Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Le  parti de Simone Gbagbo soumet ses propositions  au Conseil des Droits de l'Homme pour des élections transparentes et  apaisées en 2025
 

Côte d'Ivoire : Le parti de Simone Gbagbo soumet ses propositions au Conseil des Droits de l'Homme pour des élections transparentes et apaisées en 2025

 
 
 
 2745 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 12 avril 2024 - 09:57

La présidente du CNDH, Namizata Sangaré et le chef de la délégation du MGC jeudi à Abidjan (DR)  


Une délégation du parti de Simone Gbagbo, le Mouvement des Générations Capables (MGC) a échangé le jeudi 11 avril 2024, avec le Conseil national des droits de l’homme (CNDH), autour des défis du système électoral ivoirien afin de trouver ensemble des mécanismes pour une élection plus transparente et apaisée.


Cette rencontre fait suite à l’annonce de la Commission Électorale Indépendante (CEI) de procéder à la mise à jour de la cartographie électorale en vue de l’élection présidentielle d’octobre 2025. 


Ladite opération est prévue du 1er au 30 avril 2024 avec l’implication des autorités administratives, les représentants des partis politiques, les élus locaux et les chefs de communauté.


 

L’ex-Première Dame de Côte d’Ivoire a dénoncé une opération unilatérale et demandé à la CEI de la surseoir.


La délégation du MGC conduite par son premier vice-président Traoré Dominique a été reçue le jeudi 11 avril par la présidente du CNDH, Mme Namizata Sangaré qui avait à ses côtés certains de ces collaborateurs. Selon M Traoré Dominique, les propositions du MGC se résument en cinq points. Il s’agit des réformes juridiques qui intègrent la révision de la constitution, la révision du code électoral et une réforme de la CEI. Outre cette réforme, le MGC souhaite un audit et une révision de la liste électorale, un nouveau découpage électoral, la suppression du parrainage citoyen à l’élection du Président de la République et la prise de mesure sécuritaire du processus électoral.


« Tous ces points constituent de véritables défis qui appellent à des discussions plus approfondies et une collaboration forte entre toutes les forces vives de la nation en vue d’obtenir les réformes électorales souhaitées » a indiqué Traoré Dominique.


Pour sa part, la présidente du CNDH, tout en saluant le MGC pour cette démarche et cette initiative, a rassuré ses hôtes du jour sur le fait que les équipes du CNDH allait s’imprégner et étudier en profondeur les propositions du MGC avant de les recontacter pour un plaidoyer commun sur tout ce qui peut améliorer le contexte électoral ivoirien et contribuer ainsi à la consolidation de la paix.


Donatien Kautcha, Abidjan 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Le parti de Simone Gbagbo soumet ses propositions au Conseil des Droits de l'Homme pour des élections transparentes et apaisées en 2025
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter