Côte d'Ivoire Société
 

Côte d'Ivoire : Des tensions signalées au campus de l'université de Cocody entre étudiants et forces de l'ordre

 
 
 
 12134 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 16 novembre 2023 - 17:22

Le campus ce jeudi (DR) 


Des tensions ont été signalées ce jeudi 17 novembre 2023 au campus de l’université Félix Houphouët Boigny de Cocody, a-t-on appris de sources concordantes.


À en croire lesdites sources, il s’agissait d’un affrontement entre des étudiants se réclamant de la Fédération Estudiantine et Scolaire de Côte d’Ivoire et les forces de l’ordre.


Pour l’heure, nous ignorions les raisons de ces nouvelles tensions survenues au sein de la plus grande université publique de Côte d’Ivoire.


Sur invitation du Mouvement Syndical pour la Recherche et de l’Enseignement Supérieur de Côte d’Ivoire (MORES-CI) , le Ministre Adama Diawara devait animer une conférence, devait animer ce jour une conférence publique à l’Amphithéâtre du District au sein de l’Université, sur le thème : Lecture de la loi No 2023-429 du 22 mai 2023 relative à l’Enseignement Supérieur et à la recherche scientifique et à l’innovation.


Cette nouvelle loi dont on tant contestée par les syndicats et enseignants, pourrait-elle être la cause des incidents signalés ce jeudi entre étudiants et forces de l’ordre au sein de l’Université de Cocody


 

Nouvelle loi sur l'Enseignement Supérieur, la Fesci dit non à Adama Diawara, pluie de gaz lacrymogènes sur le campus de Cocody


Une conférence publique sur la nouvelle loi sur l'Enseignement Supérieur programmé, ce jeudi 10 novembre 2023 à l'Université Félix Houphouet Boigny de Cocody, a tourné à l'affrontement entre les étudiants membres de la FESCI et les forces de l'ordre venues sécuriser l'événement.


Selon nos sources sur place au moment des faits, la conférence initiée par le ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, le Professeur Adama Diawara, afin d'expliquer les nouvelles réformes visant à redynamiser le système de l'enseignement supérieur, n'a pas rencontré l'adhésion des étudiants de la FESCI qui l'ont fait savoir à travers des manifestations.


En représailles à l'attitude des fescistes, les forces de l'ordre présents ont usé de gaz lacrymogène pour ramener l'ordre. Une réaction qui a davantage jetté l'huile sur le feu, créant la panique et la débandade sur le campus de Cocody. Notre informateur indique que même le ministre Adama Diawara a dû être exfiltré tout comme les partenaires au développement présents à cette conference, pour éviter que le pire ne se produise.


Notre source explique que la nouvelle loi sur l'enseignement supérieur portée par le professeur Adama Diawara dans l'optique de construire un enseignement supérieur de qualité, implique des réformes telles que l'interdiction d'orienter les nouveaux bacheliers dans des établissements privés notés en dessous de 10/20, une période d'un mois de cours de mise à niveau pour les nouveaux bacheliers orientés dans les universités publiques, l'instauration du contrôle continu avec des interrogations écrites et des devoirs , la formation continue à l'université virtuelle de Côte d'Ivoire ( UVCI), la notation des enseignants par les étudiants et la nomination des présidents d'universités après un appel à candidatures.


 

En outre, dans cette réforme, chaque professeur encadreur peut avoir jusqu'à 2 doctorants à encadrer à l'avenir. Cependant, pour l'année 2023, chaque professeur titulaire devra 4 doctorants et chaque maître de conférence 3 étudiants en recherche.


Ce sont ces réformes que le ministre Adama Diawara a souhaité présenter aux partenaires de l'enseignement supérieur ainsi qu'à l'ensemble des acteurs de ce secteur et qui a malheureusement créé le courroux des étudiants de la FESCI.


Autant le dire, les nouvelles réformes initiées par le professeur Adama Diawara dans le système de l'enseignement supérieur risquent d'être un feu de paille.


 Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Des tensions signalées au campus de l'université de Cocody entre étudiants et forces de l'ordre
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
@Marius
Il reste 45 jours pour que 2023, année de la jeunesse finisse ! 1 000 000 000 /Jr, c'est donc 320 000 000 000 en 320 jours investis pour nous par le menteur compulsif phd en économie de sindou. Chers étudiants, chères étudiantes, vous avez de quoi à espérer de votre avenir sous le dictateur de sindou sous son 3e, 4e, 5e, 6e ... et pourquoi pas son 10e mandat !!!
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter