Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Un an après le  lancement des travaux , voici le nouveau visage de la côtière
 

Côte d'Ivoire : Un an après le lancement des travaux , voici le nouveau visage de la côtière

 
 
 
 21044 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 02 novembre 2022 - 12:02

La côtière (DR) 



Le Premier Ministre, Patrick Achi, a procédé le 18 septembre 2021 à San Pedro, au lancement des travaux de renforcement de la Côtière, pour faciliter les échanges économiques et commerciaux entre les deux poumons de l’économie ivoirienne.


Un après et comme le rapporte le Maire de Fresco, Fulbert Beugrefoh, cette voie et renaît (Ndrl voir image).


« Les graves crises politico-militaires qu’a connu la Côte d’Ivoire, n’ont pas permis de donner à cet axe majeur, l’entretien qu’il aurait fallu, au moment où il aurait fallu. Au point que nous en sommes arrivés à un tel niveau de dégradation... Ce tronçon réclamait en termes de renforcement la somme de plus de 300 milliards de FCFA. Et ce sont ces ressources mobilisées par le Président de la République Alassane Ouattara qui permettent de vous dire que dans 15 mois, les travaux de cette nouvelle voie seront achevés », déclarait M. Achi.


 

Le renforcement de la Côtière présente non seulement de gros enjeux et opportunités économiques, touristiques et sportifs pour la Côte d’Ivoire, mais il sert également d’outil d’intégration sous-régionale, en ce sens que c’est un maillon du réseau routier communautaire à travers la Transcôtière qui part de Dakar au Sénégal à la frontière du Nigeria.


Elle devrait contribuer à l’amélioration et la densification du réseau routier revêtu, la réduction du coût et du temps de déplacement des personnes et des biens, la réduction du nombre d’accidents à travers une meilleure sécurité routière, la création d’emplois au profit des jeunes de la région, etc.


La route Côtière longue de 353,5 Km est répartie en trois lots et attribués à trois entreprises. Le tronçon Songon - Dabou - Grand-Lahou (93 Km) ; l’axe Grand-Lahou - Fresco (80 Km) et le tronçon Fresco - Sassandra - San Pedro - Grand-Béréby (180,5 Km). En outre, les localités traversées bénéficieront d’un linéaire de voirie de 72 Km, dont 25 Km dans la ville de San Pedro.


 

Pour rappel, le coût du projet, d’un montant de 308 milliards de FCFA, est financé par l’État de Côte d’Ivoire.



Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Baisse du dollar et du baril et hausse du prix de l'essence, hausse d'impôt déguisée ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Affaire d'arnaque dans le pesage, les activités de Côte d'Ivoire métr...
 
2056
Oui
80%  
 
510
Non
20%  
 
10
Sans avis
0%  
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Un an après le lancement des travaux , voici le nouveau visage de la côtière
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Qui dit qu'on n'avance pas ? C'est écrit !
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
BAHEFOUE
Merci et merci et je puis dire que chacun fasse son devoir avec amour et abnégation. FHB avait dit qu'on peut servir son pays a tous les postes pourvu qu'on s'y mette avec volonté. Les voies principales doivent être revêtues pour un soutien indéfectible au développement durable. Ouï aux travaux de ma base mais l'entretien des voies laissent à désirer. La voie Dimbokro -Toumodi pose problème. Trop de crevasses autour de Loukou-Yaokro à 18km de Toumodi, j'en ai fait les frais avec mon pare-brise cassé par un camion chargé de gravillons. A qui dois-je me plaindre. J'ai plusieurs fois appelé le 1305 (FER) sans suite. Un fait sur l'axe Kotobi-Daoukro nous étonne. La qualité du bitume utilisé pour la réparation en cours nous laisse perplexe.. Le travail de rénovation n'est pas terminé que le bitume se craquelle autour de Anekro à quatre kilomètres de Kotobi. Cette situation n'épargne pas les autres villages. Il faut jeter un coup d'œil sur la recevabilité du travail. Nous sommes plus focalisés sur les actions politiques en lieu et place du développement participatif, dommage. Deos benida todo...ah mama Africa...
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
Un an après l'axe Oumé-Toumodi, on ne nous montre pas aussi !? @koaci, faites le tour du pays pour faire le diagnostic de ces bitumes fondants, en commençant par babi.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter