Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :    Agboville, la DGBF sensibilise sur l'interdiction de constituer des passifs, le Préfet prévient : « ce sont des fautes de gestion qui peuvent entrainer des sanctions »
 

Côte d'Ivoire : Agboville, la DGBF sensibilise sur l'interdiction de constituer des passifs, le Préfet prévient : « ce sont des fautes de gestion qui peuvent entrainer des sanctions »

 
 
 
 1595 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 29 novembre 2022 - 09:46



Le Département d’Agboville, chef-lieu de région de l’Agneby-Tiassa, a constitué la sixième et dernière étape de la campagne de vulgarisation des activités de la Cellule d’Information des Opérateurs Economiques (CELIOPE) et de sensibilisation des opérateurs économiques sur les mesures relatives à ‘‘l’interdiction de constituer des passifs’’ organisée par la Direction Générale du Budget et des Finances (DGBF).


La rencontre a eu lieu à la salle des fêtes de la mairie qui a été prise d’assaut, par les opérateurs économiques, les Administrateurs de crédits, des représentants des associations, des organisations de la société civile et des sociétés coopératives pour écouter les différents messages des émissaires du ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Moussa Sanogo.


Sihindou Coulibaly, Préfet de la région de l’Agneby-Tiassa, Préfet du Département d’Agboville, qui présidait la cérémonie a à l'occasion indiqué que la «constitution des passifs est une faute de gestion pouvant entrainer des sanctions ».


Depuis plusieurs années, la Côte d’Ivoire a entrepris un vaste programme de reformes des finances publiques, en vue d’assainir et de renforcer le système de gestion des ressources publiques indispensables à la mise en œuvre de la réduction de la pauvreté.


Il a rappelé que l’Etat a mis en place la CELIOPE au sein de la Direction générale du Budget et des Finances pour accompagner et éclairer les opérateurs économiques.


 

«La création de cette Cellule s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des instructions de Son Excellence Monsieur le Président de la République, de procéder à des réformes qui donnent de la visibilité au secteur privé, afin de lui permettre de jouer son rôle dans la consolidation de la croissance » a insisté, le Préfet Sihindou Coulibaly.


Au nom de Traoré Seydou, Directeur général du Budget et des Finances, Kouo Honorine Anick épouse Nimlin, Directeur régional du Budget du Sud Comoé, assurant l’intérim du Directeur régional du Budget de l’Agneby-Tiassa, à déclaré que les missions de la CELIOPE sont entre autres, informer, assister, conseiller et orienter les opérateurs économiques qui ont des préoccupations, des sollicitations auprès de l’administration publique.


Elle a invité les opérateurs économiques à la fréquenter la CELIOPE à la consulter en cas de doute devant toute situation liée au budget et à leurs différents contrats et bons de commande. Selon elle, cette structure dispose de tous les applicatifs budgétaires pour vérifier l’existence de crédits budgétaires liés à toute opération.


«Elle est tenue de vous donner l’information juste pour vous permettre de prendre la bonne décision » a précisé, Kouo Honorine Anick épouse Nimlin, Directeur régional du Budget du Sud Comoé


Le Directeur Régional du Budget a par ailleurs informé les opérateurs économiques de la mise en place d’un progiciel dénommé « e-fournisseur », qui leur permet de suivre par eux-mêmes, le déroulement de leurs opérations budgétaires, sans interaction humaine.


Elle les a invité à s’enrôler en grand nombre dans ces applicatifs pour suivre leurs affaires avec l’Etat. Et le rôle de la CELIOPE est de les accompagner et de les assister gratuitement au quotidien.


 

«Je vous invite donc à fréquenter cette structure pour anticiper vos problèmes » a conclu madame Nimlin.


En présentant la Cellule qu'il dirige depuis le 12 mai 2015, Yao Konan Florent, a mis l'accent sur son contexte de création, son organisation, ses missions et objectifs, ses modes de saisine ainsi que les statistiques sur les requêtes.


Il a indiqué que la CELIOPE est un instrument de bonne gouvernance et de transparence budgétaire, qui travaille au profit des opérateurs économiques, des fournisseurs et prestataires de l’État afin de les aider à traiter leurs préoccupations d’ordre budgétaire. Il a terminé en invitant les administrateurs de crédits et les opérateurs économiques à éviter la constitution des passifs conformément à la note circulaire du Premier ministre.


Les progiciels « e-requête » et « e-fournisseur » ont été présentés respectivement par Niambé Prosper et Toubaté Ghislain, Chargés d’Etudes à la CELIOPE.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Baisse du dollar et du baril et hausse du prix de l'essence, hausse d'impôt déguisée ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Affaire d'arnaque dans le pesage, les activités de Côte d'Ivoire métr...
 
2056
Oui
80%  
 
510
Non
20%  
 
10
Sans avis
0%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Agboville, la DGBF sensibilise sur l'interdiction de constituer des passifs, le Préfet prévient : « ce sont des fautes de gestion qui peuvent entrainer des sanctions »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter