Logo Koaci
 
 
 
Côte d'Ivoire : Abidjan,132 quartiers précaires bâtis sur une superficie de 5 mille hectares pour une population de 1,2 millions d'habitants
 
Koné vendredi à Abidjan (ph KOACI)

© Koaci.com- Vendredi 08 Mars 2019 –Dans le cadre de l’urbanisation de la ville d’Abidjan, le ministre de la Construction, du logement Search logement et de l’urbanisme a annoncé ce jour, au cours d’une rencontre avec la presse que le projet d’adressage des rues entrera dans sa phase active cette année et a précisé les quartiers précaires seront restructurés.

Bruno Nabagné Koné a révélé que la ville d’Abidjan compte 132 quartiers précaires construits sur une superficie de 5 mille hectares.

Selon lui, ce sont 1,2 millions de personnes qui vivent dans les quartiers précaires.

Dans le cadre de la restructuration des quartiers précaires, cinq seront pris en compte et le gouvernement entend donner un cadre de vie décent aux populations qui y vivent.

Il a mentionné, le lancement du projet pilote d’aménagement et de restructuration des quartiers précaires d’Abidjan (PAQRA) à Yopougon (Gesco Restructuré), Abobo (PK18) et Koumassi (Grand campement, Divo 1 et 2).

Au cours de cette rencontre initiée par le CICG, le ministre de la Construction, du logement Search logement et de l’urbanisme a encouragé ses compatriotes à immatriculer leurs biens et à aller jusqu’au bout de l’obtention de l’Arrêté de concession définitive (ACD) pour éviter les désagréments.

«Aujourd’hui, nous sommes à plus 2000 ACD signés depuis le mois de novembre, »a précisé le ministre de la Construction.

Les auteurs des constructions sans permis de construire seront désormais sanctionnées.

Bruno Nabagné Koné a annoncé que les sanctions prévues vont de 10 mille à 500 mille FCFA infligée aux architectes, entrepreneurs bénéficiaires des travaux ou autres responsables qui ont effectué des travaux au mépris des règles du Permis de construire.

En cas de récidive comme l’a mentionné l’ancien porte-parole du Gouvernement ivoirien, l’amende est portée au quintuple et une peine d’emprisonnement de 2 mois à 1 an peut être prononcée.

Il prévient que l’Etat peut ordonner la démolition des constructions édifiées en violation des règles du Permis de construire en l’absence de toute saisine du tribunal.

Nabagné Koné a rassuré les populations que de nouvelles dispositions seront prises dans le code de l’urbanisme et du foncier en cours de finalisation.

Enfin, au sujet du logement Search logement social qui suscite tant d'attente, le ministre confiant a résumé en ce sens: «Les logements sociaux: objectif 160 000 logements. La progression est faible, Mais cela reste une priorité. Les ressources sont maintenant disponibles pour augmenter la cadence. Nous y arriverons.»

Wassimagnon
 
 
12807 Visit(s)    1 Comment(s)   Add : 08/03/2019
  1 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions SRIKA BLAH
 
2020 est proche....nous sommes habitués á ce genre de paroles de miel
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login