Cedeao Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cedeao :  Le Général Gowon appelle à lever les sanctions contre le Mali, le Burkina et le Niger, 3 requêtes pour tous les chefs d'Etat
 

Cedeao : Le Général Gowon appelle à lever les sanctions contre le Mali, le Burkina et le Niger, 3 requêtes pour tous les chefs d'Etat

 
 
 
 4520 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 22 février 2024 - 10:08

Yakubu Gowon et Omar Touray, le président de la Commission de la CEDEAO (ph)


L'ancien chef d'État nigérian et l'un des pères fondateurs de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest, (CEDEAO) le Général retraité Yakubu Gowon, a conseillé au bloc régional de lever toutes les sanctions contre le Mali, le Burkina Faso et le Niger.


Le Général Gowon a lancé cet appel hier mercredi 21 février à Abuja au Nigeria et a de ce fait adressé une lettre ouverte à tous les chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO. C’était lors de sa rencontre avec le président de la Commission de la CEDEAO, Omar Touray.


L'ancien chef d'État militaire a déclaré lancer l’appel à lever les sanctions au nom de tous les pères fondateurs de l’Organisation et à mettre de côté leurs divergences dans l’intérêt supérieur de la sous-région.


En lisant le contenu de sa lettre devant les médias à la Commission de la CEDEAO à Abuja, le Général Gowon a exprimé « sa profonde inquiétude et sa tristesse » face à la décision du Burkina Faso, du Mali et du Niger de sortir de la CEDEAO.


 

Il a déclaré que la décision aura « un impact considérable sur les citoyens ordinaires qui ont été les bénéficiaires » des réalisations considérables de la CEDEAO telles que la libéralisation du commerce, le droit des citoyens ouest africains de vivre légitimement dans n'importe quel pays de la Communauté, ainsi que ainsi que des opérations de maintien de la paix réussies au Libéria et en Sierra Leone.


Requêtes de Gowon à tous les chefs d’Etat


Dans sa requête pour la levée des sanctions imposées au Mali, au Burkina Faso et au Niger, le Général Gowon a demandé à tous les dirigeants ouest-africains de « réfléchir à la mise en œuvre des mesures suivantes :


 1. La levée de toutes les sanctions imposées au Burkina Faso, à la Guinée, au Mali et au Niger

 2. Retrait par le Burkina Faso, le Mali et le Niger de leurs préavis de retrait de la CEDEAO

 3. Participation des 15 chefs d'État de la CEDEAO à un sommet pour discuter de l'avenir de la Communauté, de la sécurité et de la stabilité régionales, ainsi que du rôle de la communauté internationale compte tenu du contexte géopolitique actuel.


Pour sa part, le président de la Commission de la CEDEAO, Dr. Omar Alieu Touray a assuré au Général Gowon que la lettre sera envoyée à chaque chef d'Etat de la Communauté de la CEDEAO. Il a en outre apprécié le Général Gowon pour son engagement à s'engager constamment auprès de la Communauté.


 

La démarche du Général Gowon qui est perçue comme une médiation de dernière minute intervient peu avant le prochain sommet extraordinaire de la CEDEAO prévu au Nigeria.


La CEDEAO, la plus haute autorité politique et régionale d'Afrique de l'Ouest, créée en 1975 pour promouvoir l'intégration économique dans les États membres, a eu du mal ces dernières années à inverser une vague de coup d’Etat militaires dans la sous-région, notamment au Mali en 2020 et 2021, au Burkina Faso en 2022 et au Niger. en 2023.


Mensah,

Correspondant permanent de KOACI au Ghana, Togo et Nigeria

- Joindre la rédaction de koaci.com (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com -


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Candidature de Gbagbo en 2025, du bruit pour rien qui profite à ADO ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Etes vous attaché au Fcfa ?
 
4307
Oui
58%  
 
3005
Non
40%  
 
146
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Cedeao : Le Général Gowon appelle à lever les sanctions contre le Mali, le Burkina et le Niger, 3 requêtes pour tous les chefs d'Etat
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Ubiquismus
-Merci mon général et c'est gentil !! -Nous sommes tous africains mais le problème de la CEDEAO, c'est affaire de SORCELLERIE. Le sorcier démasqué te dira en public qu'il va arrêter ses pratiques de nuisances, mais la nuit il risque de recommencer. Quand dans un couple ça ne va pas, peut-être une séparation de corps n'est pas inutile. L'intégration est un processus de LONG TERME, ... on verra pendant une période de "séparation de corps", si tous les sorciers endurcis quittent la direction de certains pays pour repartir sur des bases saines. On peut rien construire avec certains valets ... suivez mon regard !!
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zezeto
Général si tu n'étais pas à la retraite j'aurais dit que tu as du temps à perdre. Tout le monde sait que c'est le Prado et ses acolytes Macky et le nouveau président nigérian ( lequel était en quête d'une légitimation internationale mais s'y est mal pris) qui foutu ce bordel. Que chaque pays s'assume maintenant. Général la CEDEAO est juste une coquille vide. Bravo aux pays de l'AES
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter