Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Pour des taxes municipales à  double vitesse, les commerçants assiègent la mairie de Duekoué
 

Côte d'Ivoire : Pour des taxes municipales à  double vitesse, les commerçants assiègent la mairie de Duekoué

 
 
 
 8852 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 9 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 08 janvier 2019 - 22:04

Lundi à  Duekoué (ph KOACI)


©koaci.com- Mardi 08 Janvier 2019 – Le maire de la ville de Duekoué est confronté depuis le Lundi 07 Janvier dernier, à  la colère de ses administrés comme rapporté à  KOACI par une source sur place. Les commerçants, exerçant au grand marché de la ville, situé sur la route de Man ont, pour une affaire de taxe communale trouvée trop élevée, pris d'assaut la mairie de Duekoué, pour arracher des explications sur cette supposée augmentation. 


Chaque Lundi étant le jour de marché dans la capitale du Guémon, certains commerçants, selon des informations, ont préféré étaler leurs marchandises sur le boulevard qui traverse le marché, menant ainsi une sorte de concurrence aux vendeurs qui sont dans le marché.


 

 Considérée comme un domaine public, la mairie aurait décidé de faire payer la taxe à  hauteur de 500 fcfa par les commerçants qui occupent cette voie. Cette pratique qui existerait sous l'ancien maire, aurait mal été perçue par les commerçants au sein du marché.


 « II y a des gens qui ont payé des places à  la mairie pour pouvoir vendre au marché. Si tu n'as pas payé de place au marché et que tu veux t'installer sur le boulevard, tu ne paye pas les 200 fcfa comme ceux du marché, mais c'est 500 fcfa qui te sont exigés comme taxe. C'est chaque Lundi que cela se passe ainsi. Tu paies tes 500 fcfa et tu vends pendant la journée sur le boulevard, c'est comme ça que cela se faisait même avec l'ancien maire. Seulement, pendant les dernières campagnes électorales pour la mairie,un collectif de commerçant est allé voir le maire sortant pour harmoniser toutes les taxes à  200 fcfa et comme celui-ci voulait des suffrages, il a donné son accord pour que tous les commerçants paient la taxe au tarif de 200 fcfa.Le nouveau maire qui est arrivé, veut rétablir les choses. Selon lui, il a un objectif à  atteindre pour cela, chaque personne qui occupera le boulevard les Lundis, devra payer 500 fcfa comme taxe de mairie. C'est cette information que les gens ont mal compris en pensant que c'était tous les commerçants qui devaient payer ces 500 fcfa. Cela a été une incompréhension qui a conduit à  ces soulèvements. Ce Mardi 08 Janvier dans la soirée, une rencontre a été organisée par le maire avec tous les commerçants pour un éclaircissement. Il a tout détaillé et expliqué qui sont les commerçants qui paient 200 fcfa et qui sont ceux qui devront payer les 500 fcfa.» fait savoir Gabé Guillaume, responsable d'une structure à  Duekoué. Après les explications, toutes les parties se seraient entendues pour suivre la décision du maire.


T.K.Emile


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Justice, l'affaire du putsch au Burkina pourrait elle rattraper Guillaume Soro?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Attaquer frontalement les USA est-elle une bonne stratégie pour Guilla...
 
982
Oui
30%  
 
2137
Non
65%  
 
144
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement