Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Départ du maire au PDCI, échauffourées à la mairie de Hiré, le conseil municipal perturbé par des manifestations
 

Côte d'Ivoire : Départ du maire au PDCI, échauffourées à la mairie de Hiré, le conseil municipal perturbé par des manifestations

 
 
 
 15574 Vues
 
  8 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 semaine
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 02 juillet 2024 - 14:02

Échauffourées à Hiré (Ph KOACI)



Ce mardi 2 juillet 2024, la mairie de Hiré a été le théâtre de violentes échauffourées, perturbant ainsi la tenue du conseil municipal. Les événements ont été déclenchés par la colère des militants du Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) envers le maire Gilbert Kacou Francis. Élu sous la bannière du RHDP, le maire a récemment décidé de rejoindre le Parti Démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI), provoquant l'indignation de nombreux membres de son ancien parti.


Certains militants du RHDP, indignés par la décision du maire de changer d'allégeance politique, ont organisé une manifestation pour exprimer leur mécontentement et exiger son départ de la tête de la commune. La situation a dégénéré lorsque les manifestants, principalement des jeunes, ont affronté un autre groupe composé essentiellement de femmes, qui s’opposaient à leur revendication. Les femmes scandaient "On veut GFK, on veut GFK" (GFK étant les initiales de Gilbert Kacou Francis), montrant leur soutien au maire malgré son changement de camp politique.


Les tensions ont rapidement escaladé, entraînant des échauffourées dans la cour de la mairie. Des individus venus de la ville ont fait irruption en pleine réunion du conseil municipal, provoquant le chaos et saccageant les lieux. La police, tentant de rétablir l'ordre, a eu recours à des gaz lacrymogènes pour disperser la foule. Les affrontements ont causé des dégâts matériels importants et perturbé gravement le fonctionnement de la mairie.


 

Le départ de Gilbert Kacou Francis vers le PDCI, a été perçu par les militants du RHDP comme une trahison, d'où leur indignation. Cependant, le soutien affiché par le groupe de femmes indique une division au sein de la population de Hiré sur la question. La police, bien que présente en nombre, a eu du mal à contenir la violence de la situation.


Cet incident met en lumière les tensions politiques croissantes en Côte d'Ivoire, où les changements d'allégeance des élus peuvent provoquer des réactions passionnées et parfois violentes. La situation à Hiré est un exemple de la fragilité de la stabilité politique locale, exacerbée par les rivalités entre les partis.


La gestion de cette crise par les autorités locales et la capacité du maire Gilbert Kacou Francis à naviguer dans ces eaux troubles détermineront en grande partie la stabilité future de la commune de Hiré. Les militants du RHDP, tout comme les sympathisants du maire, devront trouver un terrain d'entente pour éviter que de telles violences ne se reproduisent.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


En conclusion, la perturbation du conseil municipal de Hiré et les échauffourées qui s'en sont suivies reflètent les défis politiques actuels en Côte d'Ivoire. Les autorités devront travailler à apaiser les tensions et à trouver des solutions durables pour maintenir la paix et la cohésion sociale dans la commune.


 

Cliquez pour agrandir l'image  
 


Jean Chresus, Abidjan



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan, de la provocation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Crise de royauté chez les Baoulés, les politiciens tirent les ficelle...
 
3152
Oui
70%  
 
1213
Non
27%  
 
116
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  8 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Départ du maire au PDCI, échauffourées à la mairie de Hiré, le conseil municipal perturbé par des manifestations
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
kkskof
Mais diantre, pourquoi à chaque fois qu'il y a violence dans ce pays, il est question du RDR, RHDP? ce n'est pas la 1ere fois qu'1 maire ou 1 député change de bord dans ce pays. La plupart du temps ils quittent un bord pour adhérer au RHDP et cela n'a jamais engendré de violence. Voilà que lorsqu'il s'agit du contraire alors là le RHDP montre son vrai visage. C'est un parti qui n'accepte pas la contradiction et cette manière sauvage de faire tisque d'engendrer de vrais troubles dans ce pays.
 
 il y a 1 semaine     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Prends mon "Gbo^h" de loin.....
 
 il y a 1 semaine
Pacosery
il y'a t'il eu des interpellations ? qui sont ceux la? que risque t'il ? trouble a l'ordre publique
 
 il y a 1 semaine     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Comme si les maires sont nommés par le Chef de l'Etat.....
 
 il y a 1 semaine     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
La violence est vraiment dans les gênes du rdr ! C'est dingue ça ! Avez-vous vu les autres militants des autres partis dont des élus migrent au restaurant, s'adonner à la violence ?! Non et non ! Maudit rdr qui ne connaît que le langage de la violence et de la division !
 
 il y a 1 semaine     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Okapi
C'est Gbagbo qui a amené la violence sous toutes ses formes au pays; c'est connu du monde entier et les VAR sont bel et bien là. Il ne faut pas venir distraire les gens ici. De Bédié, le pays a hérité de l'ivoirité de très triste mémoire. Vous n'avez aucune leçon à donner au RHDP; FPI (muté en PPA-CI Digbeu) et le PDCI sous Bédié, bilan = Nul, violence, ivoirité. Compris ?
 
 il y a 1 semaine
Will_Bill
Pas étonnant qu'on ne voit pas de commentaires à la con des suiveurs les @C, @Couly et autres moutons
 
 il y a 1 semaine     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Okapi
Commentaires à la CON, c'est bien votre cas. La logique voudrait que celui qui se fait élire sous la bannière d'un parti démissionne automatiquement de son poste, dès qu'il tourne casaque, OK, bande de tricheurs, démagogues et manipulateurs ! Chez nous au RHDP, nous sommes vigilants. Ce sont les électeurs RHDP qui t'ont choisi; si tu n'en es plus membre, tu démissionnes et on organise les élections partielles, OK, bande de cons ?
 
 il y a 1 semaine
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter