Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : CPI, avant son départ ce que dit le juge-président  Eboe-Osuji de la procureure Fatou Bensouda
 

Côte d'Ivoire : CPI, avant son départ ce que dit le juge-président Eboe-Osuji de la procureure Fatou Bensouda

 
 
 
 8074 Vues
 
  4 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 05 mars 2021 - 16:01

Le juge Osuji 


Le mandat du Président de la Cour pénale internationale (Cpi) Chile Eboe-Osuji prend officiellement fin le 10 mars 2021.


Avant son départ, le Nigérian a partagé ses réflexions sur le fonctionnement la cour tout en parlant de la Procureure Fatou Bensouda et son successeur M. Karim Khan QC.


L’homme qui tient désormais le destin de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé car il dira si leur procès a pris fin ou pas, soutient qu’il faut veiller à ce que l'indépendance de la Cour ne soit pas compromise, en mettant en œuvre quelconque des recommandations des consultants chargés de l'examen.


 

« L'indépendance est la pierre angulaire de la légitimité de toute institution judiciaire. Rien de ce qui risque son compromis ne pourra jamais être assez bon pour cette Cour de justice internationale », relève Eboe-Osuji.


Il a rendu un vibrant hommage à la procureure dont les fonctions prennent officiellement fin en juin prochain.


« Je profite de cette occasion pour rendre hommage à Mme Bensouda. C'est une personne d'une intégrité incontestable, qui a été le meilleur exemple possible de ce que signifie avoir un Procureur indépendant, au service d'une Cour indépendante », confie le juge-président et de poursuivre. « Permettez-moi également de rendre hommage au futur Procureur. Je connais Karim depuis près de 25 ans maintenant, depuis que nous étions tous deux de beaucoup plus jeunes procureurs auprès des tribunaux ad hoc pour le Rwanda et l'ex-Yougoslavie. C'est un professionnel du droit de premier ordre avec un véritable sens du but que cette Cour représente. Je suis convaincu qu'il a la volonté d'utiliser cette Cour pour poursuivre son mandat d'humanité. »


Le 11 mars 2021, les juges éliront un nouveau Président pour succéder à Chile Eboe-Osuji. Les juges de la Chambre d’appel ont jusqu’avant fin mars 2021 pour se prononcer sur le verdict du procès de l’ancien président ivoirien et son bras droit acquitté en première instance en janvier 2019 pour les crimes contre l’humanité dont ils sont accusés.


Donatien Kautcha, Abidjan 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Indépendance, invités, Gbagbo et Bédié se sont-ils arrangés pour faire fond bond à Ouattara?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Grace présidentielle accordée, deal avec Ouattara, Gbagbo a-t-il eu c...
 
2122
Oui
48%  
 
2151
Non
49%  
 
126
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  4 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : CPI, avant son départ ce que dit le juge-président Eboe-Osuji de la procureure Fatou Bensouda
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Cette procureure rentrera dans l'histoire comme la plus nulle et grosse honte de notre continent. Elle a bâclé un slam dunk de procès pour laisser un sanguinaire sauvage bété comme gbagba s'évader sur technicalités alors que l'animal a fait 3 mille morts... C'est dégoûtant et un affront à la vie des Africains. On observe...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Adokaflai
T'es nul. Elle vient d'être félicitée, plébiscitée par son chef. Toi tu connais quoi en matière de justice. Vivement que Les articles de koaci redeviennent payants. Comme cela on va lire moins de âneries.
 
 il y a 1 an
Peace101
Trop ignare et ignorant toi. Tu espères quoi ? Qu'il la critiquer vertement destabiliserait la même institution où il a exercé et contribué à pérenniser. Quel âge as-tu toi ? T'as l'air d'être un vrai inculte mais lettré...
 
 il y a 1 an
Ubiquismus
Je cite: 1) « L'indépendance est la pierre angulaire de la légitimité de toute institution judiciaire. Rien de ce qui risque son compromis ne pourra jamais être assez bon pour cette Cour de justice internationale » 2) « Je profite de cette occasion pour rendre hommage à Mme Bensouda. C'est une personne d'une intégrité incontestable, qui a été le meilleur exemple possible de ce que signifie avoir un Procureur indépendant, au service d'une Cour indépendante » -Il est vraiment sérieux celui là ? -Je me demande comment allez-vous enseigner le droit à nos jeunes étudiants ?? La meilleure façon de faire comprendre le jargon et les concepts juridique aux non initiés, c'est de donner des exemples concrets. Avec quels exemples allez-vous illustrer l'indépendance et l'impartialité de Bensouda et de cette CPI ?? -Bon ! on vous regarde !! Dites un grand merci au juge Italien ! Le Woudy de Mama à lui seul, a "versé par terre la figure" de toute une institution dite internationale. Ils sont obligés à tout bout de champ, de répéter qu'ils sont indépendants et impartiaux ... Peut-être un martien vous croira.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter