Sénégal Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Sénégal : Rejet de son recours par la Cour suprême, la défense de Khalifa Sall va plaider l'erreur de procédure
 

Sénégal : Rejet de son recours par la Cour suprême, la défense de Khalifa Sall va plaider l'erreur de procédure

 
 
 
 4799 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 11 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 04 janvier 2019 - 08:56

Des partisans de Khalifa Sall devant la Cour suprême

©koaci.com- Vendredi 04 Janvier 2019 – La Cour suprême du Sénégal a rejeté jeudi le pourvoi en cassation introduit par les avocats de Khalifa Sall contre la décision de la Cour d'appel de Dakar. La défense avait aussitôt promis d’introduire un rabat d’arrêt. KOACI tient de sources sûres que celle-ci va plaider l’erreur de procédure.

À la tombée du verdict de la Cour suprême, hier, les avocats de l’ex maire de la capitale sénégalaise avaient annoncé la couleur. Les robes noires avaient promis d’introduire un rabat d’arrêt pour plaider la cause de leur client en prison depuis près de deux ans.

Pour la suite de l'affaire, la défense va utiliser un argument technique pour disculper son client : le rabat d'arrêt.

Mes Ciré Clédor Ly , Amadou Aly Kane, Seydou Diagne et autres examinent les détails de la décision de la Cour suprême à  la recherche de la moindre faille. Une erreur de procédure pourrait être exploitée dès les prochains jours.

Les conseils de l'ancien Maire de Dakar souhaiteraient que l'arrêt rendu par le juge Amadou Baal soit annulé par la voie "d'un deuxième pourvoi".

Ils demanderont ainsi à  la Cour de rétracter l’arrêt qu’elle a rendu au motif qu'il y'a eu une faute imputable, éventuellement, au dysfonctionnement du service du greffe, notamment. Mais, faudra-t-il le rappeler, la décision de la Cour suprême n'est pas encore disponible dans son intégralité.

Pour mémoire, l’ancien maire de Dakar Khalifa Sall a été arrêté le 07 mars 2017 dans le cadre de l’affaire dites de la caisse d’avance au sein de la dite mairie. Jugé pour plusieurs chefs d’accusations, notamment détournement de deniers publics, il sera déclaré coupable en Juillet 2018. Depuis lors ses avocats enchaînent les procédures pour libérer leur client des mains de dame justice. Aujourd’hui l’ultime combat consiste pour eux de réussir à  faire Khalifa Sall un candidat à  la prochaine présidentielle sénégalaise prévue le 24 février 2019.


Sidy Djimby Ndao , Dakar

Contacter KOACI.COM à  Dakar : + 221773243692 – ou sn@koaci.com

 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Burkina Faso: Des attaques soit disant terroristes jamais revendiquées, soupçonnez vous le camp Compaoré ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Expulsée et non poursuivie en justice, l'activiste Nathalie Yamb a-t-e...
 
1771
Oui
58%  
 
1142
Non
37%  
 
136
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement