Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Destruction de Yopougon-Gesco, la municipalité dénonce les démolitions unilatérales et se désolidarise des actions de Bacongo
 

Côte d'Ivoire : Destruction de Yopougon-Gesco, la municipalité dénonce les démolitions unilatérales et se désolidarise des actions de Bacongo

 
 
 
 7521 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 22 février 2024 - 18:19

rencontre Bictogo et Bacongo lors de la première démolition de janvier à Gesco (Ph KOACI)



Les 19 et 20 février 2024, des bulldozers sous ordre d'un ministre gouverneur du district autonome d'Abidjan, Cissé Bacongo ont procédé à un déguerpissement dans plusieurs quartiers de Yopougon Gesco.


Ce jeudi 22 février 2024, Doumbia Yaya, premier adjoint au maire de Yopougon a présidé une réunion d'urgence dans les enceintes de la mairie de la plus grande commune d'Abidjan.


Face à la situation de centaines de familles qui se retrouvent sans abri, des écoles et des commerces qui ont été réduits en ruines, laissant un désarroi palpable au sein des populations, la municipalité de Yopougon a produit une déclaration dont copie est parvenue à KOACI.


Dans cette déclaration poignante, le 1er Adjoint au Maire, Yaya Doumbia, a exprimé la profonde compassion de la Municipalité envers les victimes de cette opération brutale. Les habitants de Yopougon-Gesco se voient ainsi privés de leur droit fondamental à un logement décent et à l'éducation, jetés dans une précarité alarmante par des décisions prises sans consultation ni préavis.


 

Ainsi, la Municipalité s'est désolidarisée fermement de ces actions unilatérales du Ministre-Gouverneur du District d'Abidjan, Monsieur Cissé Ibrahim Bacongo. Malgré les engagements précédents à mener des démarches inclusives pour trouver des solutions satisfaisantes pour toutes les parties, les démolitions se sont poursuivies de manière arbitraire, ignorant les besoins et les droits des populations affectées, poursuit cette déclaration.


Selon la municipalité, cet acte autoritaire va à l'encontre de la vision du Président de la République, SEM. Alassane Ouattara, qui prône un développement inclusif, alliant modernisation urbaine et protection des plus démunis. 


Adama Bictogo et ses collaborateurs ont exhorté le Ministre-Gouverneur à respecter ces principes fondamentaux pour garantir un avenir juste et équitable pour tous.


Face à cette crise, la Municipalité de Yopougon s'est engagée à prendre des mesures immédiates pour atténuer les souffrances des victimes. En collaboration avec la Direction régionale de l'éducation nationale (DRENA), des solutions seront envisagées pour réaffecter les 1 880 élèves privés d'éducation dans d'autres établissements de la commune. 


De plus, des efforts sont déployés pour trouver des solutions d'hébergement temporaire pour les familles démunies, afin de répondre à leurs besoins urgents.


 

En conclusion, la Municipalité de Yopougon a appelé à la solidarité nationale et internationale pour faire face à cette crise. Elle a exhorté également les autorités compétentes à agir avec compassion et responsabilité, en plaçant le bien-être des citoyens au cœur de leurs actions.




Jean Chresus, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Candidature de Gbagbo en 2025, du bruit pour rien qui profite à ADO ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Etes vous attaché au Fcfa ?
 
4307
Oui
58%  
 
3005
Non
40%  
 
146
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Destruction de Yopougon-Gesco, la municipalité dénonce les démolitions unilatérales et se désolidarise des actions de Bacongo
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter