Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : Sanctions dans le secteur du transport, comprendre pourquoi le ministre Ngallè Bibéhè fait du deux poids - deux mesures
 

Cameroun : Sanctions dans le secteur du transport, comprendre pourquoi le ministre Ngallè Bibéhè fait du deux poids - deux mesures

 
 
 
 976 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 semaine
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 15 mai 2024 - 11:03

Jean Ernest Masséna Ngallè Bibéhè, ministre des Transports (Ph)


Le ministre Ngallè Bibéhè vient de sanctionner légèrement Socatur, compagnie de transports, où il est principal actionnaire et ancien DG


Jean Ernest Masséna Ngallè Bibéhè, le ministre camerounais des Transports vient de suspendre à titre « conservatoire » pour une période 7 jours, les activités de la société camerounaise de Transport urbain, (Socatur), exerçant à Douala, selon un communiqué rendu public récemment. Toujours selon le même communiqué, une enquête est ouverte sur l’accident ayant causé la mort de deux personnes et impliquant un bus de ladite compagnie de transport.


La raison de la sanction


 Un Bus de l’entreprise de transport urbain Socatur est au cœur d’un accident de la circulation routière ayant entrainé la mort de deux personnes et fait 5 blessés au lieu-dit « Vallée Bessengue » le 8 mai dernier, à Douala, la métropole économique du Cameroun. La sanction du ministre des Transports est contenue dans un communiqué radio-presse rendu public le même jour et parcouru par Koaci.


La sanction est prise à titre conservatoire par le ministre conformément à la règlementation en vigueur, lit-on dans le document.


De plus, il a instruit l’ouverture d’une enquête technico-administrative afin d’établir les différentes responsabilités ayant conduit à la survenance de cet « évènement malheureux ».


Deux poids-deux mesures


Jean Ernest Masséna Ngallè Bibéhè, est ministre des Transports depuis le 3 mars 2018. En 6 ans, l’opinion a assisté à plusieurs sanctions des compagnies de transports concurrentes. Listons quelques de ces sanctions.


 

En juin 2019, Touristique express, une compagnie leader du marché du transport est sanctionnée pour un mois, suite à un accident mortel.


En juillet 2019, Salam est suspendue pour 15 jours. En 2020, les compagnies RAZIAT, SIATOUR, sont suspendues pour 3 mois après des accidents de la route.


En décembre 2020, GATC est suspendu pour 15 jours après plusieurs infractions routières.


En 2021, Touristique Express est suspendu à nouveau pour un mois à la suite d'un accident mortel.


Camtour est suspendu pour 3 mois à la suite de manquements aux normes de sécurité routière.


En avril 2021, Touristique Express est suspendu indéfiniment à la suite d'un accident mortel.


Février 2022, la société GUAN voyages est suspendue pour 15 jours par suite d'une série d’infractions routières.


 

Comprendre cette discrimination


La Socatur, où Jean Ernest Masséna Ngallè Bibéhè actuel ministre des Transports a été lui-même directeur général, est actuellement dirigée par son épouse Lydienne Ngallè Bibéhè née Mouloby. C’est une société camerounaise d’économie mixte créée en 2001 au capital de 500 000 000 FCFA. Elle a démarré ses activités en mars 2021 avec 32 actionnaires dont la communauté urbaine de Douala, détentrice de 33% des parts d’actions.


Le ministre des Transports en est le principal actionnaire privé. Il y détient 55% des parts.


Selon une opinion répandue, l’implication du ministre des Transports au sein de cette compagnie de voyages, explique la légèreté de la sanction dans un pays géré à l’emporte-pièce.


 


Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun.


-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-oucameroun@koaci.com


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : La dette ivoirienne notée BB+ par Standard and Poor's, douche froide pour l'opposition ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : "Peste porcine", un affaire montée pour faire profiter les laboratoir...
 
3106
Oui
73%  
 
1034
Non
24%  
 
141
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Cameroun : Sanctions dans le secteur du transport, comprendre pourquoi le ministre Ngallè Bibéhè fait du deux poids - deux mesures
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter