Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : La couverture du pays en établissements de soins de santé primaire et la mise à niveau des plateaux techniques annoncées pour 2024
 

Côte d'Ivoire : La couverture du pays en établissements de soins de santé primaire et la mise à niveau des plateaux techniques annoncées pour 2024

 
 
 
 1710 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 01 février 2024 - 11:08

Le Ministre de la Santé, de l’Hygiène Publique et de la Couverture Maladie Universelle, Pierre N’Gou Dimba, a annoncé le mercredi 31 janvier 2024 à Abidjan, de la du pays en établissements de soins de santé primaire et la mise à niveau des plateaux techniques annoncées en 2024, rapporte une note de la tutelle.


C’était à l’occasion des vœux du personnel de son département, lors d’une cérémonie, organisée à l’Institut National de Santé Publique (INSP) à Adjamé.


Bien avant cette annonce, il a dressé le bilan des acquis réalisés ces dernières années, depuis son accession à la tête du secteur de la santé.


Selon le Ministre Dimba un vaste programme hospitalier de construction, de réhabilitation et d’équipements de pointe entrepris en 2018, s’est renforcé en 2023.


Dans le secteur privé, cinq cents établissements de santé qui exerçaient dans l’illégalité ont reçu, conformément à la législation en vigueur dans le cadre de l’opération « zéro clinique illégale d’ici 2025 », des arrêtés d’autorisation d’ouverture et d’exploitation. 56 autres ont été cartographiés.


Au niveau primaire, 347 Etablissements Sanitaires de Premier Contact (ESPC) ont été construits, réhabilités et équipés, au cours de l’année 2023. De même quarante-huit (48) maternités équipées en blocs obstétricaux sont en cours de construction dont seize (16) sont déjà opérationnels.


 

Quant au niveau secondaire, des infrastructures ont été renforcées notamment l’achèvement et la mise en service de l’Etablissement Public Hospitalier Régional (EPHR) de Bouaké, la réhabilitation et équipement des Etablissements Publics Hospitaliers Régional (EPHR) de Guiglo et de Korhogo et des Etablissements Publics Départementaux (EPHD) de San Pedro et de Duékoué. 


Au niveau tertiaire, le pôle Gynécologie-obstétrique et pédiatrique de Cocody a été achevé, équipé et mise en service en aout 2023. L’ouverture de l’Institut de Médecine Nucléaire d’Abidjan et la construction de l’Institut de Cardiologie de Bouaké visent à faire face à la progression des maladies graves telles que les cancers, les pathologies métaboliques et les maladies cardiovasculaires. 


Par ailleurs, 6 nouvelles Imageries de Résonnances Magnétiques (IRM) ont été installées à travers le pays. Trois (3) sont opérationnelles aux EPHR de San- Pedro, de Bouaké et au CHU de Treichville. Trois (3) autres seront très bientôt opérationnelles aux EPHR de Korhogo et de Yamoussoukro et à l’Institut de Cardiologie de Bouaké (ICB).


Au titre des ressources humaines, au total 240 médecins seront formés en cinq ans dont une première cohorte de 25 a déjà complété sa formation théorique et la formation pratique dans les différents CHU.


Ainsi, 5900 nouveaux agents de santé, dont 490 cadres supérieurs, 2 317 infirmiers, 1 514 Sages-femmes, soit 13 % du personnel soignant ont été recrutés en 2023 contre 7% en 2022. Cette augmentation permet d’améliorer le ratio personnel de santé/population en répartissant de manière plus équitable le personnel sur l’ensemble du pays. Aussi, le nombre d’étudiants formés à l’INFAS est passé de 3 500 à 9 500 maintenant.


A ce jour, 193 établissements de santé sont connectés au Système d’Information Hospitalier (SIH) qui permet de maîtriser les flux des patients et assurer la traçabilité des ressources financières. 


 

En plus, 1745 établissements publics de santé ont intégré le réseau de soins de la Couverture Maladie Universelle (CMU) pour améliorer l’accessibilité financière de nos populations, et 200 établissements ont été renforcés en dispositifs d’enrôlement. 


Face aux nombreux défis qui demeurent, le Ministre Pierre Dimba souhaite poursuivre sa politique d’extension en 2024, notamment de la couverture du pays en établissements de soins de santé primaire et de mise à niveau des plateaux techniques dans le cadre de l’opérationnalisation des 10 PRES (Abidjan, Abengourou, Bouaké, Daloa, Korhogo, Man Odienné, San Pedro et Yamoussoukro). 


Concrètement, le Ministre de la Santé , de l’Hygiène Publique et de la Couverture Maladie Universelle, souhaite finaliser la construction des hôpitaux généraux de Kouto, de Ouangolodougou et des CHR de Minignan, de Katiola et de Boundiali ; renforcer le développement des structures décentralisées de transfusion sanguine, les CTS et décentraliser les activités des différents Programmes de Santé au niveau des 10 PRES et lancer de grandes campagnes de sensibilisation dans le domaine de l’hygiène, aux dangers du tabagisme, et de l'alcoolisme dans les 10 PRES, relève le document.


Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Candidature de Gbagbo en 2025, du bruit pour rien qui profite à ADO ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Etes vous attaché au Fcfa ?
 
4307
Oui
58%  
 
3005
Non
40%  
 
146
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : La couverture du pays en établissements de soins de santé primaire et la mise à niveau des plateaux techniques annoncées pour 2024
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter