Côte d'Ivoire Technologie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Projet FONSTI, Adama Diawara souhaite une interaction dynamique entre les acteurs de l'écosystème de la recherche et de l'innovation et ceux du secteur privé
 

Côte d'Ivoire : Projet FONSTI, Adama Diawara souhaite une interaction dynamique entre les acteurs de l'écosystème de la recherche et de l'innovation et ceux du secteur privé

 
 
 
 1528 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 semaines
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 21 mars 2024 - 19:37

Lugon-Moulin et Diawara jeudi à Abidjan


Dans le cadre de ses activités de soutien à la recherche et à l’innovation, le FONSTI a financé, depuis 2020 (date de démarrage effectif de ses activités) à ce jour, 59 projets, dont quatorze (14) sont achevés. Parmi ces 14 projets achevés, une cérémonie de présentation des résultats de 10 projets qui ont bénéficié d’un financement du FONSTI-PASRES à hauteur de 197 120 133 F CFA a eu lieu ce jeudi 21 mars 2024 à Abidjan.


Pour rappel, de 2020 à 2023, le FONSTI a alloué au financement de projets, un montant de 1 141 381 133 F CFA. Selon Dr Sangaré Yaya, Secrétaire général du FONSTI, la présentation des résultats de ces projets constitue une étape préalable au processus de leur valorisation économique, en interaction avec le secteur privé.


Cette cérémonie vise à promouvoir et à communiquer au secteur privé, à la société civile, à la presse et autres parties prenantes dont les bénéficiaires finaux, les résultats obtenus au terme de l’exécution de ces dix (10) projets, à diffuser les résultats obtenus par les chercheurs auprès du secteur privé, de la société civile et la presse dans une optique de partenariat, à recueillir des avis et suggestions pour améliorer l’impact des projets sur la société afin de mettre effectivement la recherche au service de la communauté, à faciliter le transfert et l’échange de savoirs et de technologies, à faire des recommandations à l’endroit des décideurs politiques, des dirigeants du secteur privé et de la société civile et à contribuer à l’amélioration et à l’efficacité des politiques publiques dans le domaine de la Science, de la Technologie et de l’Innovation (STI).


Cette cérémonie de présentation des résultats a enregistré la présence du Professeur Diawara Adama, ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, d'Anne Lugon-Moulin, Ambassadeur de Suisse en Côte d’Ivoire, de Fama Touré, Président de la Chambre de commerce et d'industrie de Côte d’Ivoire.


Au terme de cette cérémonie de présentation des résultats de projets financés par le FONSTI, le Professeur Adama Diawara a remercié les lauréats pour la qualité de leurs présentations qu’il a trouvées très intéressantes et les a félicités pour les travaux de recherche effectués et qui leur ont permis d’atteindre les objectifs initialement assignés par le FONSTI.


Il a ajouté que quelques faits majeurs retiennent son attention à l’issue de cette cérémonie. Adama Diawara est convaincu que les résultats qui ont été présentés, ce jour, contribueront à l’amélioration des conditions de vie socio-économiques des populations ivoiriennes. Il note que les recommandations pertinentes qui ont été formulées par les lauréats serviront d’indicateurs et d’outils d’aide à la décision à la disposition des pouvoirs publics pour améliorer le niveau de vie de nos concitoyens. Adama Diawara salue enfin la contribution importante et très attendue du secteur privé qui a été, une fois de plus relevée, au regard du potentiel de valorisation économique des résultats présentés. 


 

En sa qualité de Ministre, il souhaite une interaction dynamique entre les acteurs de l’écosystème de la recherche et de l’innovation et ceux du secteur privé dans le pays, à l’image de ce qui se déroule dans les pays du Sud Est Asiatique comme la Corée du Sud, Taiwan et Singapour.


Car selon lui, ces pays qui affichent aujourd’hui des performances économiques remarquables doivent leur succès à leur investissement important dans la recherche et l’innovation avec une forte implication du secteur privé.


Pour Dr Sangaré Yaya, c’est une exigence primordiale pour le FONSTI de financer les projets qui a pour vision de contribuer à faire de la Côte d’Ivoire un pays prospère dont l’économie est basée sur le Savoir en lieu et place des matières premières brutes.


Il a, à l'occasion de cette cérémonie, félicité les chercheurs, leurs équipes de recherche et les bénéficiaires finaux des résultats, pour le travail abattu.


« Nous devons nous inspirer des meilleurs exemples de valorisation économique de la recherche et de l’innovation sur le continent, comme c’est le cas du Kenya, avec la Silicon Savannah où j’étais au mois de janvier dernier. Le Kenya a vu émerger des start-ups mondialement reconnues comme l’entreprise M-Pesa dans le domaine des moyens de paiements électroniques et M-Kopa dans le domaine du microcrédit », a souligné, Dr Sangaré. 


Il a fait remarquer qu’un pays qui importe la totalité des connaissances et technologies nécessaires à son développement est un pays très vulnérable. Et a appelé à l'engagement des pouvoirs publics, communauté scientifique et secteur privé à investir dans la recherche et à valoriser ses résultats pour l’émergence économique et l’industrialisation du pays.


 

Dr Sangaré Yaya a annoncé que cette année, au mois de mai, le FONSTI co-organisera en Suisse, avec le Fonds National Suisse, qui est son modèle de référence et son partenaire stratégique, la 12ème Rencontre Annuelle du Conseil Mondial de la Recherche (GRC). 


Les projets concernés sont, la « Conception et réalisation d’un système de chauffage de poussins à biogaz provenant des fientes de poules, le Développement et optimisation d'un procédé d’électrocoagulation pour le traitement des eaux usées huileuses de l’industrie pétrolière en Côte d’Ivoire, la Valorisation de la mangue non exportée produits dérivés par la conservation et la transformation durables, la Valorisation des déchets de la filière cacaoyère en bioproduits à haute valeur ajoutée, le Développement de nouveaux alicaments à base de fruits et légumes négligés sauvages locaux comestibles contre les maladies du diabète et de l’hypertension artérielle : optimisation de leur fonctionnalité par lacto-fermentation contrôlée et dirigée, la Mise en place d'une miniusine de transformation de noix de cajou, la Conception et optimisation d’un prototype à haut rendement d’aquaculture de tilapia hors-sol à pompage solaire pour une autosuffisance en poisson des populations des régions Nord de la Côte d’Ivoire, la Mise en place d'un système d'élevage et de transformation des insectes comestibles adapté aux conditions agricoles en Côte d'Ivoire, la Production communautaire de biogaz à partir des eaux usées de la transformation de manioc pour les besoins de 20 ménages et le Projet de recherche sur la résilience organisationnelle des entreprises ivoiriennes ».


Anne Lugon-Moulin, Ambassadeur de la Suisse en Côte d'Ivoire, a salué la tenue de cette cérémonie qui est l'aboutissement des cinq milliards de FCFA alloués par son pays au FONSTI.


En marge de cette cérémonie, un protocole d'accord d’une durée de 2 ans a été signée entre le Président de la Chambre de commerce et d'industrie de Côte d’Ivoire, Fama Touré et le Secrétaire général du FONSTI, Dr Sangaré Yaya pour la mise en œuvre de projets communs. Il s'agira du cofinancement des projets, des stages écoles et doctoral et de l'immersion des enseignants chercheurs dans le privé.

 


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Disparition de la commune du Plateau au profit d'une absorption du District d'Abidjan, bonne idée?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Candidature de Gbagbo en 2025, du bruit pour rien qui profite à ADO ?
 
2159
Oui
60%  
 
1289
Non
36%  
 
135
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Projet FONSTI, Adama Diawara souhaite une interaction dynamique entre les acteurs de l'écosystème de la recherche et de l'innovation et ceux du secteur privé
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter