Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Patrick Achi fait le bilan et annonce que le Gouvernement restera focalisé autour de 5 grandes priorités d'action
 

Côte d'Ivoire : Patrick Achi fait le bilan et annonce que le Gouvernement restera focalisé autour de 5 grandes priorités d'action

 
 
 
 5642 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 21 novembre 2022 - 14:50

Achi ce lundi à Abidjan (ph KOACI)



La 2ᵉ conférence de presse de Jérôme Patrick Achi, Premier ministre, chef du Gouvernement, sur l'action du Gouvernement de Côte d'Ivoire, s'est tenue aujourd'hui à la Primature.


Concernant le 1er volet de l'action gouvernementale, celui des grands chantiers d'infrastructures, le chef du Gouvernement a annoncé le lancement, l'inauguration ou la poursuite de nombreux projets.


Ce sont notamment l'achèvement de la première phase du Terminal Industriel Polyvalent de San Pedro, l'achèvement du deuxième terminal à conteneurs du Port Autonome d'Abidjan qui sera inauguré dans quelques jours; les infrastructures de soutien à la production vivrière locale, avec la livraison prochaine du marché de Bouaké, les infrastructures pour la fluidité du transport dans le Grand Abidjan , les infrastructures de mobilité régionales avec la finalisation de l'autoroute Yamoussoukro-Tiebissou ou l'accélération de la Côtière et les infrastructures de la CAN 2023 enfin.


«La transformation structurelle de l'économie est l'un des chantiers clés de la vision 2030 de SEM le Président de la République et le 2e champ d'action de notre stratégique.Moderniser notre agriculture. Développer notre secteur industriel et tertiaire dans une douzaine de champs stratégiques. Pour au final dynamiser un tissu d'entreprises, source d'investissements et d'emplois nombreux, créateur de valeur-ajoutée et de revenus pour l'État et aussi bien que pour l'ensemble de la population ivoirienne », a ajouté, Patrick Achi.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Pour gagner sa souveraineté alimentaire, le pays a lancé de nombreux projets structurants dans le secteur agricole, avec l'agropole de la zone Nord qui va contribuer à la structuration des filières anacarde, mangue et oignon, puis relancer la filière riz.


Selon le Premier ministre le Gouvernement a posé les fondations de l'industrie piscicole ivoirienne autour du programme PSTACI, avec l'ambition d'être auto-suffisant en protéines animales dans 5 ans.


«Nous travaillons également au renforcement du partenariat État – secteur privé. Avec le Programme PEPITE, destiné à nos entreprises à fort potentiel d'exportation dans les chaines de valeur stratégiques ou celles avec un fort impact domestique. Avec le Guichet Unique de Développement des PME, le GUDE, future porte d'entrée unique des entreprises, qui facilitera leur accès à des financements. Il sera officiellement lancé avant fin 2022. Nous avons, en parallèle, au niveau de l'Administration centrale, réduit fortement les délais de paiement des fournisseurs de l'État, ramenés à moins de 30 jours et nous avons développé l'applicatif E-Fournisseurs, permettant au secteur privé de suivre ses factures et leur traitement en temps réel », a-t-il mentionné.


 

La transformation de l'économie passe par une politique soutenue d'aménagement du territoire et la consécration de capitales régionales.


Patrick Achi a soutenu que d'importants investissements ont été réalisés à San Pedro, Bouaké, Yamoussoukro, Korhogo. Selon l'ambition du Chef de l'État, ces pôles d'attractivité devront disposer demain d'universités, d'hôpitaux de référence, de zones industrielles, d'une voirie de qualité pour jouer leur rôle moteur pour tirer la croissance de pays et pour son attractivité régionale et nationale, essentiel pour désengorger Abidjan et assurer une chance égale de prospérité à chaque Ivoirien, où qu'il se trouve où qu'il naisse et vive dans notre si beau pays.


Selon les instructions du Président de la République, SEM. Alassane Ouattara, les efforts du Gouvernement se sont intensifiés dans le domaine social, notre 3ème priorité d'action.


En ce qui concerne la santé, le gouvernement a construit, réhabilité et/ou équipé 312 Établissements Sanitaires de Premier Contact, 5 Hôpitaux Généraux, 8 Centres Hospitaliers Régionaux et lancé les travaux du plus grand CHU du pays, celui d'Abobo.


«Le taux d'accès des populations disposant d'un centre de santé à moins de 5 km est aujourd'hui de 72% et ne cesse de s'améliorer. C'est aussi pour amplifier les flux vers ces plateaux techniques rénovés offrant des soins accessibles et de qualité, que nous avons fait de la CMU un objectif prioritaire rendant légitime son universalité concrète. Les enrôlements et la prise en charge des assurés CMU dans les hôpitaux publics se sont accélérés. Avec la signature récente de la Convention avec l'Ordre des Pharmaciens, la disponibilité des médicaments remboursés par la CMU sera nettement améliorée sur l'ensemble du territoire national », a-t-il mentionné.


En matière d'éducation, le Gouvernement a achevé la construction de 43 collèges et lycées, 565 salles de classe pour le primaire et le préscolaire.


Dans l'accès aux infrastructures de base, l'approvisionnement en eau des quartiers d'Abidjan à partir de la Mé est opérationnel. Et 450 nouvelles localités ont été électrifiées dans le pays. La réforme du secteur du logement social permettra le lancement à court terme du programme pilote prioritaire de 7 500 logements, intégrant une meilleure structuration des crédits promoteurs et des crédits acquéreurs, permettant ensuite une montée en puissance à 25.000 logements.


Après l'adoption du PSGouv2 en janvier, courant sur la période 2022-2024 et doté de près de 3.200 milliards de FCFA, des actes importants ont été posés, notamment dans les zones frontalières Nord pour améliorer les conditions de vie des populations fragiles.


Patrick Achi a affirmé que grâce au PSGouv2, le Gouvernement a pu recruter dans la Fonction publique près de 10.300 enseignants contractuels du PSGouv1 et respecter ainsi l'engagement pris vis-à-vis de ces jeunes en 2019, au moment de leur sélection et mise en essai. Nous avons par ailleurs réalisé près de 165.000 nouveaux branchements dans le cadre du PEPT.


 

Enfin, le Programme National de Stage d'Apprentissage et de Reconversion, lancé nationalement le 24 octobre, est déjà déployé dans les zones de fragilités au Nord. Il proposera sur l'année près de 32.000 opportunités de stages-écoles, d'apprentissages ou de formations de reconversion.


Le Premier ministre estime que la transformation socio-économique en cours ne peut exister sans un climat de paix, de sécurité, de cohésion sociale et de bonne gouvernance.


«Nous avons ainsi consolidé le climat politique, avec la 5ème vague du Dialogue Politique, approuvée par l'ensemble des partis politiques. Nous avons dans le même temps poursuivi le renforcement de nos forces de sécurité et de défense, sans oublier l'accélération des projets de développement communautaire au Nord. Il s'agit en effet d'unir les populations en leur donnant la latitude d'entreprendre les projets qu'elles jugent pertinents pour leur autonomie. C'est le sens du projet COSO de 100 milliards de FCFA financé par la Banque Mondiale, lancé le mois dernier », a expliqué, le Premier ministre.


«Enfin, selon l'ambition du Chef de l'État, le Gouvernement a poursuivi son action résolue pour la bonne gouvernance et contre la corruption. Le site SPACIA qui permet à chaque citoyen d'être un acteur de la lutte contre la corruption est opérationnel ! Dans un climat mondial extrêmement exigeant, nous demeurons clairement optimistes pour notre pays en 2023. Grâce au leadership du Président de la République, à l'engagement de tous les Ivoiriens et au dynamisme de notre gouvernement et de notre économie », a-t-il poursuivi.


Il a annoncé que l'action gouvernementale demeurera focalisée autour de 5 grandes priorités d'action, tant elles sont stratégiques pour la réalisation de la Côte d'Ivoire Solidaire. Elles ont été confirmées lors du séminaire gouvernemental des 12 et 13 novembre dernier à Yamoussoukro et donneront lieu à l'établissement d'une feuille de route pour chaque ministère, soumise au Chef de l'État en décembre et qui servira à l'évaluation de l'action publique.


Dans ce climat mondial exigeant, le gouvernement du Président de la République, S.E.M Alassane OUATTARA est au travail, conscient de l'ampleur de sa mission, pour faire grandir partout cette Côte d'Ivoire Solidaire, attendue par tous les Ivoiriens !



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : La Russie réussira-t-elle à manipuler les ivoiriens contre la France comme avec les burkinabé ou maliens ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Permis à point au 1er mars, bonne initiative ?
 
3317
Oui
60%  
 
2129
Non
38%  
 
118
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Patrick Achi fait le bilan et annonce que le Gouvernement restera focalisé autour de 5 grandes priorités d'action
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Je m'attendais à des propos plus concrets sur la transformation totale de nos matières premières dans le moyen terme. Voici ce que devrait être notre priorité des priorités. Je ne m'attendais pas à ces propos vagues sur ce volet. Ce genre de propos que nous tenons depuis notre indépendance et qui maintiennent le statu quo. Voici ce qui nous rendra totalement indépendant et nous transformera en pays avec un statut d'émergent et plus. Réussir cela va créer des externalités inouïes dans toute l'économie et dans tous les secteurs. Quand nous transformerons notre café et cacao à 100 pourcent, nous pourrons construire 4 à 5 fois plus de routes et ponts... Voici comment nous devons avancer sur la nouvelle échelle: TRANSFORMER NOS MATIÈRES PREMIÈRES QUI ACCÉLÉRERA NOTRE INDUSTRIALISATION ET LA CRÉATION DE RICHESSES.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter