Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: ICON, Mayobo Yves prend la tête du parti de feu Jean-Yves Dibopieu et invite Ouattara et Gbagbo à se retirer de la présidentielle de 2025
 

Côte d'Ivoire: ICON, Mayobo Yves prend la tête du parti de feu Jean-Yves Dibopieu et invite Ouattara et Gbagbo à se retirer de la présidentielle de 2025

 
 
 
 3466 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 19 mai 2024 - 09:04

Mayobo Oga Dadé Yves


Intégrité et Conscience Nationale (ICON), le parti politique fondé par feu Jean-Yves Dibopieu en 2015, s’est choisi un nouveau président en la personne de Mayobo Oga Dadé Yves. Il a été porté à la tête de cette formation politique, samedi 18 mai 2024, à l’issue du premier congrès extraordinaire électif dudit parti, qui s’est déroulé à la Fondation Félix Houphouët Boigny de Yamoussoukro. 


Unique candidat déclaré à ce congrès électif, le compagnon de lutte de feu Jean-Yves Dibopieu a été plébiscité par les militants, en vue de présider aux destinées de ICON. Il aura la lourde tâche de poursuivre la vision du président-fondateur de ce parti politique rappelé à Dieu, le 27 octobre 2023. 


Juste après son plébiscite, Mayobo Oga Dadé Yves, a dévoilé un pan des actions prioritaires qui vont rythmer sa gouvernance. « Notre président-fondateur Jean-Yves Dibopieu aux côtés de qui nous avons travaillé quotidiennement pour fonder notre structure politique ICON nous a malheureusement quittés et aujourd’hui, nous avons la lourde tâche de porter le flambeau. Nous nous devons de pérenniser ses idées et de faire en sorte que ICON sur l’échiquier politique et international soit représentatif », a-t-il déclaré.


Poursuivant, le nouveau président de ICON a fait savoir que son parti est déterminé à prendre toute sa place dans l’arène politique ivoirienne, en vue de faire changer un certain nombre de choses. « Si nous jeunes avons décidé de prendre le taureau par les cornes, c’est parce que nous sommes fatigués de certaines choses. Depuis 1995 après le décès Félix Houphouët Boigny, nous avons assisté à une série de combat générationnelle qui, à chaque élection en Côte d’Ivoire, nous conduit à des pertes en vies humaines. En 1995 il y a eu le boycott actif où le FPI d’alors et le RDR se sont mis ensemble pour combattre le PDCI au pouvoir. En 2010, le RDR et le PDCI se sont mis ensemble pour combattre le FPI. En 2020, nous nous retrouvons dans une position où l’opposition à l’intérieur duquel se retrouvent encore ces mêmes entités ont combattu le RHDP transfuge du RDR. Mais chaque fois que ce jeu de maracana déséquilibré de deux contre un se passe, ce sont des Ivoiriens qui meurent et c’est en particulier la jeunesse, car c’est elle qui bat sa poitrine pour aller défendre les intérêts de la nation. Nous disons que ça suffit », a-t-il martelé.


 

Pour le nouveau président de ICON, il est temps pour « les présidents Alassane Ouattara et Laurent Gbagbo de se retirer des élections présidentielles d’octobre 2025 pour que les Ivoiriens puissent avoir le cœur tranquille et aborder ces futures joutes électorales avec beaucoup plus de sérénité ». Par ailleurs, sur la question de la CEI, dont de nombreux partis politiques demandent la reforme, le nouveau leader de ICON s’est voulu on ne peut plus clair.


« Notre CEI dite indépendante ne l’est pas en réalité, parce qu’elle est dirigée de main de maitre par le politique. Une commission au sein de laquelle se retrouvent toutes les entités politique, ne peut pas avoir les mains libres. Il faut reformer la CEI et c’est pourquoi nous avons proposé l’ARET, qui est l’Autorité religieuse pour des Elections Transparentes, parce que nous estimons que le religieux a trois entités en lui qui lui permettront d’être vraiment honnête et produire de bons résultats pour le bonheur de la population », a-t-il soutenu.


Dans les prochains jours, le successeur de feu Jean-Yves Dibopieu entend engager « ses camarades frères » sur le terrain, afin d’être les porte-paroles du parti auprès des populations, dans l’optique de les appeler à un éveil des consciences, car dit-il, « l’ère où il faut toujours avoir peur lorsque sonne la période des élections est terminée. Nous voulons faire cohabiter les différentes libertés de tous les partis politiques et toutes les entités qui sont sur l’ensemble du territoire national. Il faudrait qu’on interpelle nos ainés en leur disant de penser à l’intérêt du peuple ; et pour cela, nous invitons nos deux pères politiques en l’occurrence les présidents Alassane Ouattara et Laurent Gbagbo à quitter la scène politique », a-t-il poursuivi. 


Le premier congrès électif de ICON a également été marqué par un volet scientifique. Les congressistes ont eu l’honneur d’être édifiés par Dr Boga Sako Gervais sur le thème : « Quelle relève résiliente dans la vision du président-fondateur Jean-Yves Dibopieu ». Le président de la Fondation internationale pour l’observation et la surveillance des droits de l’homme et de la vie pacifique (FIDHOP), a rendu un vibrant hommage à feu Jean-Yves Dibopieu pour s’être sacrifié pour la nation. Pour lui, l’ancien secrétaire général de la FESCI mérite d’être cité en exemple pour son intégrité et sa résilience. 


Il a exhorté les militants de ICON à marcher dans sa vision, car la dévoyer, ce serait trahir sa mémoire. Gervais Boga Sako, n’a pas manqué d’envoyer quelques piques à la grande famille politique de Jean-Yves Dibopieu qui selon lui, l’a oublié alors qu’il a fait don de sa vie pour elle.


 

Notons qu’au cours de ce congrès, ICON a bénéficié du soutien de plusieurs partis politiques de l’opposition à savoir, le PDCI-RDA, le FPI, le MGC, le PPA-CI, et la famille biologique de feu Jean-Yves Dibopieu.



Wassimagnon         


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Alassane Ouattara a-t-il raison de ne pas se prononcer "trop vite" sur 2025 ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Plus rassurés qu'avant quand s'ouvre la saison des pluies ?
 
1688
Oui
34%  
 
3129
Non
63%  
 
118
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: ICON, Mayobo Yves prend la tête du parti de feu Jean-Yves Dibopieu et invite Ouattara et Gbagbo à se retirer de la présidentielle de 2025
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
k
Encore des "politiciens" niveau CP1 qui vivent sur tik tok
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter