Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : Menace sur le vivre-ensemble, Roger Mbassa Dine calme le jeu à Douala, jusqu'à quand ?
 

Cameroun : Menace sur le vivre-ensemble, Roger Mbassa Dine calme le jeu à Douala, jusqu'à quand ?

 
 
 
 2542 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 20 mars 2023 - 11:05

Roger Mbassa Dine, maire de la ville de Douala



Des anonymes appellent à une "journée morte" ce lundi 20 mars à Douala.


Ces appels ciblent particulièrement les activités commerciales des ressortissants de l'ouest qui ont pignon sur rue dans la métropole camerounaise.


La raison : Ces anonymes disent réagir aux provocations de l'organisation dénommée B.A.S qui, depuis 2018 (au lendemain de la dernière élection présidentielle), commet des actes de "violences" et de "barbaries", "vis-à-vis de ceux qui ne sont pas des leurs", lit-on dans le tract.


Dernière attaque de la B A.S, l'interdiction en Europe des prestations d'artistes musiciens non originaires de l'ouest.


 

 À titre d'exemple, Ben Decca icône de la musique au Cameroun, a été obligé d'annuler son spectacle prévu en Allemagne le 15 avril prochain, par ce que le promoteur n'a pas pu lui donner des garanties de sécurité face à la menace des membres de la BAS.


Une décision qui a choqué l'opinion au Cameroun et même au sein d'une partie de la Diaspora, déclenchant une avalanche de condamnations "antihaine" et "antitribalisme".


C'est dans ce sillage que des anonymes appellent à boycotter les activités commerciales des ressortissants de l'ouest.


En réaction, Roger Mbassa Dine, maire de la ville de Douala, tout en condamnant les "actes d'intolérance et de violence gratuite perpétrés par la B.A.S, rejette fermement les appels à des "journées mortes" et invite par conséquent les auteurs anonymes de ce tract à s'abstenir à mettre en œuvre leurs menaces.


 

"Aucune tentative d'imposition de "Journée Mortes" dans la ville de Douala et d'atteinte par ce biais à la volonté partagée des habitants de cette Ville à Vivre- ensemble dans la paix, ne sera tolérée et sera réprimée avec fermeté", avise Roger Mbassa Dine.


Les pouvoirs publics ne savent pas jusqu'à quand ils vont contenir la colère des jeunes d'autres régions dont les ressortissants sont interdits de séjour en Europe par les membres de la BAS essentiellement originaires de l'ouest.



Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun

-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Disparition de la commune du Plateau au profit d'une absorption du District d'Abidjan, bonne idée?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Candidature de Gbagbo en 2025, du bruit pour rien qui profite à ADO ?
 
2159
Oui
60%  
 
1289
Non
36%  
 
135
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Cameroun : Menace sur le vivre-ensemble, Roger Mbassa Dine calme le jeu à Douala, jusqu'à quand ?
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter