Niger Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Niger : La CEDEAO appelle l'AES à renoncer à son projet de retrait
 

Niger : La CEDEAO appelle l'AES à renoncer à son projet de retrait

 
 
 
 4563 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 26 février 2024 - 09:43

Les présidents du Burkina Faso, du Niger, du Mali


La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a demandé au Mali, Niger et du Burkina Faso rassemblés au sein de l'AES de renoncer à leur projet de retrait.


Samedi, la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) en sommet extraordinaire à Abuja, au Nigeria, a décidé de la plus grande partie des sanctions contre le retrait du Mali, du Burkina Faso et du Niger de l’Organisation. 


Un retrait du Mali, du Niger et du Burkina Faso aurait des implications politiques, sociales, économiques, financières et institutionnelles pour les trois pays ainsi que pour la CEDEAO en tant que région", prévient le président de la Commission, Omar Touray.


Dans son Communiqué final du Sommet extraordinaire de l’Autorité des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO sur la situation politique, de paix et de sécurité dans la région, la CEDEAO indique que le retrait des pays membres de l’Alliance des Etats du Sahel (AES) « entraînera une réduction de la taille du marché » de l’espace et « l’arrêt ou la suspension de projets/programmes de la CEDEAO ».


 

En autres conséquences, les questions de libre circulation des personnes et des biens et la sécurité dans l'espace Cedeao, la fragilisation de la coopération en matière de lutte contre le terrorisme. 


M Touray a déclaré que dans le cadre de la coopération régionale contre le terrorisme, l'extrémisme violent et le crime organisé, les trois pays ont bénéficié d'environ 100 millions de dollars mobilisés dans le contexte du plan d'action de la CEDEAO contre le terrorisme.


 Le communiqué ajoute qu'une partie des fonds, environ 7,5 millions de dollars, est allouée pour aider les trois pays à acquérir l'équipement nécessaire à leur lutte contre le terrorisme.


L'AES est donc appelé à renoncer à son projet.


Pour M. Touray, le Burkina Faso, le Mali et le Niger pourraient souffrir d'un isolement diplomatique s'ils quittaient le bloc régional.


 

Créée au mois de septembre 2023, l’Alliance des États du Sahel a décidé de se retirer de la Cédéao, accusant l’organisation de ne pas avoir porté assistance à ces trois pays dans la cadre de la lutte contre le terrorisme.




 
AES
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Candidature de Gbagbo en 2025, du bruit pour rien qui profite à ADO ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Etes vous attaché au Fcfa ?
 
4307
Oui
58%  
 
3005
Non
40%  
 
146
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Niger : La CEDEAO appelle l'AES à renoncer à son projet de retrait
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter