Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Bouaké, « L'arrêt Société des Centaures routiers » au centre des journées d'études du CREDFIP à l'UAO
 

Côte d'Ivoire : Bouaké, « L'arrêt Société des Centaures routiers » au centre des journées d'études du CREDFIP à l'UAO

 
 
 
 6162 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 07 décembre 2023 - 13:40

Des participants à ces journées d'études (ph KOACI) 



Les journées d’études du Centre de Recherche et d’Étude sur le Droit et les Finances Publiques (CREDFIP), ont été ouvertes le lundi 04 décembre 2023 à l’Amphi KA du Campus 1 de l’Université Alassane Ouattara (UAO) de Bouaké, sur le thème « L’arrêt Société des Centaures Routiers : un siècle après ». Cette thématique ; « L’arrêt Société des Centaures Routiers » du 14 janvier 1970 de la Chambre administrative de la Cour suprême était au centre de ces journées de trois jours.


Les participants à ces journées d’études organisées par le CREDFIP avec le soutien financier de la Fondation Konrad Adenauer Stiftung (KAS), montreront l’intérêt historique et l’actualité de cet arrêt qui fait partie des décisions les plus célèbres du droit administratif ivoirien. Les communications scientifiques qui meubleront les travaux de ces journées de réflexion, devront permettre de retracer les faits et le contexte ayant conduit à l’adoption de la solution du juge, avec en toile de fond les questions juridiques qu’elle a suscitées et de montrer la portée de la décision du juge.


 

Ces communications permettront également d’aborder la définition et les régimes juridiques des services publics et d’analyser l’actualité, la réalité et les problématiques nouvelles que pose la consécration de la responsabilité de l’administration. La présidente du CREDFIP, Professeur Pélagie Téhoua N’Dri, a souligné à l’ouverture des travaux, l’importance de ces journées de réflexions qui vont permettre aux participants, notamment, des universitaires, de s’appesantir sur cet important arrêt « à travers lequel, le juge a posé le principe de la responsabilité de l’administration pour les dommages qu’elle aurait causés à des particuliers du fait de ses activités ».


Notons que deux thèmes majeurs ont meublé les travaux de ces journées. Le premier thème est intitulé « L’arrêt sociétés des centaures routiers et son temps ». Le second porte sur « L’actualité de l’arrêt sociétés des centaures routiers ». Ces deux thèmes ont été décortiqués au cours de quatre panels.


T.K.Emile, Bouaké

tkemile@koaci.com


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Disparition de la commune du Plateau au profit d'une absorption du District d'Abidjan, bonne idée?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Candidature de Gbagbo en 2025, du bruit pour rien qui profite à ADO ?
 
2159
Oui
60%  
 
1289
Non
36%  
 
135
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Bouaké, « L'arrêt Société des Centaures routiers » au centre des journées d'études du CREDFIP à l'UAO
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter