Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : 23e session ordinaire de la BSIC, Adama Coulibaly salue les progrès significatifs enregistrés par la banque et l'encourage à poursuivre les réformes engagées
 

Côte d'Ivoire : 23e session ordinaire de la BSIC, Adama Coulibaly salue les progrès significatifs enregistrés par la banque et l'encourage à poursuivre les réformes engagées

 
 
 
 2321 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 18 décembre 2023 - 16:54

Adama Coulibaly


La Côte d’Ivoire accueille, pour la deuxième fois, l’assemblée générale ordinaire du groupe de la Banque Sahélo-sahélienne (BSIC) après celle du 25 mai 2010. Organisée en partenariat avec le ministère des Finances et du Budget de Côte d’Ivoire, la cérémonie d'ouverture de cette Assemblée générale a été présidée par le ministre, Adama Coulibaly et a enregistré la participation de 13 ministres des Finances des pays membres, le Gouverneur de la Banque Centrale du Soudan et le Secrétaire Exécutif de la CENSAD.


Adama Coulibaly, ministre des Finances et du Budget a, à l'occasion, indiqué que cette Assemblée générale ordinaire constitue un moment privilégié pour passer en revue les réalisations de l'exercice écoulé et « d'échanger sur les défis auxquels, la banque fait face ».


« Elle nous donnera également l’opportunité d'ouvrir de nouvelles perspectives dans un contexte économique international difficile marqué par le ralentissement du rythme de la croissance mondiale avec un taux de 3,% en 2023 contre 3,5 % en 2022 », a-t-il ajouté.


Au regard de l’analyse de la situation globale de certaines filiales et les résultats enregistrés, Adama Coulibaly a déclaré que la Banque amorce progressivement son développement.


« Cette tendance est en cohérence avec les ambitions et la dynamique qui ont prévalu à la création de la banque. Ainsi, depuis le début de sa structuration qui demeure en cours, le groupe bancaire amorce sa mue progressivement avec, entre autres, la création du BSIC capital pour la gestion des portefeuilles qui détient 5% des parts de marché des titres dans l'UEMOA. La mise en place de BSCI Holding UEMOA, à laquelle les actions des filiales de l'UEMOA sont transférées à environ 22,6 % du capital du Groupe et enfin le renforcement de la gouvernance des filiales du groupe avec l’application des normes internationales », a insisté, le ministre des Finances et du Budget.


 

Selon lui, ces résultats procèdent de la conjugaison des efforts de toutes les parties prenantes, notamment, les actionnaires et les États membres qui jouent un rôle important dans la préservation du développement économique et financier.


Il a également marqué son soutien au Groupe et plus particulièrement au Président directeur général pour les énergies consenties à l'effet d’accompagner le processus de consolidation de la Banque. Parce que, à l'en croire, la situation de resserrement des marchés financiers et l'inflation généralisée appellent à la vigilance et l'anticipation pour promouvoir des solutions novatrices afin de rester compétitif et soutenir les États membres confrontés à des contraintes de financement de leurs économies et de leur projet.


Pour sa part, et au regard de l'engagement des États membres, de l’assise financière, de l'implantation du trafic du groupe bancaire, M. Coulibaly a indiqué qu'il n’a aucun doute, que la BSIC réalisera à travers ses filiales internationales de plus en plus de performances.


« Mesdames et messieurs les ministres, le Secrétaire exécutif de la CENSAD, au cours de ces assises, les activités du Groupe bancaire seront passées en revue et les décisions importantes devront être prises. Elles seront en rapport, notamment avec la réorganisation de l'institution par sous-groupe régional homogène à l'image de BSIC holding UEMOA, le renforcement des activités et de la gouvernance », a ajouté, le ministre des Finances et du Budget.

Il souhaite enfin que les mesures adoptées permettent d'enregistrer une évolution positive des principaux indicateurs financiers de la Banque et contribuent significativement à l'amélioration des résultats consolidés du Groupe.


Au nom de la CENSAD, l'Ambassadeur Ado El Hadj Abou Secrétaire exécutif a salué la création de BSIC puisqu'elle est représentée dans 14 pays. Il a indiqué que la CENSAD attend de la Banque, des actions de développement et de soutien de la Paix.


L’Ambassadeur a exhorté, les dirigeants de la Banque à poursuivre et intensifier les efforts pour la modernisation de ses filiales et à apporter les appuis et soutiens nécessaires.


 

Quant à Khaled Al-Mabrouk Abdullah, ministre des Finances de la Libye, il a soutenu que BSIC est l'une des banques régionales qui investit dans les pays africains. Il a reconnu que la Banque a connu des moments difficiles et aujourd'hui, il y a une nette amélioration de ses revenus.


Le ministre libyen des Finances a annoncé l'ouverture des filiales en Afrique de l’est. « Nous voulons que la Banque ait des filiales dans tous les pays africains comme la BAD. J'espère que tous les pays africains vont épauler la Banque pour qu'elle soit concurrentielle », a-t-il conclu.


Au cours de cette 23ᵉ session ordinaire de la BSIC, Ahmad Omar Elhadi, PDG du groupe, a affirmé que la Banque a une solide relation avec les institutions financières.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : 23e session ordinaire de la BSIC, Adama Coulibaly salue les progrès significatifs enregistrés par la banque et l'encourage à poursuivre les réformes engagées
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter