Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Bangolo, affaire du jeune enseignant ligoté à mort, le chef du village toujours en fuite, de nouvelles révélations
 

Côte d'Ivoire : Bangolo, affaire du jeune enseignant ligoté à mort, le chef du village toujours en fuite, de nouvelles révélations

 
 
 
 14799 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 15 février 2024 - 10:03

Le défunt enseignant ici ligoté (Ph KOACI)



Comme nous l'indiquions dans un précédent article, depuis le samedi 10 février, la paisible localité de Zéo, chef-lieu de sous-préfecture dans le département de Bangolo, a été plongée dans l'agitation suite à un tragique incident.


Comme rapporté à KOACI par des témoins sur place, le jeune Gaël Blesson Bomahe Luc, étudiant et enseignant bénévole, aurait perdu la vie sur ordre du chef du village, suscitant ainsi la colère des habitants.


Les jeunes, indignés, ont mis le feu au domicile du chef de village qui a pris la fuite dans un climat de tension exacerbée. À ce jour, Fernand Séa, chef du village de Zéo est introuvable, nous rapporte-t-on.


 

L'incident découle des accusations de vol pesant sur le jeune homme depuis le vendredi 9 février, émanant d'un village voisin. Le chef du village de Zéo, Fernand Sea, aurait ordonné son arrestation, mais la situation a dégénéré lorsque le jeune est décédé alors qu'il était ligoté sur place, avant même que sa famille ne puisse répondre à la convocation. Les villageois, révoltés par cette tragédie, ont exprimé leur colère en incendiant la résidence du chef de village, le contraignant à fuir.


Informé de la situation alors qu'il assistait à des funérailles dans la localité, le député de Bangolo, Simon Doho, accompagné du sous-préfet et du chef de Canton Goué Tiker, se sont précipités pour apaiser les tensions et restaurer le calme à Zéo.


La brigade de gendarmerie de Bangolo, alertée et dépêchée sur les lieux pour procéder aux constatations d'usage, a autorisé le transfert du corps à la morgue de Bangolo.


Une enquête a été diligentée pour faire la lumière sur les circonstances exactes de cet événement tragique.


Un témoin, se confiant à notre rédaction et souhaitant garder l'anonymat, a précisé que le jeune homme n'a pas été maltraité physiquement, mais qu'il a été sévèrement ligoté pendant des heures, ce qui aurait conduit à son décès dans des conditions tragiques.


 


Jean Chresus, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : 2025, l'appel d'union de l'opposition de Gbagbo peut-il inverser la tendance face au RHDP ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan...
 
3333
Oui
71%  
 
1198
Non
26%  
 
151
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Bangolo, affaire du jeune enseignant ligoté à mort, le chef du village toujours en fuite, de nouvelles révélations
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter