Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :   Man, en pleine rentrée scolaire, des co-fondateurs d'un collège se livrent une guerre pour le contrôle de la gestion de l'établissement, la justice saisie de l'affaire
 

Côte d'Ivoire : Man, en pleine rentrée scolaire, des co-fondateurs d'un collège se livrent une guerre pour le contrôle de la gestion de l'établissement, la justice saisie de l'affaire

 
 
 
 3451 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 29 septembre 2022 - 11:13


C'est un spectacle indigne auquel s'adonnent, depuis quelques mois, les co-fondateurs du collège privé L'ACADÉMIE de Man, à l'ouest de la Côte d'Ivoire. Au nombre de 23, ces co-fondateurs, se livrent une guerre en interne pour le contrôle de la gestion de l'établissement scolaire qu'ils se sont associés pour créer en 2012.


Selon nos informateurs bien introduits dans le dossier, tout a dégénéré à partir d'un flou constaté sur le fonds destiné aux impôts. Alors que le comptable de l'établissement annonce la somme de 13.500.000 FCFA pour le règlement de ces impôts, la notification de redressement transmise par les services des impôts, elle, indique la somme de 4000.000 FCFA. Toute chose qui a poussé l'un des fondateurs répondant aux initiales P.T, qui en est d'ailleurs le gérant et le fondateur principal, à investiguer, afin d'avoir la lumière sur ce flou et connaître la vraie destination dudit fonds décaissé pour le règlement des impôts auprès du comptable.


C'est pendant qu'il menait ses investigations, qu'il est sommé, à son grand étonnement par un huissier de justice, de remettre tous les documents liés à l'établissement aux autres co-fondateurs.


Ces derniers, en effet, qui soutiennent ne plus rien comprendre de la gestion du nommé P.T, organisent une assemblée générale extraordinaire le 13 juillet 2022, pour le démettre de son poste de gérant.


Naît alors un bras de fer entre P.T et les autres associés. Il fait donc recours.au droit en faisant produire deux assignations. Une en annulation de l'assemblée générale extraordinaire le destituant de son poste de gérant du collège et une autre pour la fermeture du collège.


Les deux dossiers sont effectivement acheminés au tribunal de première instance de Man, le 04 août 2022. Après analyse, les autorités judiciaires se sont déclarées incompétentes sur le dossier demandant la fermeture du collège, indiquant que cela relève du ministère de l'Éducation nationale et de l'alphabétisation, notamment l'administration scolaire.


 

S'agissant du dossier concernant l'annulation de l'Assemblée générale extraordinaire du 13 juillet 2022, révoquant le fondateur principal, P.T, la décision finale a été remise par le tribunal de Première Instance de Man au 19 octobre prochain.


En face, les autres associés qui, eux, semblent avoir définitivement tourné la page du nommé P.T, organisent tranquillement les inscriptions sans se soucier du verdict de la justice prévue le 19 octobre prochain. D'ailleurs, pour eux, il n'existe aucun litige entre les copropriétaires du collège L'ACADÉMIE de Man. L'un des leurs que nous avons rencontré sous le couvert de l'anonymat explique :


" L'ACADÉMIE fonctionne normalement. Les faits, c'est que l'ancien gérant que vous appelez P.T, dans son désir de s'éterniser à la tête de la structure, crée des situations pour y demeurer. En juillet 2021, on devait aller aux élections pour le renouvellement des instances. Mais à notre grande surprise, le jour de l'AG élective, il est venu avec une histoire à dormir debout pour nous empêcher de faire les élections. Il faut rappeler qu'il était à la tête de la structure depuis 2012. En tant que gérant, il se croyait au-dessus de l'Assemblée générale, prenant des décisions de manière unilatérale", fait-il savoir.


Il poursuit : " À une réunion du 11 juillet 2022, il (P.T), a été désavoué suite à son entêtement de faire appliquer une décision qui allait à l'encontre des intérêts du collège. Et parce que nous autres, contestons son idée, son intention, il produit un courrier pour la fermeture du collège sans même l'avis des autres membres fondateurs, comme si le collège est sa propriété à lui seul. Là, nous avons dit trop c'est trop. C'est ainsi que le 13 juillet 2022, une AG extraordinaire s'est tenue pour le démettre de ses fonctions de gérant. Depuis le 30 juillet 2022, une AG élective s'est tenue pour le renouvellement des instances. Nous avons donc un nouveau gérant depuis cette date et le collège fonctionne bien actuellement", ajoute-t-il.


En attendant, tous les yeux sont rivés sur la justice et les autorités scolaires. Débouteront-elles le nommé P.T en faveur des autres membres fondateurs ou accéderont-elles à la requête du premier cité ? Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il ne fait pas bon en ce moment à Man, d'avoir son enfant inscrit au collège L'ACADÉMIE.


 

Malgré tout, les cours ont bel et bien démarré. Les élèves inscrits dans cet établissement sont dans leurs classes respectives à l'instar du nouveau principal et des enseignants qui sont à leurs postes. C'est le constat que nous avons fait ce mercredi 28 septembre 2022, lors de notre passage à l'Académie de Man. Les autres associés, eux, se réjouissent du bon fonctionnement du collège en dépit de tout ce qui est en cours.


Les responsables que nous avons rencontrés pour en savoir davantage sur la suite de cette crise, nous ont donné rendez-vous pour ce jeudi 29 septembre.



Wassimagnon



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Man, en pleine rentrée scolaire, des co-fondateurs d'un collège se livrent une guerre pour le contrôle de la gestion de l'établissement, la justice saisie de l'affaire
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter