Côte d'Ivoire Santé
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Tuberculose, la société civile appelle à l'accroissement des ressources pour une lutte efficiente
 

Côte d'Ivoire : Tuberculose, la société civile appelle à l'accroissement des ressources pour une lutte efficiente

 
 
 
 2863 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 03 avril 2023 - 10:35


La 28ᵉ Journée Mondiale de la Tuberculose (JMT) a été célébrée en Côte d'Ivoire ce 31 Mars 2023 à Tiassalé sous la présidence du Ministère de la Santé, de l’hygiène publique et de la couverture maladie universelle. En Côte d'Ivoire, 21090 cas toutes formes de tuberculose ont été notifiés en 2021 dont 20 749 nouveaux cas et rechutes soit 98%, 15 343 nouveaux cas et rechutes Tuberculose Pulmonaire Bactériologiquement confirmés (TPB+) soit 74% et 976 cas chez les enfants, soit 4,9%. Des 19 972 notifiés de 2020, 86% ont eu un succès thérapeutique pour 7% de décès et 3% de PDV.


Une célébration au plan mondial qui s’inscrit dans un contexte de la mobilisation mondiale des populations autour de la tuberculose et des efforts à déployer pour prévenir et traiter cette maladie.


« Oui, nous pouvons mettre fin à la Tuberculose » est le thème de la 28ᵉ Journée. En Côte d'Ivoire, la 28ᵉ édition de la JMT avait pour slogan ‘'Mobilisons nos ressources domestiques pour en finir avec la tuberculose’'. Au cours de cette célébration, dix acteurs clés de la lutte contre la tuberculose ont été distingués.


 

« Pour faire à la maladie, il importe que tous les acteurs se mettent en synergie. ». C’est en substance l’appel de Charles Aka Koffi, Directeur de cabinet du Ministre de la Santé, de l’hygiène publique et de la couverture maladie universelle.

 Un appel du gouvernement qui trouve son sens dans le fait qu’en dépit des efforts entrepris par l’Etat ivoirien, l’incident de la tuberculose demeure un fait. Les données du bilan 2021 du Programme National de Lutte contre la Tuberculose (PNLT) révèlent un taux de décès de 7%. Ce qui représente environ 1500 cas de décès liés à la tuberculose.


Intervenant au nom du Représentant pays de l’OMS, Dr Siaka Touré se dit convaincu que l’éradication de la tuberculose en Côte d'Ivoire peut être atteinte. À condition, selon lui, que tout le monde s’y mette. « Nous devons ensemble continuer de façon soutenue nos efforts pour relever les défis résiduels sur le chemin du contrôle de la maladie. Oui, nous pouvons mettre fin à la tuberculose en Côte d'Ivoire. Ce slogan nous invite tous à intervenir dans la lutte contre cette maladie qui continue d’endeuiller nos familles. L’implication de tous est importante pour arriver à mettre fin à cette maladie. », a indiqué Dr Siaka Touré, au nom du représentant pays de l’OMS.

Dans cette dynamique de combat pour l’éradication de la tuberculose, l’organisme onusien en charge de la santé propose que les efforts soient concentrés à lutter contre le retard dans les dépistages et le diagnostic de la maladie. Bien plus, l’OMS souhaite que la lutte soit axée sur la co-infection de la tuberculose avec le VIHA ainsi que sur la tuberculose multirésistante. À en croire les statistiques 2021 de l’Organisation Mondiale de la Santé, 40% des personnes vivant avec la tuberculose dans le monde ignore leur diagnostic.

 

Enfin, tout en réitérant l’engagement de l’OMS auprès du Programme National de Lutte contre la Tuberculose dans la lutte pour l’éradication de la Tuberculose en terre ivoirienne, l’émissaire du représentant pays de l’OMS en terre ivoirienne à se conformer aux mêmes mesures barrières comme édictées par le gouvernement dans le cas de la covid-19.

 

« Aujourd’hui, en Côte d'Ivoire, la tuberculose tue plus que le VIH-SIDA et le paludisme. Nous comptons sur le leadership du CCM pour affecter plus de ressources à la plus meurtrière des trois maladies qu’il a en charge. », a plaidé, auprès des bailleurs, Zié Christian au nom des acteurs de la société civile. Non sans manquer d’interpeller le ministre de la Santé sur la situation désastreuse que vivent les malades de la tuberculose faute de meilleurs diagnostics, de rupture de médicaments antituberculeux de première ligne et de prise en charge des comorbidités.


Faut-il le souligner, au cours de la JMT de cette année, les populations issues des quartiers précaires de N’Douci et Tiassalé ont bénéficié de séances de dépistage gratuit par la radiographie et l’examen de crachats. La JMT 2023 a, par ailleurs, été meublée par une marche pour la santé du poumon ainsi qu’une journée scientifique.



Tk Emile, Bouaké


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Disparition de la commune du Plateau au profit d'une absorption du District d'Abidjan, bonne idée?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Candidature de Gbagbo en 2025, du bruit pour rien qui profite à ADO ?
 
2159
Oui
60%  
 
1289
Non
36%  
 
135
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Tuberculose, la société civile appelle à l'accroissement des ressources pour une lutte efficiente
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter