Sénégal Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Sénégal : Invalidation de la candidature de Karim Wade, son père annonce son retour pour son «dernier combat»
 

Sénégal : Invalidation de la candidature de Karim Wade, son père annonce son retour pour son «dernier combat»

 
 
 
 8269 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 9 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 15 janvier 2019 - 14:12

Abdoulaye Wade

©koaci.com-Mardi 15 Janvier 2019 – Au Sénégal, le Conseil constitutionnel a publié, lundi, la liste des candidats retenus pour participer à  la présidentielle du 24 février 2019. Parmi les candidats provisoirement recalés, Karim Wade : « un coup de force de Macky Sall » pour lequel son père Abdoulaye Wade compte livrer son « dernier combat », a appris KOACI.

La dernière grande offensive contre Macky Sall est lancée. Me Abdoulaye Wade, qui n’a pas d'autre choix après l’invalidation de la candidature de Karim Wade par le Conseil constitutionnel, vient d’engager le «mortal kombat» contre le régime.

«Ce sera mon dernier combat», a-t-il confié, rapporte notre source, à  de hauts responsables du Parti démocratique sénégalais (Pds), «Préparez-vous, j’arrive», a dit l’ancien président de la République aux membres de sa formation politique.

Lundi, le Conseil constitutionnel a publié une liste provisoire de cinq candidats devant prendre part à  la présidentielle de 2019. Dans la foulée, les candidatures de l’ancien maire de Dakar Khalifa Sall et de Karim Wade ont été rejetées.

Pour motiver sa décision, le Conseil constitutionnel a indiqué que Khalifa Sall été radié des listes électorales alors que Karim Wade n’a pas présenté de carte d’électeur dans son dossier de candidature.

Aussitôt, le camp de Khalifa Sall et celui de Karim Wade ont menacé de faire face, estimant que leurs leaders ont été écartés par le Président Macky Sall qui a peur de les affronter dans les urnes.

Ainsi dans la soirée d’hier, les militants de « And Taxawu Dakar » avec Khalifa Sall , ont fait face aux policiers, protestant contre l’invalidation provisoire de la candidature de leur leader.

Du côté du Pds, c’est le secrétaire général national adjoint du Pds a réagi à  l’élimination de leur candidat de la liste de ceux qui sont retenus pour prendre part à  l’élection présidentielle du 24 février prochain. Oumar Sarr crie au scandale et annonce la guerre à  Mack Sall.  

«Sur les 27 candidats, ils ont finalement retenu cinq. C’est ce que le Premier ministre avait déjà  annoncé. Donc, tout est déjà  confectionné pour cette élection présidentielle. Avec les avocats, avec notre candidat et les autres candidats ainsi qu’avec nos troupes, nous allons voir quelles sont les mesures idoines. Mais c’est sûr que nous n’allons pas nous laisser égorger», a-t-il prévenu.


Sidy Djimby Ndao , Dakar

Contacter KOACI.COM à  Dakar : + 221773243692 – ou sn@koaci.com
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Le pays classé au top du classement Trade20 Index de Standard Chartered, conséquence concrète de la politique d'Alassane Ouattara?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Les médias d'Etat français interrogent Soro sur la mort de IB et sur l...
 
2132
Oui
69%  
 
845
Non
27%  
 
125
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement