peuple wê. 



Anne Ouloto comme une courroie de transmission 


La disponibilité de la ministre Anne Ouloto va au delà du Cavally et du Guemon. Elle est aujourd'hui une courroie de transmission entre le pays Beté dont sa mère est originaire, le Guemon, précisément de Pounbly dans le département de Kouibly d'où est originaire sa Grand Mère et le Cavally d'où elle est originaire de Klahon à Toulepleu. La ministre Anne Ouloto a réussi a tissé des liens familiaux avec le canton Gbomi qui a fait d'elle Reine du peuple Gbomi. Au plus fort de la crise elle a été aux côtés des kroumens. Ce qui d'ailleurs explique le déplacement massif en toute occasion des têtes couronnées de cette région jusqu'à Toulepleu pour marquer et surtout témoigner la solidarité kroumen à" leur digne descendante ".


T.K.Emile, Bouaké

tkemile@koaci.com  


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Municipales 2023 au Plateau, Sawegnon peut il avoir des chances face à Ehouo ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : La Russie réussira-t-elle à manipuler les ivoiriens contre la France...
 
2201
Oui
33%  
 
4431
Non
65%  
 
138
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Régions du Cavally et du Guémon, Anne-Désirée Ouloto dévouée au service des populations
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter