Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Conflit communautaire à Gbon, Bruno Koné appelle à la limitation des pratiques traditionnelles
 

Côte d'Ivoire : Conflit communautaire à Gbon, Bruno Koné appelle à la limitation des pratiques traditionnelles

 
 
 
 7131 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 20 mai 2024 - 10:42

Bruno Koné au chevet des blessés du conflit de Gbon (Ph KOACI)



Hier dimanche 19 mai 2024, la deuxième réunion du Conseil Régional de la Bagoué s'est déroulée dans une salle comble du Centre Culturel de Boundiali. Cette session, présidée par le Ministre Bruno Nabagné Koné, Président de la Région de la Bagoué, a été marquée par une série de discussions et d'annonces importantes.


L'événement a cependant été assombri par le conflit communautaire survenu à Gbon, entraînant des pertes en vies humaines et de nombreux blessés. 


En réponse à cette crise, le commandant supérieur de la Gendarmerie, le Général Apallo, a fait le déplacement pour délivrer un message de paix et de tolérance aux différentes communautés présentes. Il a insisté sur la nécessité de respecter les croyances religieuses de chacun pour promouvoir la coexistence harmonieuse.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Le Ministre Bruno Nabagné Koné, soutenu par la Ministre Mariatou Koné, maire de Boundiali, a souligné l'importance du dialogue et de l'unité pour construire une Côte d'Ivoire solidaire et prospère, conformément à la vision du Président Alassane Ouattara. 


« Nous déplorons ces incidents et souhaitons les éviter. Il est crucial de communiquer et de rester unis. C'est cette Côte d'Ivoire de la cohésion que nous voulons bâtir. Nos populations doivent apprendre à vivre ensemble, quelle que soit leur religion ou leurs coutumes », a-t-il déclaré.


 

Il a en outre souligné que la tolérance et la limitation des pratiques traditionnelles extrêmes sont essentielles pour éviter les divisions. 


« Nous devons tolérer et mettre des limites dans la pratique de nos traditions pour maintenir la paix et la cohésion », a-t-il ajouté.


Le Ministre Bruno Koné a également abordé les récentes crises de chefferie à Boundiali, affirmant que ces problèmes peuvent être résolus par un respect strict des traditions et en évitant l'intervention des cadres dans les affaires coutumières.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


 « Ces questions peuvent être réglées si nous laissons les traditions suivre leur cours. J'en appelle à la responsabilité de chaque cadre pour prévenir de nouvelles crises », a-t-il précisé.


Au-delà de ces questions urgentes, la session du Conseil Régional a été l'occasion d'annoncer le lancement de projets majeurs dans les semaines à venir, visant à améliorer les conditions de vie dans la région de la Bagoué. 


Le natif de Kouto, Bruno Nabagné Koné a symboliquement remis des chèques aux premiers bénéficiaires du Fonds BNK, une initiative visant à assurer l'autonomie financière des jeunes et des femmes de la région, dans le cadre de sa politique sociale. En plus, un lot important de draps a été remis aux centres de santé, témoignant de l'engagement continu de la région pour le bien-être de ses habitants.


 

La session a réuni de nombreuses personnalités, dont le Vice-gouverneur du District Autonome des Savanes, M. Dognon Koné, et les députés Djakaridja Bamba et Gounougo Tenena. Les maires des sept communes de la Bagoué, ainsi que des représentants d'autres communes comme Soubré, Morondo, Tehini, Doropo, Danané, Djbrosso, Bouna, Ouangolo et Issia, étaient également présents, aux côtés des autorités administratives, coutumières et religieuses.


En conclusion, Bruno Nabagné Koné a réitéré l'importance de l'union et de la cohésion pour le développement régional.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


 « Nous ne pouvons avancer dans la division. C'est pourquoi nous prônons l'unité, le renforcement de la cohésion et la tolérance des traditions. Ensemble, nous sommes plus forts pour lutter contre la pauvreté et améliorer les conditions de vie de nos populations », a-t-il conclu.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Jean Chresus, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Alassane Ouattara a-t-il raison de ne pas se prononcer "trop vite" sur 2025 ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Plus rassurés qu'avant quand s'ouvre la saison des pluies ?
 
1688
Oui
34%  
 
3129
Non
63%  
 
118
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Conflit communautaire à Gbon, Bruno Koné appelle à la limitation des pratiques traditionnelles
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter