Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :   Un collaborateur de Patrick Achi prévient : « l'Afrique n'a pas d'autre choix que celui d'accélérer la mise en œuvre de la ZLECAF »
 

Côte d'Ivoire : Un collaborateur de Patrick Achi prévient : « l'Afrique n'a pas d'autre choix que celui d'accélérer la mise en œuvre de la ZLECAF »

 
 
 
 7568 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 14 juin 2023 - 09:16



Les acteurs en charge de la gouvernance des frontières de l'espace de l'Union Économique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA) sont en conclave depuis ce mardi 13 juin 2023 à Abidjan pour prendre part, en effet, à l'atelier régional d'élaboration du plan triennal des activités de coopération transfrontalière 2023-2025.


Cette rencontre témoigne de façon manifeste, la volonté des États membres de la zone UEMOA, d'accorder leurs violons en ce qui concerne la gouvernance de leurs différentes frontières, en vue de créer de meilleures conditions de vie de leurs populations dans ces espaces frontaliers.


Selon le Secrétaire exécutif de la Commission nationale des frontières, l'un des acteurs impliqués dans la gouvernance des frontières de l'espace UEMOA, l'un des enjeux de cet atelier, c'est le renforcement de la collaboration et l'organisation des synergies entre tous les acteurs concernés par la gestion des espaces frontaliers en Afrique de l'Ouest.


Pour lui, « il est temps de changer de paradigme en ayant une approche holistique dans la gouvernance de nos espaces frontaliers. Cela est très important pour le bien-être de nos populations frontalières", a-t-il déclaré.


Représentant le premier ministre Patrick Achi, chef du gouvernement ivoirien, Alain Pohan, Directeur de cabinet adjoint, lors de la cérémonie officielle d'ouverture de cet atelier régional, au nom de son mandant, s'est félicité du choix d'Abidjan, pour abriter ce rendez-vous.


 

Selon lui, cet atelier arrive à point nommé, dans la mesure où il permettra aux participants d'échanger leurs expériences dans plusieurs domaines.


" Les enjeux et défis actuels du monde, notamment de notre continent et de notre sous-région en particulier, démontrent, chaque jour, la nécessité de renforcer nos échanges internes dans tous les domaines, notamment économiques. Or, la réalisation de ce grand défi passe nécessairement par l'intégration de nos peuples. D'où le rôle hautement stratégique de la coopération transfrontalière dans ce processus de dynamisation de nos économies et des relations entre nos pays", a indiqué Alain Pohan.


Il a en outre fait référence à l'agenda 2063 de l'Union Africaine (UA) qui décrit cette question en ses points 23 et 24.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


" L'unité politique de l'Afrique sera l'aboutissement du processus d'intégration, singulièrement la libre circulation des personnes, la création d'institutions continentales, l'intégration économique pleine et entière, ainsi que le consensus sur la forme du gouvernement et des institutions au niveau continental d'ici 2030. L'Afrique sera une terre de prospérité partagée lorsque la libre circulation des personnes, des capitaux des biens et des services, entraîneront la croissance des échanges et des investissements entre les pays africains". 


 

Selon le Directeur de cabinet adjoint, "l'Afrique malgré son potentiel dans tous les secteurs d'activités, ne représente pas plus de 3% dans le commerce mondial. De plus, le commerce intra-africain, se situe aux environs de 16%, alors qu'ils représentent plus de 60% sur les continents asiatique et européen".


De fait, pour renforcer sa position dans le commerce international et accélérer le développement des pays africains, l'Afrique n'a pas d'autre choix que celui d'intensifier les échanges intra-africains et d'accélérer la mise en œuvre de la Zone de libre-échange continentale Africaine ( ZLECAF).


Pour lui, l'atelier régional qui regroupe les acteurs en charge de la gouvernance des frontières de l'espace s'inscrit dans cette vision. C'est donc à juste titre qu'il a félicité les autorités de l'UEMOA pour l'initiative de cette rencontre qui vise à planifier, sur les trois années à venir, les activités de coopération transfrontalière dans l'espace UEMOA.


Wassimagnon



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan, de la provocation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Crise de royauté chez les Baoulés, les politiciens tirent les ficelle...
 
3152
Oui
70%  
 
1213
Non
27%  
 
116
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Un collaborateur de Patrick Achi prévient : « l'Afrique n'a pas d'autre choix que celui d'accélérer la mise en œuvre de la ZLECAF »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter