Mali Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Mali : Une nouvelle coalition de l'opposition proche de l'imam Dicko voit le jour
 

Mali : Une nouvelle coalition de l'opposition proche de l'imam Dicko voit le jour

 
 
 
 3410 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 19 février 2024 - 16:44

Coalition


Un nouveau mouvement politique a vu le jour au Mali 


Baptisée « Synergie d'Action pour le Mali », la coalition composée d'organisations de la société civile et de regroupements politiques (nouveau front d'opposition)


Son objectif serait de faire constater la fin du délai de la transition et le rétablissement à l'ordre constitutionnel.


 

"Depuis le 20 aout 2020, le pays reste confronté aux défis d’insécurité, de corruption, de népotisme, de mauvaise gouvernance et surtout de la restriction de la liberté d’expression et d’association...Aujourd’hui, après 3 ans de gestion du pouvoir par les militaires du CNSP, force est de constater que les attentes du peuple sont loin d’être satisfaites. Pire, la triste réalité est que les autorités de transition peinent à trouver des solutions appropriées à la crise multidimensionnelle que connaît le pays, malgré le soutien, l’abnégation et la résilience du peuple", indique le communiqué de la coalition.


Youssouf Daba Diawara, coordinateur général de la Coordination des mouvements, associations et sympathisants de l'imam Mahmoud Dicko (CMAS), membre de ladite Synergie, estime qu'il est temps de changer d'équipe gouvernementale, de changer de cap, pour pouvoir permettre à d'autres d'essayer une voie de sortie pour le bonheur du peuple malien .


« C'est pourquoi nous exigeons la mise en place d'une transition civile qui sera basée sur une feuille de route claire et nette avec des objectifs à atteindre dans un délai bien précis" a-t-il déclaré .


Pour rappel , les colonels au pouvoir avait initié en Juin 2023 un référendum qui devait aboutir à des élections en février 2024 en vue d'un retour des civils aux affaires.


L' opposition malienne, notamment le Cadre d'échange des partis et regroupements politiques pour une transition réussie, avait annoncé, qu'elle ne reconnaîtra plus les autorités actuelles de la transition à partir du 25 mars 2022, affirmant avoir procédé à l'adoption d'un chronogramme électoral.


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Mali : Une nouvelle coalition de l'opposition proche de l'imam Dicko voit le jour
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter