Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Retrait de Gbagbo sur la liste électorale depuis 2020, Kuibiert : « on me prête des intentions, alors que ce n'est pas moi qui retire les droits civiques et politiques »
 

Côte d'Ivoire : Retrait de Gbagbo sur la liste électorale depuis 2020, Kuibiert : « on me prête des intentions, alors que ce n'est pas moi qui retire les droits civiques et politiques »

 
 
 
 10081 Vues
 
  4 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 20 mai 2023 - 20:06

Ibrahime Coulibaly Kuibiert ce samedi à Abidjan



Le débat sur le retrait de Laurent Gbagbo de la liste électorale était sur toutes les lèvres, lors de la cérémonie organisée, ce samedi 20 mai 2023, par la Commission Électorale Indépendante (CEI), pour remettre aux partis politiques, la liste électorale provisoire issue de la dernière révision, en prélude aux prochaines élections.


Accusée d'être à la base de cette situation qui n'est pas de nature à plaire au Parti des Peuples Africains Côte d'Ivoire (PPA-CI), la CEI, par la voix de son président, Ibrahime Coulibaly Kuibiert, a tenu à expliquer à ses détracteurs qu'il n'est pas celui qui fait entrave aux droits civiques et politiques de l'ancien président de la république de Côte d'Ivoire.


" Ce n'est pas moi qui ai jugé le président Gbagbo, je suis chargé tout simplement, conformément à l'article 4, et sur instruction des juridictions compétentes, de radier de la liste électorale, les personnes qui sont déchues de leurs droits civiques et politiques. Là où on retire les droits civiques et politiques, je n'y suis pas. On me prête toutes sortes d'intentions, on fait croire que c'est la CEI qui refuse d'intégrer Gbagbo sur la liste électorale, alors que je n'y suis pour absolument rien. Ce n'est pas moi qui prends les décisions de condamnation. Les personnes qui les prennent sont au tribunal", a-t-il expliqué.


 

Ibrahime Coulibaly Kuibiert a dans le même temps, proposé aux responsables du PPA-CI, d'utiliser la voie politique, pour essayer de trouver une issue favorable à cette situation.


" La CEI fonctionne sur deux bases. La première, c'est la loi et la deuxième, ce sont les accords politiques. Allez dans le domaine du politique, allez là-bas et discutez. Et dès que les accords politiques entérinent cela, nous allons exécuter. Qui sommes-nous pour ne pas accepter ? En tout cas, moi, je ne me vois pas réfractaire pour m'opposer à un accord politique. La preuve, le PPA-CI n'était pas membre de la CEI, maintenant, ils le sont. Cela veut dire que les accords politiques font partie des règles qui régentent la CEI", a fait savoir le magistrat hors grade.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Plus rassurés qu'avant quand s'ouvre la saison des pluies ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Modification du Code pénal, une avancée ?
 
3132
Oui
48%  
 
3166
Non
49%  
 
227
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  4 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Retrait de Gbagbo sur la liste électorale depuis 2020, Kuibiert : « on me prête des intentions, alors que ce n'est pas moi qui retire les droits civiques et politiques »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Joperfal
Gbagbo n’a qu’à s’en prendre à lui-même. En effet c’est Gbagbo qui a fait de ce monsieur éligible par un décret. Aujourd’hui c’est Dramane lui-même qui l’empêche de devenir simplement électeur. Laissez Dramane gérer à sa façon son 3eme mandat et après cette honteuse parenthèse se fermera.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Okapi
Très désolé pour votre "fond commerce" sur qui vous comptiez pour vous faire une petite place en politique ! Ton discours inutile sur l'éligibilité d'ADO est totalement dépassé, malheureusement. Tout le monde sauf toi, sait pourquoi Gbagbo voulait empêcher ADO d'être éligible. La réalité est bel et bien là : ADO développe la Côte d'Ivoire dans tous les secteurs, à la grande satisfaction des ivoiriens; n'en déplaise à vous autres, avec votre haine maladive. Bye bye le boulanger, tu n'es pas éligible !
 
 il y a 1 an
Adokaflai
Les conséquences de l'excès de gentillesse. 7 ans de prison cadeau. Maintenant son village c'est Assini. Souvent, je me dis que il n'avait pas vraiment le choix. Bédié ne lui a jamais pardonné cela. Mais on en paie tous le prix.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Mesmin Konin
Le Rdr-Rhdp ne sait lire le droit qu en fonction. Comment s etonner de gens qui font passer un 3 pour premier de 3e, puissent comprendre le droit et la justice , aucun tribunal ordinaire ne peut dechoir un ancien president de ses droits. Le PPA CI en fin Stratege ne fait que le rappeler a notre justice en utilisant la liste electorale comme moyen de pression. Le Rdr-Rhdp tient tant a ces elections qu on verra jusqu ou ils sont prets a aller pour. Avec tous ces bruits de partout dans le monde actuel, comprenez que leur mentor et demi Dieu de retour de ses vacances de Mougin lui qui tient absolument a se faire reelire en 2025, ne veuille de quelconque troubles. C est un test pour le tout est boucle et Gere (forfaiture) de 2025. L opposition Ivoirienne a tellement d opportunites de faire mouche pour pousser ce pouvoir moribond a la derive que son inaction est incomprehensible. Bon Elle paie aussi ses actions et compromis anterieurs helas
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter