Togo Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Togo :  Prescription des Evêques pour une politique constructive
 

Togo : Prescription des Evêques pour une politique constructive

 
 
 
 8919 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 10 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 13 janvier 2019 - 14:47

Des Evêques de la CET (ph)

© koaci.com– Dimanche 13 Janvier 2019 – La Conférence des Evêques du Togo (CET) a rappelé aux prêtres les évènements socio-politiques en cours dans le pays, et a estimé que la politique, entendu comme la construction et la défense du bien commun, n'est pas l'apanage des seuls professionnels de la politique. La Conférence invite les prêtres à  se tenir sur la brèche en faveur du peuple car la politique c’est l'affaire de tous les citoyens.

La CET a lancé cet appel et cette exhortation lors de son lors de l'Assemblée générale tenue du 07 au 11 janvier 2019 à  Kpalimé, une ville de la région des Plateaux au Togo. Durant la rencontre, les Evêques se sont penchés sur le thème « Quels prêtres pour notre pays et le peuple de Dieu dans la crise socio-politique que nous vivons»?

Après avoir formulé ses vœux de santé, de sainteté, de simplicité qui élève les humbles et de prospérité dans la vigne du Seigneur, les Evêques se sont un peu démarqués de leurs thématiques pour s’intéresser à  la situation socio-politique que traverse le Togo afin d’en apporter des « réponses exceptionnelles ».

A propos de la situation qui prévaut au Togo et le concours qu’elle entend apporter pour de meilleurs lendemains, la CET a fait savoir que « Les évènements que nous vivons dans notre pays… ne sauraient nous laisser indifférents, nous, prêtres de Jésus-Christ, le Prince de la paix. Les violences contre les personnes, les blessés, les détenus et les morts qui ont émaillé la période du dialogue entre les acteurs politiques sont déplorables et inacceptables ».

Pour le devoir qui l’attend, la CET a ajouté que « Le peuple de Dieu attend de nous une parole d’espérance et de réconfort, mais aussi une parole forte qui appelle le mal, mal, et le bien, bien. Le peuple de Dieu attend de l’Église et de ses prêtres, la parole de vérité ».

La Conférence a précisé qu’au regard de l'ordination diaconale, le fait de demander aux ecclésiastiques de dire la vérité « ne s'agit pas pour nous de se prononcer pour tel parti politique d’opposition ou pour le pouvoir. La crise nous demande de rappeler les valeurs qui transcendent les clivages partisans: la dignité de l’homme créé à  l’image de Dieu et donc, la condamnation de tout acte qui nie cette dignité : les valeurs de vérité et de justice ».

Enfin par rapport au rappel de son devoir de prêcher la vérité dans le pays, la Conférence des Evêques du Togo a rappelé que dans le passé, elle s’était prononcée sans position partisane à  plusieurs reprises sur la situation socio-politique afin de permettre aux togolais de se retrouver pour discuter ensemble.

Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à  Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Révélation du président du GIPAME, l'Etat doit il rapidement investir pour que la SIR propose du carburant propre?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Premier procès en corruption pour une affaire de 95 millions, écran de...
 
2367
Oui
55%  
 
1814
Non
42%  
 
122
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement