Cameroun Sport
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : Football, la Fédération camerounaise sommée de payer 316 000 EUR à Clarence Seedorf
 

Cameroun : Football, la Fédération camerounaise sommée de payer 316 000 EUR à Clarence Seedorf

 
 
 
 4927 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 01 mars 2021 - 07:56

« Rupture abusive de contrat », la Fifa exige à la Fecafoot de payer 316 000 Euros (soit 207283360 FCFA) à Clarence Seedorf, l’ancien sélectionneur des Lions indomptables, dont elle a jugé le licenciement sans fondement.


La Fédération camerounaise de football, doit verser au requérant dans les 30 jours à compter de la notification de la décision, le montant suivant de 316000 euros au titre d'indemnités de rupture de contrat, majorées de 5% d'intérêts à compter du 29 mai 2020 jusqu'à la date du paiement effectif.


Clarence Seedorf 45 ans, de même que son adjoint Patrick Kluivert, avaient été limogés du poste de sélectionneur du Cameroun, le 16 juillet 2016, après le fiasco de la CAN en Egypte.


La Fédération camerounaise de football (Fecafoot) avait évoqué une « sortie prématurée », alors que les lions se faisaient éliminer de la compétition par le Nigeria.

Les choix du sélectionneur étaient fortement critiqués. Les responsables du football camerounais lui reprochaient des choix inefficaces en attaque.  


En août 2019, le duo de techniciens néerlandais avait déposé une plainte à la Fifa, pour « licenciement abusif » Après un an de salaire perçu il ne leur restait que 4 mois non payés. 


 

Ils réclamaient 1,3 milliard FCFA à la Fecafoot.


Retro commissions 


Ce n’est pas la première fois que la Fecafoot est sommée de payer des indemnités à un technicien après un « licenciement abusif. »

Le Cameroun a en effet la fâcheuse réputation de se séparer de ses sélectionneurs pour les dédommager par la suite.

Si la Fecafoot a reçu la somme de 500 000 euros d’Arie Haan, ancien sélectionneur de l’équipe du Cameroun, pour « rupture unilatérale du contrat de travail », en 2010, la Fédération camerounaise a presque toujours été condamnée par la Fifa après les limogeages entraîneurs.


 En 2012, l’entraineur français Denis Lavagne avait vu son contrat interrompu par l’ancien ministre Adoum Garoua. Après avoir saisi la FIFA, il avait encaissé un bon pactole. 


En novembre 2015, l’Allemand Volker Finke avait obtenu près de 327,5 millions FCFA d’indemnités de licenciement auprès de la Fecafoot à l’issue d’un arrangement à l’amiable. Son adjoint, le ghanéen Ibrahim Tanko, avait pour sa part encaissé 124,450 millions FCFA.


 

Opposé à la Fecafoot pour « rupture abusive » de son contrat à la tête des Lions indomptables en 2017, Hugo Broos a été débouté par la FIFA. L’entraîneur belge n’a eu droit qu’à ses arriérés de salaires, soit 94 millions de FCFA.


Selon certains medias, les responsables de la Fecafoot orchestrent tous ces licenciements pour en tirer des rétro commissions.  


Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun. 

-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com-


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Cameroun : Football, la Fédération camerounaise sommée de payer 316 000 EUR à Clarence Seedorf
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement