Mali Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Mali : Pour Bamako, sa sortie de la CEDEAO est immédiate et «sans délai»
 

Mali : Pour Bamako, sa sortie de la CEDEAO est immédiate et «sans délai»

 
 
 
 4710 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 semaines
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 08 février 2024 - 10:12

Les Présidents du Mali, Niger et du Burkina Faso



Le Mali a rejeté mercredi le délai de préavis de sortie d'un an proposé par la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao).


Après avoir annoncé sa sortie de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), le Mali a annoncé sa décision de partir maintenant et pas d'ici un an , comme stipulent des textes de l'organisation ouest africaine.


Même son de cloche pour ses voisins Burkinabé et nigérien.


 

"Le gouvernement de la République du Mali n'est plus lié par les contraintes de temps mentionnées à l'article 91 du traité", a déclaré le ministère des affaires étrangères de Bamako dans une lettre adressée à la CEDEAO mercredi.


La lettre indique que la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest, créée en 1975, a rendu le traité "inopérant" lorsqu'elle n'a pas respecté ses obligations en fermant les frontières des États membres avec le Mali en 2022, lui refusant ainsi l'accès à la mer.


Réagissant aux sanctions de la CEDEAO qui perdurent depuis le putsch , le ministère malien des Affaires étrangères a réitéré le caractère irréversible de la décision du gouvernement de se retirer "sans délai de l'organisation.


 

Fin Janvier, le Niger , le Mali , le Burkina Faso tous gouvernés par des militaires arrivés au pouvoir par des coups d'État, ont annoncé leur retrait de la CEDEAO et affirment qu'ils n'ont pas l'intention d'attendre un an pour appliquer leur décision.


Ce retrait porte un coup dur à la CEDEAO, qui compte se réunir ce jeudi pour discuter de la situation politique et sécuritaire dans la région.



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Liberer des criminels sous l'égide de la "réconciliation", bonne innitiative ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : La présence militaire française est-elle un atout pour l'attractivité...
 
3132
Oui
57%  
 
2229
Non
41%  
 
116
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Mali : Pour Bamako, sa sortie de la CEDEAO est immédiate et «sans délai»
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter