Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : Affaire Martinez Zogo, Eko Eko patron de la dgre sollicite sa mise en liberté provisoire
 

Cameroun : Affaire Martinez Zogo, Eko Eko patron de la dgre sollicite sa mise en liberté provisoire

 
 
 
 3956 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 04 mai 2023 - 12:45

Léopold Maxime Eko Eko (Ph)


Le patron de la direction générale de la recherche extérieure (services camerounais d'intelligence) incarcéré dans le cadre de l'affaire Martinez Zogo, sollicite sa mise en liberté provisoire.


Les avocats du commissaire divisionnaire inculpé pour "complicité de torture" dans l'affaire de l'assassinat du journaliste Martinez Zogo ont déposé mardi, une requête auprès du tribunal militaire de Yaoundé.


Ces derniers sollicitent du lieutenant colonel Sikati Kamwo, la mise en liberté de leur client, estimant qu'il n'existe pas suffisamment de preuves formelles pour la détention du patron de la Dgre dont l'intérim est désormais assuré par son adjoint.


Selon la défense, rien ne prouve que le commando privé de Justin Danwe a agi sur instruction de la Dgre ou sur de son directeur général Léopold Maxime Eko Eko.


L'idée selon laquelle, le directeur de la Dgre aurait reçu un mandat de dépôt de complaisance pour satisfaire le pouvoir se répand dans une partie de l'opinion.


 Dans le même temps, il est difficile d'imaginer, la mise en liberté provisoire d'un inculpé qui risque la peine de mort.


 

Le 27 avril dernier, l'homme d'affaires Jean Pierre Amougou Belinga s'est vu refuser sa demande de mise en liberté provisoire sous caution par la cour d'appel du Centre.


Le délibéré a été rendu après son renvoi le 13 avril dernier.


En revanche, la demande d'accès au fond du dossier de l'enquête préliminaire a été renvoyée au 11 mai prochain.


Arrêté le 6 février aux aurores, Jean Pierre Amougou Belinga a été inculpé pour "complicité de torture par aide", dans le cadre de l'affaire de l'assassinat du journaliste Martinez Zogo enlevé le 17 janvier et dont le corps sans vie a été découvert le 22 janvier à Ebogo 3 une banlieue de Yaoundé.


Il est en détention provisoire à la prison centrale de Kondengui pour 6 mois éventuellement renouvelables.



 


Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun


-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Alassane Ouattara a-t-il raison de ne pas se prononcer "trop vite" sur 2025 ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Plus rassurés qu'avant quand s'ouvre la saison des pluies ?
 
1688
Oui
34%  
 
3129
Non
63%  
 
118
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Cameroun : Affaire Martinez Zogo, Eko Eko patron de la dgre sollicite sa mise en liberté provisoire
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter