Sénégal Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Sénégal : Présidentielle, 3 candidats dont l'ex Premier ministre Idrissa Seck jouent leur avenir aujourd'hui
 

Sénégal : Présidentielle, 3 candidats dont l'ex Premier ministre Idrissa Seck jouent leur avenir aujourd'hui

 
 
 
 5408 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 08 janvier 2019 - 09:39

Idrissa Seck

©koaci.com- Mardi 08 Janvier 2019 – Jour de vérité au Sénégal pour les candidats « admis au second tour des vérifications de parrainage en vue de la présidentielle du 24 février 2019 ». C’est en effet ce jour que le Conseil constitutionnel va s’exprimer sur le cas de ces trois candidat que sont Idrissa Seck, Malick Gakou et Madické Niang.

Mardi fatidique pour Malick Gakou, Idrissa Seck et Madické Niang qui jouent leurs dernières cartes.

Recalés au premier tour des vérifications des parrainages, ils seront édifiés sur le sort aujourd'hui par le Conseil constitutionnel, renseigne L'Observateur.

Le candidat d'Idy 2019 est en quête de 8 parrains pour compléter les 2000 de la région de Ziguinchor. Madické Niang, candidat de Madické 2019, doit régulariser 2000 parrains. Et Malick Gakou a besoin de régulariser 7200 parrains pour espérer participer à  la prochaine présidentielle.

Ainsi donc ce mardi, Idrissa Seck, à  l'image de Malick Gakou et de Madické Niang sont convoqués au Conseil constitutionnel pour savoir si oui ou non, leur dossier a des chances d'être accepté.

Mais du côté du camp de l’ancien Premier ministre Idrissa Seck on n'en doute point. Cette épreuve n'est rien d'autre qu'une formalité pour eux.

Cependant, ils s'attendent au pire comme l'a souligné le Dr Abdourahmane Diouf lors du lancement du Programme d'Idrissa Seck.

Le porte-parole de Rewmi assurait que Idrissa Seck a régularisé son dossier en ajoutant qu'il ne serait pas surpris de voir le pouvoir invalider la candidature de l'ancien maire de Thiès. Ce qui serait un tremblement de terre.

Pour avoir participé aux deux dernières présidentielles, Idrissa Seck aura montré qu'il a des arguments à  faire valoir. Tel un sphinx, il a toujours donné la preuve qu'il peut renaître de ses cendres. Après l'affaire Makka et Bakka, nombreux sont les Sénégalais qui croyaient l'ancien Premier ministre mort politiquement. Mais il a prouvé le contraire lors du congrès d'investiture tenu par le JDS.

“Il s'est réconcilié avec le peuple”, jubilaient ses partisans qui, depuis, se font de plus en plus visibles sur les réseaux sociaux qui était jusque-là  la chasse gardée du candidat de Pastef.

Avec un tel regain de confiance, le Président du Parti Rewmi est parti pour être l'une des attractions de la campagne électorale qui s'annonce. Car, et il doit en être conscient, cette fois ci, ça passe ou ça casse !

Sidy Djimby Ndao , Dakar

Contacter KOACI.COM à  Dakar : + 221773243692 – ou sn@koaci.com

 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Loi sur la CEI, pour vous le président de la comission de l'Union Africaine parle t'il au nom de l'Union Africaine?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Bilan de Ouattara, prenez vous au serieux les critiques de Guillaume S...
 
1032
Oui
42%  
 
1382
Non
56%  
 
36
Sans Avis
1%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008