Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : Accusée d'un détournement de plus de 5 milliards, la ministre Ketcha Courtès tente une opération
 

Cameroun : Accusée d'un détournement de plus de 5 milliards, la ministre Ketcha Courtès tente une opération "mains propres"

 
 
 
 6134 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 23 juin 2023 - 10:15

Célestine Ketcha Courtes Minhdu ce jeudi à Yaoundé (Ph)



Célestine Ketcha Courtès, ministre de l'habitat et du développement urbain (Minhdu), fait face à des accusations de malversations.


Elle est accusée de surfacturations, détournement en bande organisée, concussion, favoritisme, corruption, trafic d'influence et de pratiques anticoncurrentielles par l'homme d'affaires Conrad Ndi.


Les accusations concernent l'exécution du C2D (Contrat désendettement et développement), baptisé "capitales régionales" pour le développement des villes de l'arrière pays.


L''homme d'affaires Conrad Ndi dit détenir des preuves de ses allégations notamment sur l'exécution des projets routiers.


 

"Le coût moyen par kilomètre d’une route revêtue au Cameroun varie entre 400 et 600 millions FCFA sur 07 mètres de largeur et 15 cm d'épaisseur supportant 40 tonnes. Dans le Lot 2 de Bertoua (Est), je suis en possession des documents de preuves qui accablent Ketcha Célestine Courtes et son collègue le ministre des Travaux publics", déclare l'homme d'affaires.


 "Avec ces preuves, j'ai porté plainte au tribunal de Nanterre en France pour détournement de fonds, corruption, trafic d'influence, favoritisme, concussion et pratique anticoncurrentielles", ajoute-t-il.


Opération"mains propres"


En conférence de presse jeudi, Célestine Ketcha Courtès a affirmé être victime d'une cabale.


La ministre en charge du développement des villes dit travailler à l'amélioration des conditions de vie des populations, comme prescrit par l'Objectif pour le Développement Durable (ODD 17).


 

Enfin, la Minhdu dit avoir saisi le tribunal contre l'homme d'affaires pour diffamation et outrage à fonctionnaire. 

  

Pour rappel, le mécanisme du C2D prévoit que les remboursements effectués par l'Etat camerounais au titre des prêts concédés, soient reversés pour financer des programmes de lutte contre la pauvreté et de soutien à la croissance économique au bénéfice des populations.


Depuis 2014, le Cameroun a bénéficié de plus de 150 milliards FCFA dans le cadre de C2D.



Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun

-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Cameroun : Accusée d'un détournement de plus de 5 milliards, la ministre Ketcha Courtès tente une opération "mains propres"
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter