Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Qualité des services, 5G et textes, principaux défis à relever par les nouveaux membres du Conseil de gestion de l'ARTCI
 

Côte d'Ivoire : Qualité des services, 5G et textes, principaux défis à relever par les nouveaux membres du Conseil de gestion de l'ARTCI

 
 
 
 2417 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 28 octobre 2022 - 10:57

Prestation de serment des nouveaux membres du Conseil de gestion de l’ARTCI jeudi à Abidjan (Ph KOACI) 


Par Décret No 2022-683 du 12 octobre 2022, le Président de la République, Alassane Ouattara, a procédé au renouvellement partiel du Conseil de régulation de l’Autorité de Régulation des Télécommunications/Tic de Côte d’Ivoire (ARTCI), conformément au décret n° 2012-934 du 19 septembre 2012 qui fixe son organisation et son fonctionnement.


Ainsi ont été nommés en qualité de nouveaux membres pour un mandat de six (06) ans non renouvelable : Madame Patricia Amand, Monsieur Sako Ahmed, Monsieur Mamadou Coulibaly.


Conformément aux textes de l’ARTCI, les nouveaux membres ont prêté serment au cours d’une cérémonie solennelle le jeudi 27 octobre 2022, soit 15 jours après leurs nominations, à la Cour d’Appel du Palais de Justice d’Abidjan-Plateau, en présence du Président du Conseil de Gestion, Diakité Coty Souleymane, comme constaté sur place par KOACI.


Ils ont juré, devant le Premier président de la Cour d’appel, Dembélé Tahirou, d’accomplir leur mission avec dignité, loyauté, indépendance et impartialité. Le magistrat leur a prodigué « quelques conseils » pour réussir leur rôle important pour une régulation permettant une offre de services de qualité des opérateurs à des usagers de plus en plus exigeants.


« Votre nouvelle fonction, outre son importance capitale, vous confère de grandes responsabilités, des pouvoirs exorbitants pour agir au nom de l’ARTCI. Je ne doute pas que vous en mesurez toute la portée et pour réussir votre mission, gardez constamment à l’esprit les termes du serment que vous venez de prêter », leur a-t-il conseillé.


 

Après la prestation de serment, les impétrants ont relevé à la presse les nouveaux défis du Conseil de gestion de l’ARTCI.


Mme Patricia Amanda a expliqué le Conseil de Régulation à un double rôle. Un rôle administratif et un rôle juridictionnel rôle administratif est attaché à la définition des orientations et à mettre en place la vision de l’ordonnance du 21 mars 2012 (Création de l’ARTCI).


« S’assurer que cette vision est effectivement mise en œuvre et c’est également un organe juridictionnel qui a vocation à trancher les litiges entre opérateurs, consommateurs et d’une façon générale au sein de l’écosystème qui réunit tous les acteurs des télécommunications (...) », a-t-elle indiqué, avant d’évoquer les défis à relever dans le secteur. 


« La qualité des services est une des priorités du président de la République, Alassane Ouattara et de tous les consommateurs. La protection des données à caractère personnel, la question de l’attribution des autorisations, les sujets sont nombreux, mais nous sommes prêts à les affronter. Ce sont les sujets sur quoi nous allons nous employer dès demain. »


 

Pour sa part, M. Ahmed Sako a signifié que la nouvelle équipe allait travailler à la mise en œuvre des textes qui régissent le secteur de la régulation des télécommunications en Côte d’Ivoire, puis d’ajouter.

 

« Nous sommes sur la mise en œuvre de la 5G que nous devons faire avant le lancement de la CAN dans un an, c’est urgent... Nous avons beaucoup de problèmes relatifs à la cybersécurité... », a-t-il indiqué.


Le Conseil de Régulation désormais au grand complet est composé de son président, Diakité Coty Souleymane et de six membres que sont : Monsieur Mounir Diawara, Monsieur Konin Kabran, Monsieur Bamba Brahima, Monsieur Mamadou Coulibaly, Monsieur Ahmed Sako et Madame Patricia Amand.


 Donatien Kautcha, Abidjan 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Affaire d'arnaque dans le pesage, les activités de Côte d'Ivoire métrologie volontairement suspendues par une "mafia" ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Municipales 2023 au Plateau, Sawegnon peut il avoir des chances face...
 
1097
Oui
32%  
 
2220
Non
65%  
 
111
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Qualité des services, 5G et textes, principaux défis à relever par les nouveaux membres du Conseil de gestion de l'ARTCI
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter