Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Diminution de l'effectif de l'armée française, Chrysoula Zacharopoulou : «  Certes, nous serons un peu moins visibles, mais nous restons pleinement engagés »
 

Côte d'Ivoire : Diminution de l'effectif de l'armée française, Chrysoula Zacharopoulou : « Certes, nous serons un peu moins visibles, mais nous restons pleinement engagés »

 
 
 
 7119 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 12 mai 2023 - 11:01

Le Ministre Téné Birahima et la Secrétaire d’Etat Chrysoula Zacharopoulou jeudi à Jacqueville (DR) 


En visite en Côte d’Ivoire depuis le jeudi 11 mai 2023, la secrétaire d'État française au Développement Chrysoula Zacharopoulou est revenue sur la diminution de l’effectif des Forces Françaises en Afrique dont celles présentes en Côte d’Ivoire évoquée par le président Emmanuel Macron en février dernier.


 « La transformation débutera dans les prochains mois avec une diminution visible de nos effectifs et une montée en puissance dans ces bases de nos partenaires africains », avait déclaré Macron à la veille d’une tournée en Afrique centrale.


La secrétaire d’État française chargée du développement, de la francophonie et des partenariats internationaux, Chrysoula Zacharopoulou, visitant l’Académie internationale de lutte contre le terrorisme (AILCT), en compagnie du Ministre d’Etat, Ministre de la Défense, Téné Birahima Ouattara, est revenu sur cette question.


« Certes, comme l’a annoncé le président de la République Emmanuel Macron, nous serons un peu moins visibles, mais nous restons pleinement engagés. Cet engagement se renforce, se renouvelle et s’inscrit dans la durée, notamment par une offre de formations que nous voulons accentuer, comme le prouve cette académie », a-t-elle confié.


 

Au cours de la visite de Madame Zacharopoulou, les autorités ivoiriennes ont procédé à la pose de la première pierre d’un centre d’hébergement pour accueillir les stagiaires de ce centre.


L’AILCT propose trois types de formation : un camp d’entraînement des unités, une école de formation des cadres, et un institut de recherche.


Jusque-là, près de 1 000 stagiaires ont pu se perfectionner dans cette académie : il y a notamment des militaires, mais aussi des gendarmes, des policiers et des magistrats issus de 26 pays africains.


La situation de deux pays actuellement en crise, le Mali et le Burkina Faso, fait l’objet d’une réflexion à part, comme l’a expliqué Téné Birahima Ouattara, le ministre ivoirien de la Défense : 


 

« Les pays qui sont sanctionnés par les organisations sous-régionales ne sont pas admis dans la formation pour le moment. Mais je pense que ce sont des sanctions qui pourraient être levées très rapidement, pour que ces pays aussi puissent en bénéficier. Nous avons bon espoir que cela puisse se rétablir très rapidement », a-t-il expliqué devant le parterre de journaliste convié.



Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Plus rassurés qu'avant quand s'ouvre la saison des pluies ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Modification du Code pénal, une avancée ?
 
3132
Oui
48%  
 
3166
Non
49%  
 
227
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Diminution de l'effectif de l'armée française, Chrysoula Zacharopoulou : « Certes, nous serons un peu moins visibles, mais nous restons pleinement engagés »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
LICOUL2000
Elle la personne ne la connait en france et elle vient se jouer les importantes chez nous oooo En plus avec toujours les mêmes sujets qui n'interessent pas les ivoiriens, france revoyez vos sujets parlez nous de modernité tout ça.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Enlevez votre armée coloniale chez nous, et vous allez voir la vérité entre-nous....
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter