Côte d'Ivoire Sport
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Après la qualification des éléphants par un trou de souris, Emerse Faé : « Nous devons une revanche au peuple »
 

Côte d'Ivoire : Après la qualification des éléphants par un trou de souris, Emerse Faé : « Nous devons une revanche au peuple »

 
 
 
 14994 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 25 janvier 2024 - 09:23

Emerse Faé et son adjoint Gut Demel ont effectué leur premier entrainement lundi avec les joueurs (Ph) 


Grâce à la victoire du Maroc contre la Zambie 1-0 mercredi à San Pedro, la Côte d’Ivoire pays hôte de la 34è édition de la CAN 2023 s’est qualifiée pour les huitièmes de finale de la compétition avec 3 points -3.


Le sélectionneur par intérim des éléphants après le limogeage par la FIF du Français Jean-Louis Gasset, Emerse Faé, a lâché ses premiers mots après la qualification. 


« Ça a été toujours difficile. Aujourd’hui, on va dire que la journée se termine bien. C’est une très bonne chose. On est passé grâce aux autres, pas parce qu’on a été bons. Donc il faut rester humble. Il faut avoir une joie mesurée et il faut se servir de cette qualification comme un soulagement. Je pense qu’on a moins de poids sur les épaules car l’attente nous faisait vraiment mal et maintenant on est libérés », a indiqué le finaliste malheureux de la CAN 2006 en Egypte, sur la page de Soutien aux Eléphants (SAE), avant d’appeler à la prudence.


« Mais il faut vite qu’on se concentre sur le match contre le Sénégal parce que c’est une bonne équipe et parce qu’on doit au peuple une revanche, on doit au peuple un pardon, des excuses et on doit leur montrer que ce qui s’est passé contre la Guinée équatoriale était un accident et qu’on a vraiment à cœur de donner beaucoup de joie au pays et de leur donner ce qu’ils méritent. »


 

Les éléphants « miraculeux », affronteront en huitièmes de finale les lions du Sénégal tenant du titre le lundi 29 janvier 2024 au stade Charles Konan Banny de Yamoussoukro à 21h.


Si Sadio Mané et ses coéquipiers sont donnés favoris par des observateurs, il faudrait rappeler, que au cours des six dernières éditions de la CAN les tenants du titre n’ont pas dépassé les huitièmes de finale. Mais comme le dit l’adage ne croit aux statistiques que ceux qui veulent croire. 


Les éléphants devront donc sortit les tripes contre les lions dans cinq jours au pied de la Basilique pour se réconcilier avec tout le peuple ivoirien déçu après leur piètre prestation contre la Guinée Equatoriale (4-0) lundi dernier.


 

Donatien Kautcha, Abidjan 




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Disparition de la commune du Plateau au profit d'une absorption du District d'Abidjan, bonne idée?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Candidature de Gbagbo en 2025, du bruit pour rien qui profite à ADO ?
 
2159
Oui
60%  
 
1289
Non
36%  
 
135
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Après la qualification des éléphants par un trou de souris, Emerse Faé : « Nous devons une revanche au peuple »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Sugar Sylla
Pour ce match décisif de lundi prochain contre le Sénégal, il faudrait monter une équipe commando au mental bien trempé. Pour le poste crucial de gardien de but des éléphants, le nouveau coach Fae Emerse ne doit pas aligner le jeune portier de 22 ans Yahia Fofana. Pendant le match catastrophique contre la Guinée Équatoriale, il n'était pas dans le match avec des arrêts très hésitants sur des actions sans grand danger. Et après avoir encaissé 4 buts, son mental doit être très touché et affaibli, et il sera en manque de confiance contre le Sénégal. En un mot, la pression sera énorme sur les frêles épaules du jeune portier Yahia Fofana sans grande expérience des grands derbys, et qui jouera ce match capital avec beaucoup de fébrilité et la peur au ventre. Le coach Fae devrait aligner à ce poste stratégique le gardien Badra Sangare, beaucoup plus expérimenté, capable de supporter l'énorme pression de ce match contre le Sénégal. Juste un message à transmettre à Alain Gouamene, le coach des gardiens. Merci.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter