Logo Koaci
 
 
 
Côte d'Ivoire : Abidjan, un opérateur économique prétend être la cible de plusieurs enlèvements
 
© koaci.com - Lundi 1er Avril 2019-Le patron du Bureau africain de construction d'investissement et divers (BACID), Salami Rachidi a le sommeil trouble depuis quelques jours.

L'opérateur économique affirme qu'il est traqué par des individus non identifiés jaloux de son succès qui veulent le spolier de sa structure. 

Salami Rachidi a confié aujourd'hui à KOACI au cours d'une rencontre avec la presse qu'il a été plusieurs fois victime d'enlèvements et prend par ailleurs, l'opinion nationale à témoin. 

"J'ai été trois fois victime des individus qui ont tenté de m'enlever. Je prends l'opinion nationale à témoin, car je n'ai rien fait.Tout ce que je désire, c'est de donner du travail aux jeunes Ivoiriens, " a expliqué Salami Rachidi, sans rentrer dans les détails. 

Membre du Réseau de la francophonie et de l'habitat, le BACID emploie actuellement selon son patron une centaine de jeunes ivoiriens.


Wassimagnon
 
 
9451 Visit(s)    3 Comment(s)   Add : 01/04/2019
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions SRANBLE DEH
 
Les voleurs de la république sont à sa trousse, ils ne vont jamais changer leur manière de s'asseoir ces lascards, ne vous inquièté pas, ils seront bientôt chassé comme des chiens pourris de là où ils sont actuellement car ils ne devrait jamais être là.
 
 
 
See his contributions mecano
 
tu es venu faire du profit en Côte d'Ivoire ou bien tu es venu donner du travail aux jeunes ivoiriens? menteur là! qui te connait même pour parler de t'enlever? koaci, le gar vous ment, il cherche publicité comme son business ne marche pas, il veut qu'on parle de lui.
 
 
 
See his contributions mecano
 
tu es venu faire du profit en Côte d'Ivoire ou bien tu es venu donner du travail aux jeunes ivoiriens? menteur là! qui te connait même pour parler de t'enlever? koaci, le gar vous ment, il cherche publicité comme son business ne marche pas, il veut qu'on parle de lui.
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login