Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : L'opération tiroirs vides du MCLU atterrit à Bonoua, les populations sensibilisées sur les différentes réformes de Bruno Koné
 

Côte d'Ivoire : L'opération tiroirs vides du MCLU atterrit à Bonoua, les populations sensibilisées sur les différentes réformes de Bruno Koné

 
 
 
 2141 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 16 décembre 2022 - 09:33

Opération tiroirs vides à Bassam (Ph KOACI)



La caravane dénommée opération "Tiroirs vides" couplée à la Journée Portes Ouvertes, continue son périple à travers le District d’Abidjan et le Grand Abidjan. Cinquième étape de ce rapprochement entre le Ministère de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme (MCLU) et les usagers, c’est avec un réel plaisir que les populations de Bonoua ont accueilli les émissaires du Ministre Bruno Nabagné Koné, le mercredi 14 décembre 2022, à la place Kadjo Amangoua. Durant deux jours, les populations pourront s’informer et discuter avec les Agents du Ministère.


Le lancement officiel de cette journée de sensibilisation et d’information initiée par le ministère pour s’imprégner des réalités et autres préoccupations des habitants et communiquer sur les réformes entreprises depuis trois ans, a vu la participation d’une délégation de Sa Majesté, Gnissan Kacou Venance, Roi de Bonoua, du Maire, Jean-Paul Améthier et de plusieurs Autorités Administratives et Politiques.


Dans son discours, le premier Magistrat de la ville s’est félicité pour l’organisation de cette caravane, car « il était important que vous sortiez de vos bureaux pour venir à notre rencontre, pour nous informer, sensibiliser, écouter, échanger et partager nos expériences » a-t-il relevé. C’est pourquoi, il a loué l’engagement du Ministre pour ce « travail acharné qui va dans le sens de la construction ». Néanmoins, parce que « Bonoua, c’est plus de 100 mille habitants, 329 ha et 19 entreprises » et qu’il ambitionne d’en faire une grande ville prospère respectant tous les codes d’urbanisation, Jean-Paul Améthier a plaidé pour que les pouvoirs publics en place dont la Mairie puissent « participer au processus d’urbanisation de la ville ». Enfin, il a « encouragé » le Ministère à « poursuivre ses actions » et l’a remercié pour cette visite « merci de venir nous expliquer ce travail complexe et fastidieux. Vous avez tous nos encouragements. »


Ensuite, le représentant du Ministre Bruno Nabagné Koné, Monsieur Boris Martial, Conseiller Technique chargé des Affaires Juridiques, a rappelé que la capitale de l’ananas, Bonoua, est une ville qui, « depuis quelques années, connaît une évolution rapide dans la construction d’infrastructures et un professionnalisme dans la gestion des espaces publics » et de souligner que le Ministère soutient pleinement le Maire « dans la recherche d’un cadre de vie agréable pour nos concitoyens. Nous pouvons dire avec fierté que la commune de Bonoua s’inscrit dans notre vision de gestion et de planification urbaine ».


 

Présentant d’énormes potentialités de restructuration, la ville doit cependant faire face aux eaux de ruissellement, problème auquel il faut ajouter une forte densité, une promiscuité très élevée, une précarité de l’habitat, un manque d’infrastructures d’assainissement, d’accès à l’eau potable et à l’éclairage. Au vu de ce tableau, il était nécessaire pour le Ministère de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme de venir échanger avec les populations de la ville de Bonoua, dans le but de trouver les voies et moyens pour faire « face ensemble dans la gestion du développement urbain de Bonoua » dira le Chargé des Affaires Juridiques.


Puis, une fois de plus, l’envoyé du Ministre Bruno Nabagné Koné, Goris Martial, a exhorté les usagers à se procurer un Arrêté de Concession Définitive (ACD). Document obligatoire pour assurer leur(s) (s) bien(s). En effet, l’ACD, c’est le parchemin obligatoire de toute parcelle. En d’autres termes, c’est cette pièce d’identité qui permet à tout individu de faire valoir son droit sur une parcelle donnée. Pour éviter tout désagrément, il a incité et recommandé aux usagers de se rendre auprès des Services du Ministère pour vérifier les informations nécessaires avant toute acquisition. C’est pourquoi, la cadence du traitement de ces documents indispensables a augmenté. Aujourd’hui, ce sont 30 000 ACD en 2020 et 2021 qui ont été ainsi délivrés, là où la moyenne était de 10 000 ACD au cours des cinq (5) années précédentes - depuis la réforme de l’ACD en 2013.


Toujours dans le souci de mieux protéger les propriétaires, « un arrêté » a été pris « pour encadrer la délivrance du duplicata de l’ACD qui, en cas de perte, vise à combler le vide juridique qui existait auparavant, mais aussi un texte encadrant le morcellement des parcelles ayant fait l’objet, au préalable, d’un Arrêté de Concession Définitive ».


Pour mieux répondre aux nombreux défis auxquels il est confronté, tout en apportant des solutions aux besoins des populations et contribuer à leur bien-être, le Ministère a entrepris plusieurs réformes, dont une majeure, à travers l’accélération et la sécurisation de la délivrance de l’ACD. Cette réforme, adoptée par le Gouvernement, « vise à alléger la procédure de délivrance de l’ACD, à travers le Titrement massif (ou systématique) des terrains, dès l’approbation des lotissements, et à mettre en place, un Système Intégré de Gestion du Foncier Urbain (SIGFU) (plateforme intégrée réunissant tous les acteurs en charge de la gestion du foncier urbain. »


 

Notons qu'après l’étape de Bonoua, qui prend fin ce jeudi 15 décembre, le cap sera mis sur la ville de Grand-Bassam pour les 16 et 17 décembre 2022.




Jean Chresus, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : 2025, l'appel d'union de l'opposition de Gbagbo peut-il inverser la tendance face au RHDP ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan...
 
3333
Oui
71%  
 
1198
Non
26%  
 
151
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : L'opération tiroirs vides du MCLU atterrit à Bonoua, les populations sensibilisées sur les différentes réformes de Bruno Koné
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter