Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Après la sortie du documentaire « Cacao ivoirien : Les enfants pris au piège », un artisan chocolatier propose la transformation locale
 

Côte d'Ivoire : Après la sortie du documentaire « Cacao ivoirien : Les enfants pris au piège », un artisan chocolatier propose la transformation locale

 
 
 
 8293 Vues
 
  6 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 19 janvier 2019 - 13:03

Axel (Ph KOACI)-



© Koaci.com – Samedi 19 Janvier 2019 -La sortie du documentaire sur le cacao ivoirien « Les enfants pris au piège » crée des inquiétudes au niveau des acteurs de la filière.


Axel Emmanuel Gbaou, artisan chocolatier l’a exprimé à  Abidjan lors d’une rencontre avec la presse.


L’ancien banquier qui s’est lancé dans la transformation du chocolat, c’est l’image de la Côte d’Ivoire qui est salie à  travers ce reportage dans lequel des enfants sont transportés du Burkina pour travailler durant 5 à  6 ans dans des forêts classées sans recevoir le moindre centime.


 
« Le travail des enfants dans la cacaoculture est un phénomène qu’il faut condamner », a-t-il fait observer d’entrée.


Pour ce dernier, ce fléau se justifie par la baisse du prix du cacao fixé depuis la bourse de Londres. Depuis deux ans, il a mis en place un nouveau concept. La formation d’un millier de femmes à  travers le pays à  la transformation de la fève de cacao.


« Les femmes qui décortiquent le cacao apportent une plus-value à  la matière. J’achète les fèves de 3000 FCFA/ kg à  5000 FCFA/kg. C’est une alternative qu’on a essayé de proposer. Cela leur permet d’avoir des ressources financières pour mettre les enfants à  l’école. Il faut que les revenus des planteurs soient élevés. Il faut aider l’Etat pour que ce phénomène pérenne fin. Si le cacao ivoirien est boycotté, c’est tout le monde paysan qui va en départir », a-t-il déclaré.


Le chocolatier affirme que les fèves du cacao peuvent servir aux pà¢tissiers. On peut extraire le beurre du cacao.


 
« Ce sera une lueur d’espoir si les industries achètent les fèves du cacao, cela va permettre une économie sociale. Il faut donc transformer et consommer localement. Je suis fier de ce concept qui n’est pas la solution véritable mais c’est une alternative », a proposé Axel Emmanuel.



Donatien Kautcha, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Côte d'Ivoire: À la Riviera, grave collision entre une moto et un taxi...
 
 
Côte d'Ivoire: À la Riviera, grave collision entre une moto et un taxi, le motocycliste transféré d'urgence
Société
 
Côte d'Ivoire: Hommage à Arafat, impressionnante marche de plusieurs m...
 
 
Côte d'Ivoire: Hommage à Arafat, impressionnante marche de plusieurs milliers de ses fans à Cocody
Côte d'Ivoire: A Adjamé un Gbaka incendié après avoir cogné un enfant de 12 ans
Société
Côte d'Ivoire: A Adjamé un Gbaka incendié après avoir cogné un en...
Côte d'Ivoire il y a 9 heures
 
Côte d'Ivoire: Décès du roi du coupé-décalé, l'hommage d'Affi à Arafat «Quoi que parti politique, nous sommes impliqués par tout ce que Didier a apporté à la Côte d'Ivoire»
Société
Côte d'Ivoire: Décès du roi du coupé-décalé, l'hommage d'Affi à A...
Côte d'Ivoire il y a 10 heures
 
Côte d'Ivoire: Affaire une secrétaire tuée dans une paroisse, l'interpellation de 02 suspects annoncée
Société
Côte d'Ivoire: Affaire une secrétaire tuée dans une paroisse, l'i...
Côte d'Ivoire il y a 10 heures
 
 
 
 
  6 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Après la sortie du documentaire « Cacao ivoirien : Les enfants pris au piège », un artisan chocolatier propose la transformation locale
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Deku
Si Ouattara n'était pas un pion de la france, il aurait lui même financé ces industries pour s'en mettre plein les poches. Le monde n'aurait d'autre choix que de nous l'acheter, surtout si on s'allie au ghana. On produit quand même 40% et 20% du cacao mondial.
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
Moi j ai vu ce reportage ce que je trouve curieux on est en rci même a la ville on voit pas d ivoiriennes petit travail on sait jamais pour qui? On nous sert un reportage ou y a que des burkinabe ???? Ah si l ivoirien qui aide a trouvé un gars qui vent des jeunes burkinabe ....très curieux sinon jamais d ivoiriens on dirait un reportage a charge le journaliste va pas voir le maire...le depute...du coin on est dans l ouest y a pas de politique la bas ????curieux reportage
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Igwe Ikemefuna
Le temps est vraiment un autre nom de DIEU.Sous Gbagbo après le grossier documentaire"Côte D'ivoire,poudrière identitaire"qui n'a pas atteint l'objectif escompté,des assoifés de pouvoir dans ce pays ont monté de grossiers documentaires sur le travail des enfants dans le cacao pour qu'il ne soit plus payé.Une ong pour les enfants en faisait son commerce de fond.Quand tu craches en l'air attends toi à  des gouttes de salive sur le nez.Allons"drôunn"
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
CD
Ahi jordi ce que vous avez fait. Aujourd'hui tu demande que le journaliste respecté une déontologie ? N'importe quoi.
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
CD
Quand depuis 2011 he te parlais de la loi de cause à  effet tu j'écoutais que ton marabout voilà  ça deh.
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Deku
@Jordan c'est juste le signe que la France est en train de là¢cher Ouattara.
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Soupçonnez vous le président de la commission de l'UA d'avoir subi des pressions d'Abidjan pour saluer la loi sur la recomposition de la CEI?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: L'impuissance de l'Etat ivoirien face aux médias sociaux américains vo...
 
2110
Oui
65%  
 
1002
Non
31%  
 
114
Sans Avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008