Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Bédié candidat en 2025 ? Pour le porte-parole du PDCI, l'âge ne peut pas constituer un frein et martèle « toutes les options restent ouvertes »
 

Côte d'Ivoire : Bédié candidat en 2025 ? Pour le porte-parole du PDCI, l'âge ne peut pas constituer un frein et martèle « toutes les options restent ouvertes »

 
 
 
 6582 Vues
 
  5 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 04 novembre 2022 - 12:23

 Bédié, président du PDCI


 

Les Ivoiriens seront face aux trois têtes fortes de la politique de 2010 ? BédiéOuattara et Gbagbo seront une fois de plus candidats pour la prochaine élection présidentielle de 2025 ?

 

En-tout-cas, aucune option semble être négligée dans les différentes formations politiques de ces trois leaders politiques.

 

Dans les différents états-majors de ces trois personnalités, des voix s’élèvent pour exiger leurs candidatures.

 

Au sein du Parti de Laurent Gbagbo, Parti des Peuples Africains-Côte d'Ivoire (PPA-CI), l’on avance que le natif de Mama est le candidat naturel et « qu’une autre alternative n’est possible », même si on sait que l’ancien président a été condamné par défaut dans l’affaire du casse de la BCEAO et de fait, privé de ses droits civiques puisque ne figurant pas à ce jour sur la liste électorale.

 

« Si Gbagbo et Bédié sont candidats en 2025, il n’y a aucune raison que le Président Alassane Ouattara ne se présente pas en 2025 face à eux », c’est la position de plusieurs cadres et militants du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP), Parti au pouvoir. D’ailleurs, des jeunes du Parti présidentiel ont lancé un appel depuis Paris, en France pour que l’actuel chef de l’Etat fasse un dernier sacrifice pour « un deuxième mandat de la 3e République ».

 

Le plus vieux Parti de Côte d’Ivoire, le Parti Démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) n’occulte pas le fait de choisir Henri Konan Bédié, comme candidat à sa prochaine convention.

 

Ainsi, si la candidature de Bédié, 88 ans, est actée à la prochaine convention du PDCI, il sera sans nul doute face à Laurent Gbagbo et à Alassane Ouattara, comme ce fut le cas en 2010.

 

Soumaïla Bredoumy, porte-parole du PDCI, ne dit pas le contraire. Pour lui, même si la dernière décision revient à Bédié, la question de l’âge ne peut à en aucun cas constituer un frein à la candidature du natif de Daoukro. Le porte-parole du PDCI avance que les lois ivoiriennes autorisent Bédié à être candidat en 2025.

 

« Toutes les options sont ouvertes. On peut avoir 60 ans et être incapable physiquement et intellectuellement comme on peut avoir 80 ans et être capable. Pour le moment, les changements constitutionnels qui ont lieu ne sont pas de notre fait », fait savoir Soumaïla Bredoumy au cours d’une interview accordée à une chaîne de télévision privée de Côte d’Ivoire hier jeudi 03 novembre 2022.

 

« Aujourd’hui, nous constatons que les règles permettent au président Henri Konan Bédié d’être candidat. Je suis aux côtés du président Henri Konan Bédié et c’est quelqu’un qui est extrêmement attaché à l’intérêt de la Côte d’Ivoire. Il est très lucide. Si lui-même dans la réalité des faits, se rend compte qu’être candidat sera au détriment de l’intérêt du pays, je ne pense pas que le président Henri Konan Bédié fera quelque chose contre l’intérêt du pays », conclut le porte-parole du PDCI.


 

 

 

Jean Chrésus, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Affaire d'arnaque dans le pesage, les activités de Côte d'Ivoire métrologie volontairement suspendues par une "mafia" ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Municipales 2023 au Plateau, Sawegnon peut il avoir des chances face...
 
1097
Oui
32%  
 
2220
Non
65%  
 
111
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  5 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Bédié candidat en 2025 ? Pour le porte-parole du PDCI, l'âge ne peut pas constituer un frein et martèle « toutes les options restent ouvertes »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
@Marius
Si l'âge constituait un frein, le dictateur de sindou n'aurait pas levé la limitation de l'âge a 75 ans dans sa constitution de 2016 afin de se maintenir au pouvoir indéfiniment. D'ailleurs, les ado moutons ont plébiscité cette constitution, alors on ne comprend lpas leurs aboiements a remettre en cause l'âge de Bédié et de Gbagbo. Ils peuvent s'ils le veulent même inciter leurs arrière-arrière-grands-parents a se présenter à la magistrature suprême. Les Ivoiriens en toute maturité décideront en 2025.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Toute personne légaliste avec un milliardième de bonne foi ne peut justifier les candidatures de Bédié et gbagba en 2025 et se plaindre dans le même temps de celle de Ouattara. Les deux premiers sus-cités seraient éligibles au regard de la 3ème République mais comme par magie ou sorcellerie des pinheads voudraient que Ouattara lui soit recalé au regard de la 2ème Constitution. C'est un vrai faux débat ça. Une Constitution ne s'applique pas à géométrie variable. Le CC le moment venu ne prendra que ⁵ minutes tout au plus pour statuer. Case closed. On avance... C'est écrit !
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Rolandk
Le match retour qui sera fatal aux dromadaires, aux chameaux et aux moutons. Ni l'armée française ni l'ONU ne pourront plus vous aider. Vous allez prendre drap. Plein de moutons vont bientôt abandonner la nationalité ivoirienne pour récupérer leurs vraies nationalités de merde. Kiokiokiokio
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
Dire que ce sont les mêmes ado moutons qui, devant la nation entière disaient que la constitution de 2016 ne permet au dictateur de sindou d'être candidat. Ces mêmes abrutis viennent nous parler d'éligibilité de Gbagbo et de Gbagbo dans cette 3e République qui sent tout simplement le tripatouillage de constitution pour se maintenir au pouvoir. On démasque la forfaiture et ces cancres brandissent encore notre argument l'âge,
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Ah, les microbes de la galaxie pseudo patriotique. Tous des canards et canailles aussi timbrés que leur chef de culte, l'illettré polygame gbagba. Une action qui n'est pas souhaitable ne signifie AUCUNEMENT que cette action est ILLÉGALE ou INCONSTITUTIONNELLE. Oui, se présenter n'était pas souhaitable pour Ouattara. D'ailleurs, Ouattara himself a été le seul à passer le bâton à une autre génération jusqu'au décès tragique et brusque de son successeur. Que le tolard et fainéant attardé mental gbagba en fasse pareil dans son parti ! Le constitutionaliste émérite et rédacteur en chef de la 3ème constitution, Ouraga Obou, a clairement indiqué que rien dans l'actuel Texte ne forclos le PR Ouattara. C'est la définition d'une nouvelle constitution (adoptée par plus de 90% de la population). Nouvelle République. Par ailleurs, le porte-parole du PDCI dans l'article ci-dessus dit clairement que les règles actuelles permettent à Bédié de se présenter. Ce n'est pas souhaitable mais ça ne rend pas Bédié ineligible pour autant. Eh bêh, ce sont ces mêmes règles de cette même Constitution qui permettent aussi à Ouattara de se présenter. Ce n'est pas parce que des proches d'un leader disent des choses que ces dernières deviennent force de loi. On comprend alors pourquoi les intellectuels vrais à l'instar de Ouraga ont quitté très vite ce parti fpi de fumoir rempli de cancrelats et timbrés comme koudou et ses affidés lèche-culs. Case closed... Pensez plutôt à avoir un "dialogue" entre Simone et/ou Affi et gbagba et enfin avoir un programme pour FAIRE MIEUX que Ouattara et le RHDP en 2025... Entretemps, les chiens enragés aux mentalités galeuses peuvent continuer d'aboyer comme ils le font depuis des années... La CIV avance... C'est écrit ! Cliquetis de pinheads !
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre