Côte d'Ivoire Science
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : IPPF, Nassénéba Touré à propos du plan de la planification familiale : « environ 613.000 grossesses non désirées, 219.000 avortements à risque et 2.600 décès ont été évités »
 

Côte d'Ivoire : IPPF, Nassénéba Touré à propos du plan de la planification familiale : « environ 613.000 grossesses non désirées, 219.000 avortements à risque et 2.600 décès ont été évités »

 
 
 
 3997 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 23 mars 2023 - 17:41

Nassénéba Touré


Nassénéba Touré, ministre de la Femme, de la famille et de l’enfant a lancé officiellement ce jour, à Abidjan les activités du Bureau sous-régional de la Fédération internationale pour la planification familiale (IPPF) en présence de Marie-Evelyne Petrus-Barry, Directrice régionale de la IPPF, région Afrique et du Directeur de cabinet du ministre de la Santé.


La ministre de la Femme, de la famille et de l'enfant a salué les résultats probants issus de la collaboration entre l'IPPF et l’Association ivoirienne du bien être familiale (AIBF). Selon Nassénéba Touré sur la mise en œuvre du plan de la planification familiale, environ 613.000 grossesses non désirées, 219.000 avortements à risque et 2.600 décès ont été évités.


Sur les indicateurs santé de la mère et de l'enfant selon les résultats de l’Enquête démographique et de santé de 2021, on note une amélioration. Ainsi le ratio de mortalité maternelle est passé de 614 décès en 2012 à 385 décès maternels pour 100.000 naissances en 2021.


Sur les résultats en matière de santé maternelle et infantile, santé des adolescents et des jeunes, le taux de couverture en consultation prénatale qui était de 44% en 2012 est passé à 57,1% en 2021 selon l'EDS-CI 2021.


En dépit de ces résultats encourageants enregistrés, la ministre reconnait que les défis restent nombreux. C'est pourquoi, elle invite tous les acteurs à redoubler d'effort et à prendre tous les engagements forts afin d’allouer chaque année un montant de 2,5 milliards de FCFA de budget au ministère en charge de la Santé pour la planification familiale, pour l'achat, le stockage et la distribution des produits contraceptifs et intrants stratégiques jusqu'au dernier kilomètre.


Nassénéba Touré plaide également pour que la gratuité de la planification familiale pour les adolescents et jeunes dans tous les établissements sanitaires publics et communautaires soit effective. Et souhaite le renforcement de la collaboration avec son département qui est en charge de la Femme, de la famille et de l'enfant.


 

Elle appelle enfin, à une implication davantage des communautés et des organisations des femmes, de jeunes dans la promotion de la planification familiale.


La planification familiale constitue une chance pour la Femme d’améliorer son niveau d’études et de participer à la vie publique. Selon Marie-Evelyne Pétrus-Barry, Directrice régionale de l'IPPF Région Afrique, l'ouverture du Bureau sous-régional correspond à un choix stratégique d’amélioration de l'accès des populations marginalisées de l'Afrique de l'Ouest et du Centre à la peine jouissance de leurs droits à la santé sexuelle et reproductive.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


«La présence physique de notre secrétariat à Abidjan contribuera à nous rapprocher de nos associations membres et de nos partenaires de collaboration de la sous-région, tout en leur fournissant un appui plus soutenu. Elle permettra également de créer des alliances stratégiques en vue d'amplifier le plaidoyer autour de problématiques clés relatives aux droits des femmes et des jeunes et plus spécifiquement, leurs droits à la santé sexuelle et reproductive » , a ajouté la Directrice Régionale.


Marie-Evelyne Pétrus-Barry a enfin exprimé sa profonde gratitude au gouvernement ivoirien pour avoir accepté d'accueillir à Abidjan son nouveau Bureau sous-régional ainsi qu'au Directeur exécutif de l'AIBF, Richard Allo pour sa franche collaboration.


 

Notons que le nouveau Bureau sous-régional d'IPPF pour l’Afrique de l'Ouest et du Centre, c'est surtout l'opportunité de créer et de renforcer des partenariats avec d'autres organisations internationales, organisations bilatérales, donateurs et partenaires opérant dans les deux sous-régions. La décision de son implantation a également été prise en réponse à la volonté et aux désirs croissants des donateurs de financer des projets et des programmes en Afrique de l'Ouest et du Centre.




Wassimagnon


 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Disparition de la commune du Plateau au profit d'une absorption du District d'Abidjan, bonne idée?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Candidature de Gbagbo en 2025, du bruit pour rien qui profite à ADO ?
 
2159
Oui
60%  
 
1289
Non
36%  
 
135
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : IPPF, Nassénéba Touré à propos du plan de la planification familiale : « environ 613.000 grossesses non désirées, 219.000 avortements à risque et 2.600 décès ont été évités »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter