Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Près de huit  ans après la crise post-électorale, une évaluation du processus de la réconciliation présentée en présence de Simone Gbagbo
 

Côte d'Ivoire : Près de huit ans après la crise post-électorale, une évaluation du processus de la réconciliation présentée en présence de Simone Gbagbo

 
 
 
 9272 Vues
 
  6 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 11 janvier 2019 - 10:37

Simone Gbagbo et les participants jeudi Abidjan (Ph KOACI)-

© koaci.com –Vendredi 11 Janvier 2019 –L’action pour la Protection des Droits de l’homme (APDH) et son partenaire la fondation Allemande « Konrad Adenauer Stiftung », ont fait une évaluation du processus de la renonciation nationale en Côte d’Ivoire, huit (08) après la crise post-électorale, avec pour thème : « Côte d’Ivoire : Réconciliation nationale, où en sommes-nous ? »

La présentation des résultats de l’étude a été faite jeudi à  Abidjan en présence de l’ex première Dame Simone Gbagbo, et de l’ancien ministre de la réconciliation, Sébastien Dano Djédjé, comme constaté sur place par KOACI.

Selon le président de l’APDH dans son discours d’ouverture, les ivoiriens en décidant d’aller à  la réconciliation, ont voulu écrire une nouvelle histoire. Pour Dr Arsène Néné Bi, l’expérience d’autres pays qui ont vécu la situation ivoirienne a démontré que la réconciliation est un sujet complexe.

« Malgré son caractère complexe, les pays qui ont traversé les crises sont parvenus à  la réconciliation. La réconciliation des ivoiriens est possible. Nous sommes convaincus que votre amour pour la Côte d’Ivoire est un atout majeur pour arriver à  la réconciliation », a-t-il déclaré.

Pour le militant des droits de l’homme, il est essentiel de prendre un bon départ car la marche vers la réconciliation est irréversible.

« Les résultats n’ont pas la prétention d’offrir des solutions. L’APDH veut emmener à  une véritable réconciliation dans le respect des droits de l’homme », a précisé Dr Néné Bi.

Quant au représentant résident de Konrad Adenauer Stiftung (KAS), M. Florian Karner, il a signifié d’entrée que la Côte d’Ivoire doit être un pays de paix et de prospérité pour toute la sous-région.

Selon lui, la plupart des acteurs veulent à  travers diverses actions ramener la paix dans le pays. C’est donc pour accompagner ces actions, que la fondation a soutenu l’APDH pour fournir une assistante aux autorités ivoiriennes.

« C’est une contribution à  la réconciliation nationale en Côte d’Ivoire », a-t-il souligné, avant d’ajouter que la réconciliation est une œuvre qui s’inscrit dans la durée.

« Une œuvre de sacrifice au plan social, économique et politique. C’est un honneur pour notre fondation de soutenir le processus de la réconciliation en Côte d’Ivoire dans l’harmonisation de sa vie socio-politique ».

Il faut noter que, après enquête auprès d’un échantillon de la population ivoirienne , il a été recommandé la volonté politique, l’établissement de la vérité, l’autorité de l’Etat et la sécurité des biens et des personnes, la justice nationale et internationale, la parole publique des leaders politiques, le dialogue politique, la réforme des lois confligènes, l’accès équitable à  l’administration et aux emplois publics , un processus électoral équitable et transparent, le pardon, la coexistence pacifique des communautés et l’identification des victimes pour une véritable réconciliation dans le pays.

Donatien Kautcha, Abidjan
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Ouganda: La peine de mort abolie pour certains crimes
 
 
Ouganda: La peine de mort abolie pour certains crimes
Politique
 
Soudan: La composition du conseil souverain chargé de la transition e...
 
 
Soudan:  La composition du conseil souverain chargé de la transition enfin dévoilée
Côte d'ivoire: «Affaire de nationalité octroyée aux orpailleurs», Bédié est rattrapé par son passé, selon  le RHDP
Politique
Côte d'ivoire: «Affaire de nationalité octroyée aux orpailleurs»,...
Côte d'Ivoire il y a 1 heure
 
Côte d'Ivoire: CEI, suite à la position de l'UA, un député martèle que c'est à la CADHP seule qu'il revient d'apprécier et non à la commission de l'UA
Politique
Côte d'Ivoire: CEI, suite à la position de l'UA, un député martèl...
Côte d'Ivoire il y a 2 heures
 
Côte d'Ivoire : Pour Bictogo, Blé Goudé à sa place dans la politique relativement à son parcours
Politique
Côte d'Ivoire : Pour Bictogo, Blé Goudé à sa place dans la politi...
Côte d'Ivoire il y a 2 heures
 
 
 
 
  6 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Près de huit ans après la crise post-électorale, une évaluation du processus de la réconciliation présentée en présence de Simone Gbagbo
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
jordanchoco2020
y'a que simone ????faut pas tous les camps ????? bon je prend une recommandation je cite "la parole publique des leaders politiques"""" mais c'est pas simone la menteuse qui a dit sur son face que Gbagbo est sorti lol!!!!!faut lui dire d'arreter de mentir comme ca lol!!c'est pas parce que la democratie du RHDP fait qu'elle est a l'aise contrairement a victime a ce jour qu'elle doit se comporter de facon indigne de la sorte lol !!! a bon entendeur
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Rolandk
Fanta gbê alias mama dedja, chef de la mafia au pouvoir n'a pas été inviter pour permettre dramanou ouatra le bouki sanguinaire de sindou, le champion en saut de cloture de finir de jouir. Il a tellement de problème, le pauvre. Dans 18 mois, ils vont dire aurevoir à  la cote d'ivoire. Tic tac tic tac tic tac, l'aiguille de la montre avance. Hee, le pouvoir n'est rien deh! Ça blague un moment et on se croit fort! Disait le rebelle kigbafori. Krkrkrkrkrkr
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Deku
@Jordan le RDR a fait quoi pour la réconciliation alors qu'il est au pouvoir. Le PDCI était leur allié et n'a rien dit. Les seuls poursuivis par la justice étaient les FPI qui n'ont rien fait non plus, mais ont le mérite d'avoir gouté à  la réconciliation selon Ouattara.
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
@deku yako je voulais pas te faire trembler comme ça je sent tes larmes de victimisation pourtant tu es un woody un garçon et tu chialer ah bon oui le fpi a rien fait rien ok un chose est certaine Simone a menti vis a vis au moins une fois elle a annoncé la sorti de koudou que je vois pas ça fait des semaines ça c est in gros mensonge ou c est ado et le rhdp qui fait pas la paix qui ont pirate son face lol pitié
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zott
L’action pour la Protection des Droits de l’homme (APDH) présence son rapport uniquement au FPI. Aucun autre parti ne l’a soci civile n’ont été invités. La question qui saute aux yeux est de savoir si APDH est une composante du FPI qui s’oppose uniquement des droits des membres du FPI ou s’il s’occupe des droits de tous les Ivoiriens...
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Deku
@Jordan elle a menti comme les politiciens le font tous. Son mensonge etait plus gros c'est tout.
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Loi sur la CEI, pour vous le président de la comission de l'Union Africaine parle t'il au nom de l'Union Africaine?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Bilan de Ouattara, prenez vous au serieux les critiques de Guillaume S...
 
1032
Oui
42%  
 
1382
Non
56%  
 
36
Sans Avis
1%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008