Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire-Mali : Soldats ivoiriens tombés à Tombouctou, plus de 48 millions versés par ayants droits
 

Côte d'Ivoire-Mali : Soldats ivoiriens tombés à Tombouctou, plus de 48 millions versés par ayants droits

 
 
 
 12465 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 19 mai 2023 - 15:23

Des ayants droits ce vendredi à Abidjan (Ph)



82000 dollars américains, soit plus de 48 millions de francs CFA, c’est le montant que recevront les ayants droits de chacun des casques bleus ivoiriens tués lors de l’attaque du mercredi 13 janvier 2021 au sud de Tombouctou, de la part de la mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), apprend KOACI, ce auprès du Bureau d'Information et de Presse des Armées (BIPA).


C’est la révélation faite ce vendredi 19 mai par le Chef d’Etat-Major Général des Armées au camp Gallieni. C’était au cours de la cérémonie de remise de ce filet financier aux ayants droits ayant totalement achevé la procédure d’indemnisation. Un acte qui vient mettre un terme à une longue attente des familles qui peuvent ainsi faire leur deuil.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Comment annoncer une nouvelle plutôt agréable d’une indemnisation somme toute conséquente sans réveiller la douleur de la séparation ?


C’est à cet exercice délicat que s’est livré le Général de Corps d’Armée Lassina Doumbia en dissipant d’emblée l’amertume que ces familles ont pu ressentir à l’annonce de la triste nouvelle de la mort au combat de quatre casques bleus ivoiriens :


 

« … ils sont morts au Mali certes, mais pour leur pays, la Côte d’Ivoire… Ils sont morts pour que leurs familles, leur nation et leur territoire ne connaissent jamais le terrorisme et ses terribles conséquences… Ils sont allés au Mali pour combattre cette menace dont l’ambition est de se répandre parmi nous, parmi vous.


Le Chef d’Etat-Major Général des Armées a ensuite expliqué la procédure d’indemnisation en ses différentes étapes, un processus encadré et minutieux. En livrant le montant des indemnisations à percevoir, il prendra soin d’indiquer qu’elles ne sauraient remplacer la présence physique de l’époux et du père qu’ont été les défunts, mais plutôt qu’elles constituaient un bon moyen de répandre le bonheur parmi et autour d’eux comme s’évertuaient à le faire au quotidien les défunts, avant d’inviter les récipiendaires à faire bon usage du montant reçu.


Pour cette cérémonie, deux chèques d’un montant exact de 48 400 500 Fcfa chacun ont été remis respectivement aux ayant-droits de feu Adjudant Bakayoko Adama et du Sergent-Chef Jean-Bernard Guieguy.


Quant aux deux autres ayants droits, le dossier de l’un est en cours de traitement à New York quand pour l’autre, l’acte d’hérédité que produira la famille permettra l’indemnisation ; les fonds étant déjà en possession de l’Etat ivoirien.


À tous, le Chef d’Etat-Major Général des Armées a rappelé la détermination de l’Etat ivoirien à se tenir toujours auprès de ses soldats, qu’ils soient en service ou de leurs proches quand ils payent de leur vie leur engagement pour la patrie.


 

Émus et particulièrement reconnaissants à l’Etat ivoirien pour le traitement diligent des différents dossiers, les récipiendaires ont offert des cadeaux symboliques à la hiérarchie militaire, exprimant, au passage, leur volonté de voir les deux autres procédures achevées.


C’est sur une prière œcuménique dite par l’aumônerie militaire que les familles sont reparties, recueillies, mais soulagées.


Le processus d’indemnisation des casques bleus en opération est une clause contenue dans un mémorandum d’accord que chaque Etat contributeur signe avec l’ONU. Il est fonction de la spécificité du théâtre et des risques encourus par les soldats sur le terrain. En 2019 ; il était de 82000 dollars américains pour chaque casque bleu ivoirien tué au combat.



Donatien Kautcha, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Alassane Ouattara a-t-il raison de ne pas se prononcer "trop vite" sur 2025 ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Plus rassurés qu'avant quand s'ouvre la saison des pluies ?
 
1688
Oui
34%  
 
3129
Non
63%  
 
118
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire-Mali : Soldats ivoiriens tombés à Tombouctou, plus de 48 millions versés par ayants droits
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter