Ghana Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Ghana :  L'opposition NDC rejette la proposition de la CE de changer la date des élections 2024
 

Ghana : L'opposition NDC rejette la proposition de la CE de changer la date des élections 2024

 
 
 
 1727 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 semaines
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 12 février 2024 - 10:31

Des responsables du NDC (ph)


Le principal parti de l’opposition ghanéenne, le Congrès National Démocratique (NDC), a rejeté la proposition de la Commission Electorale (CE) visant à modifier la date des élections générales du 07 décembre au 07 novembre 2024.


L’opposition du NDC par rapport à la proposition de modifier la date des élections a été faite par le directeur des élections du NDC, Dr Edward Omane Boamah.


En s’alignant sur la décision de son parti, John Mahama, le candidat présidentiel du NDC a déclaré que le changement de date proposé pour les élections générales 2024 n'est pas réalisable. A ce propos, il a déclaré que « Nous ne pensons pas que cela soit proposé de bonne foi » et a soutenu que son parti ne soutiendra pas la proposition de changement de la date des élections de 2024 de décembre à novembre.


Mahama a attribué le changement proposé à l’anticipation d’une défaite du parti au pouvoir, le Nouveau Parti patriotique (NPP) et a suggéré que cette décision vise à saper la crédibilité des élections. Il a souligné le manque de préparation de la Commission Electorale, citant des erreurs et des carences logistiques lors des élections de l’Assemblée de district tenues en décembre de l’année dernière.


Avant que la Commission Electorale n’officialise sa proposition, l’Eglise adventiste du septième jour a également appelé à changer la date du scrutin fixée sur le 07 décembre car elle tombe sur un samedi, une journée qui s’avère être son jour de culte.


Justificatifs de la CE


 

Des raisons de l’idée de modifier la date des élections, la CE a déclaré que la proposition, initialement avancée par les partis politiques, vise à donner suffisamment de temps à la Commission pour gérer efficacement ses opérations, notamment en cas de second tour. La Commission Electorale envisage également de faire de tous les jours d'élection comme jours fériés nationaux pour contribuer à accroître la participation.


La Commission Electorale a motivé sa proposition de modifier la date des élections présidentielles et parlementaires du 7 décembre au 7 novembre 2024. La CE a plaidé le 22 janvier dernier lors de la réunion du Comité Consultatif Interpartis (IPAC) pour que les jours d'élection soient désignés comme jours fériés nationaux.


Tout en laissant la porte ouverte pour de futures discussions sur la question, le Commissaire adjoint de la Commission Electorale, Bossman Asare, a déclaré que « si les parties disent que ce n’est pas quelque chose qui les intéresse, la CE n’a aucun problème. Nous ne le faisons pas pour nous-mêmes ; nous le faisons pour la démocratie du Ghana et les partis politiques ».


Opposition des OSC à la CE


Suite à la sortie du NDC contre la proposition de changer la date des élections, les principales Organisations de la Société Civile (OSC) se sont rassemblées pour s'opposer à toute tentative de la Commission électorale visant à modifier la date des élections générales de 2024.


 

Les OSC, dont Community Focus Foundation Ghana (CFF-Ghana), Democratic Credentials Network (DCN) et la Coalition of Ghanaians without Ghana Card (CGWGC), lors d'une conférence de presse conjointe le mardi 6 février dernier, ont exhorté la CE à se concentrer sur son mandat principal pour organiser des élections libres et équitables dans le pays.


S'adressant aux journalistes lors de la conférence de presse, le responsable des CFF-Ghana, M. Richard Kasu, a déclaré que l'argument de la CE soutenant la proposition de déplacer les élections de décembre à novembre n'a aucun fondement.


Par la suite, Kasu a lancé un appel aux « partenaires internationaux, notamment l'Union Européenne (UE) et les autres acteurs concernés des élections, à prêter attention à chaque étape du processus pour garantir la tenue d'élections crédibles ».


Mensah,

Correspondant permanent de KOACI au Ghana, Togo et Nigeria

- Joindre la rédaction de koaci.com (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Liberer des criminels sous l'égide de la "réconciliation", bonne innitiative ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : La présence militaire française est-elle un atout pour l'attractivité...
 
3132
Oui
57%  
 
2229
Non
41%  
 
116
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Ghana : L'opposition NDC rejette la proposition de la CE de changer la date des élections 2024
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter